Fil info
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Froome maîtrise l'alerte

TOUR DE FRANCE (15e étape) : Laissac Sévérac-l'Église - Le Puy-en-Velay

Une crevaison de la roue arrière a contraint Froome à une course-poursuite intense alors que l'équipe AG2R La Mondiale de l'enfant du pays, Romain Bardet, était passée à l'offensive quelques minutes plus tôt.
« J'ai un peu paniqué », a reconnu le Britannique à l'arrivée. « J'ai pensé que peut-être je ne pourrai pas rentrer. »
Froome est parvenu à revenir bien avant le sommet de Peyra Taillade, un col de première catégorie très raide (jusqu'à 16 %) et inédit sur le Tour. Avec une grande lucidité malgré quelques huées d'un public pro-Bardet que le vainqueur sortant n'a pas remis en cause.
« L'accueil sur les routes de France a été super cette année », a estimé très diplomatiquement le favori de cette édition. « C'est super que les supporters soient autant engagés ! »
Le Britannique a expliqué avoir cassé sa roue arrière avant le pied de la montée, sur une route très encaissée et sinueuse. Sur les images TV, on le voit s'entretenir avec son équipier espagnol Mikel Nieve pour lui dire de rester dans le groupe des favoris puis être dépanné par le Polonais Michal Kwiatkowski.
Pointé à quelque 45 secondes de ses rivaux quand il est reparti, Froome a bénéficié dans un premier temps du travail de Nieve, puis d'un autre coureur de Sky, l'Espagnol Mikel Landa, pour faire la jonction. Un travail d'équipe !
Le Britannique en a été quitte pour un grand coup de stress. Mais il n'a rien cédé dans cette étape aux autres prétendants au podium, hormis une poignée de secondes -14 exactement- à l'Irlandais Dan Martin parti dans le final grappiller un peu de temps pour revenir à la 5e place du classement (à 1 min 12 sec).
Bardet : un simple test
Romain Bardet, très vivement encouragé sur ses terres, a félicité ses équipiers pour le travail accompli. « Le plan était de mettre à profit une étape que je connaissais bien pour mettre en difficulté nos concurrents », a commenté le natif de Brioude (Haute-Loire).
« Mais ce n'était pas propice aux grandes offensives », a souligné le Français (3e au classement), qui a testé ses rivaux vers le haut de Peyra Taillade, avant les 30 derniers kilomètres, sans insister. Il a pu vérifier simplement la vigilance du Colombien Rigoberto Uran (4e) qui a sauté immédiatement dans sa roue.
Pour la victoire du jour, Mollema a précédé de 19 secondes ses premiers poursuivants (Ulissi, Gallopin, Roglic, Barguil). Lancée sur des bases élevées par Barguil, l'étape (189,5 km) a pris tournure sur le plateau de l'Aubrac, qu'un groupe de 28 coureurs a traversé bien avant (6-7 minutes) le peloton.
L'Allemand Tony Martin, seul en tête, a buté sur la pente de Peyra Taillade. C'est après le sommet, franchi en tête par Barguil, porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur, que Mollema s'est dégagé pour rejoindre l'arrivée en solitaire.
Quintana capitule
Le Néerlandais, qui est âgé de 30 ans, s'est imposé pour la première fois dans une étape du Tour. Le lieutenant de l'Espagnol Alberto Contador dans le Tour 2017 s'est déjà distingué au classement général qu'il a bouclé à deux reprises dans les sept premiers (6e en 2013, 7e en 2015).
« Ces dernières années, je courais pour le général. Cette fois, je suis là pour aider Alberto et essayer de remporter une étape », a expliqué Mollema.
« C'était difficile de faire partie de l'échappée. Ensuite, je n'avais pas le choix. Je devais partir seul et éviter le sprint car je ne suis pas un coureur explosif », a ajouté le Néerlandais.
Septième du dernier Giro, Mollema a signé la première victoire néerlandaise depuis le départ de Düsseldorf.
Peyra Taillade a été trop dur aussi pour le Colombien Nairo Quintana, déjà à la peine dans la grande étape des Pyrénées jeudi dernier. Le « Condor » a terminé attardé et a reculé au classement général au-delà de la dixième place (11e).
« J'ai subi la fatigue », a reconnu Quintana. « Malheureusement, je ne récupère pas comme je l'espérais. La tête pousse toujours plus que le corps mais quand celui-ci ne répond pas, on ne peut pas faire grand chose ».
Pour lui, comme pour beaucoup de coureurs, la seconde journée de repos, prévue dans le département très champêtre de la Haute-Loire, est la bienvenue.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.