Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

A coup de secondes!

TOUR DE FRANCE : Avant la dernière semaine

La course, qui a observé hier sa seconde pause dans la verte campagne de la Haute-Loire, répond aux attentes. Par son indécision et, côté français, l'éventualité de voir un coureur, Romain Bardet, succéder au palmarès à Bernard Hinault 32 ans après.
Avantage Froome
Le Britannique, maillot jaune pendant neuf jours (série en cours), occupe une position privilégiée. Au chrono, puisqu'il aborde la 16e étape, théoriquement favorable aux sprinteurs aujourd’hui à Romans-sur-Isère, avec un avantage sur ses rivaux. Mais aussi psychologiquement, en raison de la supériorité collective manifestée par son équipe Sky.
« Je suis incroyablement reconnaissant à mes équipiers », a insisté Froome hier, au lendemain de l'alerte (incident mécanique) sur la route du Puy-en-Velay. « Leur homogénéité est impressionnante. D'une certaine façon, c'est parfois décourageant », a confirmé Bardet.
Interrogé sur son rival le plus dangereux, l'Anglais, bien plus accroché cette année que lors de ses trois premiers succès (2013, 2015, 2016), a esquivé : « Chacun présente une menace. » Il a affirmé surtout vouloir prendre une marge supplémentaire avant le contre-la-montre de Marseille prévu samedi à la veille de l'arrivée : « Sinon, je ne dormirai pas sur mes deux oreilles... »
Incontestable favori, le vainqueur sortant a laissé apparaître des défauts. S'il affiche une grande maîtrise et désormais une science de la course qu'il était loin de posséder à ses débuts, il a plafonné à La Planche des Belles Filles et a calé franchement dans les 300 derniers mètres de Peyragudes. Soit les deux premières arrivées au sommet du Tour 2017. La troisième et dernière ? Jeudi, au sommet de l'Izoard.
Sa première mini-défaillance est-elle le signe d'un déclin relatif ou un simple jour sans ? Pour sa défense, Froome argue qu'il a connu un mauvais jour dans les Pyrénées.
Tous les vainqueurs l'ont dit un jour ou l'autre, on passe par des hauts et des bas en trois semaines. « Si c'était le cas, il a bien limité la casse », relève Bardet. Mais, dans l'autre hypothèse, le Britannique pourrait se retrouver en difficulté, mercredi, dès le Galibier, le col le plus dur -par ses pentes et sa longueur- d'ici Paris.
Un trio en poursuite
Les trois suivants de Froome ont tous déjà gagné une étape de montagne. Le champion d'Italie Fabio Aru (à La Planche des Belles Filles), Romain Bardet (à Peyragudes), le Colombien Rigoberto Uran (à Chambéry), ont toutes les raisons de se féliciter de leur parcours.
Il leur reste à conclure. Le maillot jaune ? Le podium ? La quatrième place ? Ou plus loin encore, pour peu que l'Irlandais Dan Martin (5e à 1 min 12 sec) parvienne, par son obstination, à grignoter encore quelques poignées de secondes ou que l'Espagnol Mikel Landa (6e) bénéficie lui aussi de la puissance collective de la Sky.
Deuxième à 18 secondes, Aru a pour lui ses qualités de grimpeur et son sens de l'attaque. Mais, son équipe Astana, dramatiquement affaiblie par les abandons de deux coureurs importants (Cataldo et surtout Fuglsang), est incapable de le soutenir efficacement.
Bardet, troisième à 23 secondes, porte les espoirs de tout un pays frustré de victoire dans le Tour depuis le siècle dernier. La Bardetmania commence à se répandre tant le jeune champion de Brioude (26 ans) incarne la promesse d'un cyclisme épuré, renouvelé, enthousiasmant.
« ça se jouera à l'Izoard », annonce le grimpeur de l'équipe AG2R La Mondiale qui mise sur l'accumulation des efforts dans les deux étapes alpestres pour faire, s'il le peut, la différence. Ce n'est que jeudi soir, après avoir franchi le dernier col, qu'il se projettera sur le contre-la-montre de Marseille, ses 22,5 kilomètres à l'avantage théorique de Froome.
A moins que... Uran redevienne rouleur. En 2014, le Colombien avait dominé le contre-la-montre du Giro. Transfiguré pour sa seconde année de contrat dans l'équipe Cannondale, Uran est un client difficile à cerner. « Une énigme », dit de lui un proche de Bardet.
Une de plus dans ce Tour incertain, riche en surprises, encore indéchiffrable à six jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées.

sacai Nike LDWaffle + Blazer Mid Release Date