Fil info
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

A coup de secondes!

TOUR DE FRANCE : Avant la dernière semaine

La course, qui a observé hier sa seconde pause dans la verte campagne de la Haute-Loire, répond aux attentes. Par son indécision et, côté français, l'éventualité de voir un coureur, Romain Bardet, succéder au palmarès à Bernard Hinault 32 ans après.
Avantage Froome
Le Britannique, maillot jaune pendant neuf jours (série en cours), occupe une position privilégiée. Au chrono, puisqu'il aborde la 16e étape, théoriquement favorable aux sprinteurs aujourd’hui à Romans-sur-Isère, avec un avantage sur ses rivaux. Mais aussi psychologiquement, en raison de la supériorité collective manifestée par son équipe Sky.
« Je suis incroyablement reconnaissant à mes équipiers », a insisté Froome hier, au lendemain de l'alerte (incident mécanique) sur la route du Puy-en-Velay. « Leur homogénéité est impressionnante. D'une certaine façon, c'est parfois décourageant », a confirmé Bardet.
Interrogé sur son rival le plus dangereux, l'Anglais, bien plus accroché cette année que lors de ses trois premiers succès (2013, 2015, 2016), a esquivé : « Chacun présente une menace. » Il a affirmé surtout vouloir prendre une marge supplémentaire avant le contre-la-montre de Marseille prévu samedi à la veille de l'arrivée : « Sinon, je ne dormirai pas sur mes deux oreilles... »
Incontestable favori, le vainqueur sortant a laissé apparaître des défauts. S'il affiche une grande maîtrise et désormais une science de la course qu'il était loin de posséder à ses débuts, il a plafonné à La Planche des Belles Filles et a calé franchement dans les 300 derniers mètres de Peyragudes. Soit les deux premières arrivées au sommet du Tour 2017. La troisième et dernière ? Jeudi, au sommet de l'Izoard.
Sa première mini-défaillance est-elle le signe d'un déclin relatif ou un simple jour sans ? Pour sa défense, Froome argue qu'il a connu un mauvais jour dans les Pyrénées.
Tous les vainqueurs l'ont dit un jour ou l'autre, on passe par des hauts et des bas en trois semaines. « Si c'était le cas, il a bien limité la casse », relève Bardet. Mais, dans l'autre hypothèse, le Britannique pourrait se retrouver en difficulté, mercredi, dès le Galibier, le col le plus dur -par ses pentes et sa longueur- d'ici Paris.
Un trio en poursuite
Les trois suivants de Froome ont tous déjà gagné une étape de montagne. Le champion d'Italie Fabio Aru (à La Planche des Belles Filles), Romain Bardet (à Peyragudes), le Colombien Rigoberto Uran (à Chambéry), ont toutes les raisons de se féliciter de leur parcours.
Il leur reste à conclure. Le maillot jaune ? Le podium ? La quatrième place ? Ou plus loin encore, pour peu que l'Irlandais Dan Martin (5e à 1 min 12 sec) parvienne, par son obstination, à grignoter encore quelques poignées de secondes ou que l'Espagnol Mikel Landa (6e) bénéficie lui aussi de la puissance collective de la Sky.
Deuxième à 18 secondes, Aru a pour lui ses qualités de grimpeur et son sens de l'attaque. Mais, son équipe Astana, dramatiquement affaiblie par les abandons de deux coureurs importants (Cataldo et surtout Fuglsang), est incapable de le soutenir efficacement.
Bardet, troisième à 23 secondes, porte les espoirs de tout un pays frustré de victoire dans le Tour depuis le siècle dernier. La Bardetmania commence à se répandre tant le jeune champion de Brioude (26 ans) incarne la promesse d'un cyclisme épuré, renouvelé, enthousiasmant.
« ça se jouera à l'Izoard », annonce le grimpeur de l'équipe AG2R La Mondiale qui mise sur l'accumulation des efforts dans les deux étapes alpestres pour faire, s'il le peut, la différence. Ce n'est que jeudi soir, après avoir franchi le dernier col, qu'il se projettera sur le contre-la-montre de Marseille, ses 22,5 kilomètres à l'avantage théorique de Froome.
A moins que... Uran redevienne rouleur. En 2014, le Colombien avait dominé le contre-la-montre du Giro. Transfiguré pour sa seconde année de contrat dans l'équipe Cannondale, Uran est un client difficile à cerner. « Une énigme », dit de lui un proche de Bardet.
Une de plus dans ce Tour incertain, riche en surprises, encore indéchiffrable à six jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.