Fil info
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Barguil gagne, Froome résiste

TOUR DE FRANCE (18e étape) : Briançon - Izoard

A l'altitude de 2360 mètres, Barguil a remporté un succès de prestige, son deuxième dans le Tour après celui de Foix acquis le 14 juillet. Le jeune Breton (25 ans), qui a assuré son maillot à pois de meilleur grimpeur, a signé la cinquième victoire d'étape française depuis le départ du Tour 2017.
Pour le classement général, Bardet a attaqué et tenté de forcer le destin. Le champion français est allé au bout de lui-même sans parvenir à distancer Froome qui a terminé dans sa roue.
Epuisé après sa troisième place, à 20 secondes de Barguil, Bardet a reconnu : « J'ai cru que j'allais m'asphyxier en passant la ligne. J'ai vraiment tout donné ! »
« Je l'ai joué tactiquement, j'ai fait croire à Froome que je n'étais pas super. J'ai fait la course qu'il fallait », a ajouté l'Auvergnat qui a fait travailler son équipe AG2R La Mondiale dès le haut du col de Vars pour préparer la montée finale.

Bardet déloge Uran de la 2e place
Bardet a mis à profit cette dernière étape de montagne pour déloger le Colombien Rigoberto Uran de la deuxième place, à trois jours de l'arrivée à Paris. Pointé à 23 secondes de Froome, il a probablement assuré sa place sur le podium final.
Uran a contrôlé les démarrages successifs de Bardet et aussi de Froome à l'entrée de la Casse déserte, à 2 kilomètres de l'arrivée, en l'absence de tout public. Dans ce site dénudé, abrupt, grandiose, le possible ou probable podium final (Froome, Uran, Barde) a défilé à toute vitesse sans avoir le temps de méditer sur la stèle qui honore deux champions légendaires, Fausto Coppi et Louison Bobet.
Tenace à défaut d'être brillant, Uran a seulement été légèrement décroché dans les derniers mètres. Il a reculé d'un rang, à la troisième place du classement général provisoire, à 29 secondes du maillot jaune.
« J'ai fait le plus difficile », a réagi Froome, « content » de la journée. « Mes équipiers ont fait un très bon travail. J'ai essayé de sortir mais c'était impossible de distancer Uran et Bardet. »
Dans l'Izoard, transformée en course de côte format géant (14,1 km et 7,3 % de pente), Barguil a attaqué à 7 kilomètres du sommet. A 1500 mètres du sommet, il a rejoint le dernier rescapé de l'échappée initiale de... 54 coureurs, le Colombien Darwin Atapuma, qui avait débordé le Kazakh Alexey Lutsenko avant les 6 derniers kilomètres.
Atapuma, qui voulait honorer le jour de fête nationale dans son pays, a lâché prise sous la flamme rouge, entre deux haies hurlantes de spectateurs. Mais il est parvenu à franchir la ligne devant Bardet et Froome.

Barguil nouveau Virenque
Au col, Barguil a levé les doigts vers le ciel pour rendre hommage à ses deux grands-pères décédés ces dernières années
Auteur d'un Tour enthousiasmant depuis l'entrée en montagne, le Morbihannais a d'autant plus apprécié qu'une chute au Tour de Romandie, fin avril, l'a contraint à un arrêt pour soigner un trait de fracture à une hanche. Quinze mois plus tôt, c'était un accident de la circulation, lors d'un stage d'entraînement en Espagne, qui l'avait envoyé à l'hôpital.
De caractère joyeux, Barguil a endossé l'habit (le maillot à pois) popularisé par Richard Virenque dans les années 1990 et 2000. Mais, a-t-il prévenu, « si je reviens au Tour l'année prochaine, avec les mêmes jambes, je pense que (jouer) le général est possible ».
« Dans les prochaines années, il y aura plusieurs Français qui joueront la gagne sur le Tour et c'est bien ! », a déclaré en écho Bardet, qui n'a pas manqué de saluer la performance de Barguil avec lequel il a d'excellents rapports.
L'étape a souligné les limites en fin de Tour du champion d'Italie Fabio Aru, déjà décroché la veille en haut du Galibier. Affaibli par une bronchite selon les explications de ses proches, le Sarde a reculé de la 4e à la 5e place du classement général, derrière l'Espagnol Mikel Landa, le premier lieutenant de Froome en montagne.
« La cinquième place n'est pas à jeter aux orties mais, bien sûr, je voulais plus de ce Tour de France », a regretté l'Italien.
Aujourd’hui, le Tour redescend dans la plaine lors de la 19e étape, longue de 222,5 kilomètres, la plus longue de l'épreuve, entre Embrun et Salon-de-Provence. Mais la journée déterminante pour lepodium devrait être le lendemain, à Marseille, à l'occasion du contre-la-montre de 22,5 kilomètres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.