Fil info
16:05Atur : Les travaux du groupe scolaire débuteront cet été -> https://t.co/SbUc4I8Bfb
15:41RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:40RT : Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:36Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:10RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:09RT : La presse française résumée en une image... (la vaste majorité, en tout cas). Comment s'étonner que moins de 8% de… https://t.co/1jc7uFOAwQ
14:56Samedi à 11h30, concert des élèves. 17h, ateliers d’art plastique. 18h30, Jonathan Guillaume. 19h15, Bobby Dirninge… https://t.co/1NayVHNL32
14:56Samedi 25 et dimanche 26, le 2e «Printemps de la Mauvendière» organisé par la pépinière culturelle Epicea réunira é… https://t.co/scIhBL3n3t
14:54RT : Les présents encore une fois à pour présenter avec au festival Visions S… https://t.co/pCd1Z1s959
13:36 Je m'en réjouis. Mais c'est étonnant. Lorsque j'avais proposé d'abandonner l… https://t.co/qG5HftvtWH
11:12 Qui n’a servi à rien! Certains immeubles de la rue de la fontaine saint Martin sont enva… https://t.co/voJzPxsUOD
10:21Douville : un camion est immobilisé sur la chaussée sur la RN 21, et une déviation mise en place le temps de son dé… https://t.co/GSI7ATFeSg
08:25Après la conférence de à Guéret... Creuse : Choix de vie, choix de mort | L'Echo… https://t.co/1kKXjGlRl5
07:59# # - : «Cuarteto Tafi», la belle découverte -> https://t.co/fCiwoZSPvR
07:57# # - : Elevage ovin la cité performante -> https://t.co/ib66QgZCRj
07:56# # - : La danse contemporaine ! «Fastoche»... -> https://t.co/rKD3lrcFc7
07:54# # - -Léonard-de-Noblat : Avec Lou Pélou, les échanges sont géolocalisés -> https://t.co/XteueAEjdF
07:52# # - -Pardoux : Le petit lavoir propose une exposition photo -> https://t.co/KHUl2xZ5NQ
07:50# # - : Les collégiens et Ema Rym offrent Milles cœurs pour un regard -> https://t.co/BUXtUhtpHx
07:48# # - -Yrieix-la-Perche : Nouvelle édition du Festival L’Ortie show ce week-end -> https://t.co/LwqIlGqTbe
07:47# # - : Venez découvrir le village du réemploi et de la réparation -> https://t.co/vFXOOkDCDa
07:45# # - -Laurent-sur-Gorre : Un apéro-quiz pour fêter l'Europe avec le comité de jumelage -> https://t.co/zZXwrssTkO
07:44# # - -Junien : Pascal Perrot reçoit l’ovation des élèves -> https://t.co/eRRt5YBm0m
07:43# # - -Junien : Les lumières vont s’éteindre au début du mois de juillet -> https://t.co/2NYgusgCD9
07:41# # - : Les portes ouvertes des 10 ans de Panaz’émoi -> https://t.co/aSocbA2loY
07:40# # - : Le succès des cafés philo est indéniable -> https://t.co/1Xj7QStGi6
07:37# # - -Vienne : Ce soir au CCM John-Lennon, un concert au rythme des 90’s -> https://t.co/GHRYJ3XsZi
07:35# # - -Vienne : Vendredi 24 et samedi 25 mai à l’espace du Crouzy «Entrez sans frapper» -> https://t.co/rAtgURfPM1
07:32# # - : L’art pour redonner une âme au quartier de La Bastide -> https://t.co/mEkOZCxzFl
07:30# # - : Deux jours de congrès pour la CGT Legrand -> https://t.co/vpzCg1IgEy
07:27# # - -Vienne : Rocade Est de Limoges: Jean-Claude Leblois dénonce «une combine politicarde» -> https://t.co/tiIgadkBGG
07:25# # - -Vienne : Littérature et anarchisme au menu de la librairie champêtre au château de Ligoure -> https://t.co/xdT0aZk2f2
07:22# # - : La foire-expo fête déjà ses 80 ans -> https://t.co/58HmNwXFyg
07:20Région : Occupation du CRDP, les associations au bord de l'indignation -> https://t.co/frGSVZbJOW
00:00Corrèze : Un P’tit Tour plein d’enseignements -> https://t.co/lEqZXHCOXH
23:41Corrèze : "Ce libéralisme fou nous amène à la ruine !" Interview de Jean Mouzat, candidat sur la liste de… https://t.co/P3275eJ8xY
22:25Corrèze : Jean-Pierre Corrèze nous a quittés | L'Echo https://t.co/T2BZ3aePIs via
21:26Sortie le 1er juin du ebook "Guide touristique du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin" https://t.co/jygWoFlWt7
20:56RT : Café-débat à : échanges en toute convivialité et en terrasse 😉 https://t.co/8HsXfSOY9G
18:43Châteauroux : A Belle-Isle, les enfants se défient au Rallye Escapage -> https://t.co/xOVH3Aaxoy
18:42Indre : Dans le cœur des savoir-faire avec « Secrets de fabrique » -> https://t.co/x4pYATSg5O
18:11Bergerac : Contournement de Beynac : un feuilleton politique à la barre -> https://t.co/CVCXLctCPn
18:09Périgueux : Fête et revendications -> https://t.co/TUbIqRR2cp
18:05Coursac : Une maison pour la famille du Bio -> https://t.co/fQgZ3W9i87
18:02Périgueux : Un buste d’autopalpation pour sensibiliser les femmes -> https://t.co/oh5DzpR46S
17:33Périgueux : Une course pour la diversité -> https://t.co/Nlq2KWqtBT

Degenkolb gagne, les favoris passent

Malgré l'abondance de chutes, les grimpeurs, visages couverts de poussière, s'en sont bien tirés. A l'exception du Colombien Rigoberto Uran, qui a cédé près d'une minute et demie et reculé au classement derrière la plupart de ses adversaires directs.
« La course a été rapide et dangereuse », a commenté le porteur du maillot jaune, le Belge Greg Van Avermaet, qui a conforté sa position de leader avant d'attaquer les Alpes.
Le champion olympique de Rio a regretté d'avoir été devancé au sprint par Degenkolb dans une arrivée à trois coureurs, près du vélodrome qui sert de final à l'arrivée de la « reine des classiques ».
Son équipe a surtout déploré la perte de Richie Porte, le chef de file de la BMC. L'Australien a chuté dans les premiers kilomètres de l'étape, bien avant le premier des quinze secteurs pavés au programme.
Chutes en série
Epaule droite touchée, Porte a été contraint à l'abandon. Tout comme l'an passé, dans la 9e étape déjà, quand il avait dû quitter le Tour après une grave chute dans la descente du Mont du Chat, au-dessus de Chambéry.
Durant cette chaude journée, les chutes se sont multipliées, le plus souvent à l'entrée ou à la sortie des pavés, dans les gravillons qui tapissent les bas-côtés.
Chris Froome, vainqueur sortant, est allé à terre à 46 kilomètres de l'arrivée. Mais le Britannique a pu repartir rapidement.
Pour Romain Bardet, l'étape a ressemblé à une interminable course-poursuite. Avec l'aide très précieuse de ses équipiers (Naesen, Dillier et Gallopin surtout), il est parvenu à revenir sur le groupe des favoris après ses deux premières crevaisons. La troisième, à 7 kilomètres de l'arrivée, l'a condamné à attendre l'Espagnol Mikel Landa, distancé pour sa part sur chute auparavant.
Bardet et Landa sont presque rentrés sur le premier peloton au moment de franchir la ligne. A 7 secondes seulement du groupe de Froome, qui a relancé l'allure dans le final.
« C'est un miracle que je ne perde que sept secondes ! », s'est exclamé le Français. En écho, son directeur sportif de l'équipe AG2R La Mondiale, Julien Jurdie, a renchéri : « On a beaucoup de frustration. Sans les crevaisons, on aurait pu voir du grand Romain ».
Une fourchette d'une trentaine de secondes
Au classement, l'Auvergnat compte désormais 55 secondes de retard sur Froome et précède le deuxième Français, Warren Barguil, de 5 secondes seulement.
Hormis le Gallois Geraint Thomas, nanti d'une marge d'une cinquantaine de secondes, la plupart des favoris se tiennent dans une fourchette d'une trentaine de secondes (Majka, Fuglsang, Froome, A. Yates, Landa, Nibali, Roglic, T. Dumoulin).
« C'était une folle journée », a commenté le champion du monde, Peter Sagan (5e de l'étape), qui a regretté avoir commis « une petite erreur » de placement. « Tout le monde était nerveux ».
Pour le gain de l'étape, Degenkolb a suivi, avec Van Avermaet, le champion de Belgique Yves Lampaert qui a attaqué à 17 kilomètres de l'arrivée, sur les pavés de Camphin.
Le trio s'est disputé ensuite la victoire qui est revenue au coureur allemand de l'équipe Trek, dont la carrière est marquée par un grave accident à l'entraînement au début de l'année 2016. Il avait été heurté de plein fouet, avec plusieurs coéquipiers, par une automobiliste lors d'un stage en Espagne.
« C'est formidable ! », a déclaré Degenkolb après son succès. « J'ai du mal à expliquer ce que je ressens. C'est assez proche de ce que j'ai vécu en 2015, ici à Roubaix ».
L'Allemand (29 ans) s'était imposé dans Paris-Roubaix en 2015, quelques semaines après avoir enlevé un autre « monument » Milan-Sanremo. Il a enlevé pour la première fois une étape du Tour.
Dans le final, il a retrouvé deux coureurs présents avec lui dans le final de Paris-Roubaix 2015.
Après l'étape, en même temps que les buts pleuvaient en finale de la Coupe du monde, les coureurs ont pris la direction de l'aéroport de Lille pour se rendre, par voie aérienne (trois avions prévus), à Annecy. Pour une première journée de repos, avant d'attaquer les cols alpestres.