Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.

Un rassemblement pour défendre l'école rurale

Education

Les Portes ouvertes de l'école communale de Davignac, organisées ce mardi ont été très largement fréquentées. Des parents, mais aussi des défenseurs de l'école rurale s'y sont rendus en nombre. Pour Daniel Caraminot, maire, l'attachement toujours fort pour l'école rurale en général et l'avenir du territoire, tout simplement," a-t'il souligné.. Pour la rentrée scolaire 2018-2019, l'école de Davignac compte d'ors et déjà 15 élèves inscrits. Les parents concernés ont été sollicités et participent à l'organisation des plannings du temps périscolaire. Le Dasen (Directeur académique de l'éducation nationale) s'est engagé officiellement à nommer un enseignant pour la rentrée. La municipalité poursuit les travaux nécessaires à la bonne mise en place de la future classe unique. L'organisation des transports scolaires est quant à elle toujours à l'étude. Les parents d'élèves sont confiants et sûrs que leurs enfants fréquenteront l'école du village à la rentrée.

« Avec son projet de classe unique pour son école, il est reproché à Davignac de mettre en péril le futur RPI Combressol-Maussac, mais la logiquedu regroupement est de garder une classe par commune permettant sa continuité et la vie dans les trois villages » soulignent les participants. Jean-François Beynette, parent d'élèves regrette particulièrement le manque de concertation "La situation actuelle est regrettable, elle est le résultat de l'absence de consultation avant la prise de décision de rupture du RPI des trois communes. Nos nombreuses tentatives de concertation, de conciliation, n'ont jamais abouti, à notre grand regret." Pour Gwenaëlle Largeau, parent d'élèves également :"Un grand nombre de parents des trois communes a été très choqué d'avoir été mis devant le fait accompli, sans qu'aucun outil démocratique n'ait été employé. La "mort annoncée" de nos écoles rurales ne doit pas être une fatalité. Il est essentiel que la population soit informée et puisse participer aux choix de société qui se présentent à elle."

 

nike air max 90 paypal