Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

La Corrèze a sa place en Littérature

Causerie littéraire

La salle polyvalente de Davignac a eu l’honneur d’accueillir, vendredi 27 juillet, l’écrivain Pierre Bergounioux pour ce qu’il a appelé une «causerie» à l’attention du Club des Aînés du Puy Péligre.
Davignacois par alliance, ce «corrézien mâchant le pain amer de l’exil» revient chaque été au village.
Il est tout d’abord question de l’événement le plus important depuis 5.000 ans, l’apparition de l’écriture chez les esclavagistes de Mésopotamie. L’auteur de Miette identifie les changements majeurs liés à cette apparition : non seulement l’espèce humaine se voit désormais dotée d’attributs divins - l’éternité et l’ubiquité - mais, migrant ainsi de l’ouïe à la vue, elle est également passée de la parole éphémère, aérienne, à la parole ancrée dans l’espace.
Désormais, les sociétés s’appuieront continuellement sur l’écriture car «disposer de l’écriture confère sur le monde un empire auquel nul ne saurait parvenir sans l’outil graphique».
Pierre Bergounioux poursuit sa réflexion et en vient au lien entre l’écriture et les mythes, refaisant surgir, pour illustrer son propos, les figures du Roland furieux ou d’Ulysse qui, le premier, est un héros de la ruse, de l’intelligence, plus que de la force. Et en effet, pour l’écrivain, «quand on écoute un mythe, on voit poindre des linéaments, l’aube de la raison». Partant de cet illustre héros, celui qui a fait entrer en Littérature une famille de Davignac ou encore un scieur de long de Cisternes, met en évidence la criante absence des Limousins dans des récits autres que moqueurs et méprisants, rappelant les savoureux exemples de «l’escholier» limousin contrefaisant le Parisien dans Pantagruel de Rabelais ou encore le ridicule M. de Pourceaugnac chez Molière. Ce silence a une raison plus profonde pour P. Bergounioux : «personne ne disposait du loisir studieux pour raconter la nature des choses ; ce en quoi nous consistons». Pourtant, narrer ce pays où «quelque chose de la longue durée est resté dans la plaine» était essentiel aux yeux de l’écrivain : il importait de laisser trace de la mutation d’une «petite terre de polyculture en terre de résineux», de faire comprendre -au travers même de la geste de sa destruction, de son arrachement -du poids et de la vie de cet endroit.
Achevant sa «causerie», Pierre  Bergounioux souligne à quel point la Corrèze, siège d’événements mémorables, «terre de révolte» où l’on refusa «l’ordre noir qui s’étendait sur ce pays vert», a sa place en Littérature.

jordans for sale trainers