Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

A Déols, le quartier St-Germain en passe d’être rénové

La ville de Déols vient d’enclencher la première étape de la rénovation du quartier Saint-Germain. Projet confié à l’OPAC, il ne devrait pas voir le jour avant une dizaine d’année.
Coincé entre la route d’Issoudun et l’avenue du général de Gaulle, le quartier Saint-Germain souffre d’une urbanisation chaotique avec des places transformées en parking, une église classée presque en ruine et un patrimoine médiéval peu mis en valeur.
« Depuis trente ans, on a bien réussi les aménagements pour faciliter les déplacements et améliorer le cadre de vie des déolois mais un quartier n’a pas évolué, celui autour de l’église Saint-Germain et des anciens remparts, concède Michel Blondeau, le maire de Déols. Il y a encore des signes d’insalubrité qui ne devraient pas être là. »
La municipalité a donc décidé la réhabilitation du quartier, un projet qu’elle confie à l’OPAC, convaincue par la manière dont le bailleur a su gérer la reconversion du site industriel des 100 000 chemises en zone d’habitation. La première étape vient d’être franchie : la ville a cédé son droit de préemption. La phase de diagnostique est donc enclenchée. Le périmètre d’étude s’étend sur 1,5 ha. A terme, l’objectif est de valoriser le quartier et le cadre de vie en favorisant notamment les liaisons piétonnes avec les autres quartiers et l’écoparc.
« Devant le projet, on a dit banco, confie Pascal Longein, le directeur de l’OPAC. Il nous est apparu intéressant de travailler sur un quartier pour changer son image. Après notre expérience sur le site des 100 000 chemises, travailler sur un quartier qui vit est un nouveau challenge. »
Pour mener à bien le projet, l’OPAC s’appuie sur les nouveaux dispositifs de la loi Elan qui offrent de nouveaux outils d’aménagement. La préemption d’achat permettra également au bailleur de mener un projet cohérent, sans « dent creuse ». « Les achats seront guidés par un schéma, rassure le directeur de l’OPAC. On a déjà repéré certains biens (logements, commerces,...) mais on n’a pas l’ambition d’acheter tout le quartier. Si un bien se vend et entre dans le périmètre, le but est qu’on ait la possibilité d’acheter. Il n’y aura pas d’expropriation. Ce qu’on veut, c’est l’adhésion des habitants et des riverains au projet. »
Parmi les objectifs, la ville et l’OPAC souhaitent créer des logements, notamment pour personnes âgées, ainsi que recréer des commerces et des locaux professionnels. « On veut créer un tissu d’animation autour du quartier », précise Pascal Longein. « Au-delà du changement d’image, ce sera un changement d’usage, ajoute Michel Blondeau. Néanmoins, comme c’est la vieille ville, le projet aura obligation de respecter son identité, sous le contrôle des bâtiments de France. »
La première esquisse du projet sera présentée en novembre. Fin du projet prévu dans dix ans « minimum ». Un gros chantier en perspective pour la prochaine équipe municipale.