Fil info
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.
09:51L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9

Le collège de Déols entièrement rénové en 2021

Hier, les élus du conseil départemental sont allés constater l’avancée des travaux de réhabilitation du collège Romain-Rolland à Déols. L’établissement subit actuellement une profonde restructuration.
Chaque année en septembre, c’est l’occasion de faire le point sur l’action du conseil départemental en faveur de la jeunesse. En 2019, le Département a ainsi programmé une enveloppe de 12,5 millions d’euros pour assurer les travaux et le budget de fonctionnement des collèges, les actions socio-éducatives, l’aide à l’enseignement supérieur, à l’accès à la culture et au sport et pour le financement du transport des élèves en situation de handicap (375 000 euros en 2018/2019).
6,2 millions d’euros sont ainsi inscrits au programme d’investissement 2019 et 2,6 millions d’euros au budget de fonctionnement des vingt-sept collèges du département. Les efforts vont notamment porter sur l’accessibilité, l’efficacité énergétique et la dotation de matériel informatique.
Cette année, deux établissements connaissent une profonde restructuration, le collège d’Écueillé et celui de Déols, où les élus étaient en visite hier. Le chantier déolois s’étend sur plusieurs années. Depuis 2018, les opérations de désamiantage sont menées dans les étages, complétées par la réfection des sols, des murs, de l’isolation, du chauffage et de l’électricité. Des salles préfabriquées sont installées dans la cour pour permettre la poursuite des cours. Ces travaux, d’un montant de 680 000 euros, sont entièrement financés par le Département. À partir de l’été 2021, une nouvelle tranche de travaux sera menée sur les façades pour un montant total de 2 173 000 euros (isolation et enveloppe extérieure). « D’ici 2021, le collège de Déols sera relooké, annonce Serge Descout, président du conseil départemental. Quand on a le souci d’accueil des élèves, la première chose importante est l’immobilier, que les collèges soient bien équipés et qu’il y fasse bon vivre (isolation, accessibilité,...). Nous ne sommes pas en retard sur les équipements numériques. Nous sommes optimistes mais il faut continuer à investir. Certes, il y a une baisse de la démographie mais ce n’est pas une fatalité. Demain, les gens des métropoles reviendront dans le monde rural. J’en suis convaincu. »
Autre collège rénové, celui de Valençay où le Département a entrepris, là aussi, des opérations de désamiantage, d’isolation et d’accessibilité (1 600 000 euros dont 289 042 de la Région et 378 920 de l’État). À Châteauroux, le collège La Fayette a connu une rénovation de ses salles (74 000 euros). À Issoudun, les travaux engagés au collège Diderot vont permettre d’améliorer la qualité de vie et d’apprentissage  (233 000 euros). Enfin, plus d’1,2 million d’euros ont été engagés sur des chantiers dans les collèges de Neuvy-Saint-Sépulchre, Tournon-Saint-Martin, La Châtre, Issoudun, Châteauroux et Le Blanc. Nous reviendrons dans une autre édition sur le collège Calmette-et-Guérin à Écueillé qui vient d’être converti en cité scolaire pour un montant de 3,6 millions d’euros.