Fil info
08:37RT : Results records pour psa et Renault, chez GM&S on crève pour qu'ils s'en mettent plein les poches… pauvre france
22:46RT : 🚴😀✍🏼Voici la liste des coureurs amateurs engagés à la 52ème édition du Critérium Cycliste de Dun-le-Palestel Samedi… https://t.co/VL51rJXdDH
18:33À pleurer heureusement qu'il y a encore, ailleurs, de vrais journalistes https://t.co/hUXrp4kNNc
08:58RT : merci à de l pour le bel article sur notre opposition à l'arme nucléaire https://t.co/19iYzofajV

Show international d’aéromodélisme, de grosses sensations à l’aérodrome

Aéromodélisme

Point de pilote à bord d’accord (même si Philippe Girard un des premiers pilotes de ce vaisseau amiral était présent), mais aux commandes un homme au sol Eric Kwiatkwoski qui voue depuis de nombreuses années une belle passion pour l’aéromodélisme. Et ils étaient nombreux en ce week-end très chaud sur les hauteurs de la Bastide pour faire voler ces « p’tit gros » comme ils les appellent, une centaine d’amateurs venus de Suisse, de Belgique, d’Espagne et de toute la France pour cette grande première de l’Aéro Club. Et le public ne s’est pas trompé, il a répondu présent malgré la chaleur qui faisait sur le tarmac de l’aérodrome. Entre les jets style Concorde, les biplans, les planeurs, les transports militaires, les autogyres, les Fouga Magister, les Spitfires et même les Montgolfières... autant de modèles réduits, le spectacle était dans les airs. Il faut savoir que les aéromodélistes sont regroupés au sein de la ffam qui compte pas moins de 27 000 licenciés et 750 clubs. Mais nombreux sont ceux qui pratiquent sans avoir la licence fédérale et on estime à 75 000 le nombre de personnes qui en dehors des compétitions, et hors terrains reconnus exercent leur passion. Les « p’tits gros » que le public a pu découvrir, sont la plupart construits avec les mêmes matériaux que les modèles réduits classiques, c’est-à-dire en bois très léger, la différence c’est qu’ils peuvent atteindre, pour les avions à hélice 100 à 250 km/h et parfois plus de 400 km/h pour les jets à réaction comme le Concorde. Et après ces modèles réduits qui ont fait sensation, l’Aéro Club du Sarladais donne rendez-vous à tous les amateurs d’aviation le
7 août pour le traditionnel meeting « grandeur nature » avec des valeurs sûres de l’Armée de l’Air comme la Patrouille « Cartouche Doré » ( nous en reparlerons) .
P. Pautiers

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.