Fil info
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Prisonnier sans délit

Palestine

Ziad Medoukh était attendu en France du 7 au 20 novem-bre pour une série d’initiatives organisées par divers associations et mouvement, dont l’Unesco. Malgré les considérables efforts du Consul de France à Jérusalem, et bien qu’il ait obtenu toutes les autorisations de sortie nécessaires, l’universitaire n’a pu quitter la bande de Gaza, où il réside.

C’est le 5 novembre, soit une semaine avant son intervention à Ribérac, que Ziad Medoukh a, par mail, annoncé qu’il ne pourrait sortir de Gaza. Il devait emprunter le passage d’Iretz pour rejoindre la Jordanie et prendre l’avion pour Paris, « mais la fermeture des passsages qui relient la bande de Gaza à l’extérieur, et l’interdiction de m’accorder une autorisation israélienne malgré les efforts du consulat de France à Jérusalem m’obligent à rester bloqué dans ma prison à ciel ouvert» a-t-il indiqué dans un mail.

Son absence et ses raisons devaient bien sûr être évoquées mercredi soir lors de la réunion, maintenue malgré tout. Car d’autres temps forts attendent le collectif, à commencer par la semaine de la Palestine du 24 au 29 novembre, avec des animations sur 6 jours dans 6 villes périgourdines. Le but est bien sûr de faire appréhender aux Périgourdins la réalité du quotidien des Palestiniens et les initiatives à relayer pour faire sortir ce peuple de l’occupation qu’il subit depuis près de 60 ans. Dans le ca-dre du vote à l’ONU sur la reconnaissance de la Palestine qui deviendrait ainsi le 194e pays des Nations-Unies, une carte-pétition continue à circuler pour demander à la France de voter pour cette reconnaissance.

La campagne pour le boycot des produits israéliens se poursuit et s’amplifie, et un petit pense-bête est distribué par les adhérents du collectif lors de ses initiatives, comme par exemple aujourd’hui où il participera, à la Filature de l’Isle à Périgueux, à la fête de la Vie nouvelle organisée par et pour les retraités CGT (mais pas seulement). Violette Folgado note que Federica Mogherini, désignée  haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a affirmé la nécessité d’un état palestinien, et elle lui répond : « chiche, mais il faut agir, que les états votent pour cette reconnaissance. Il y a urgence. Le statu-quo entre deux guerres n’est plus tenable, la colonisation met les Palestiniens à bout, mais également les colons. Jusqu’à quand l’Europe et la comunauté internationale vont-elles se rendre complices de tels actes ? La lutte contre le jihad ne justifie pas tout, et surtout pas que les peuples ne puissent plus choisir leur destin ».

Violette Folgado remarque qu’aujourd’hui, ce sont les associations qui défendent le rôle de l’ONU et tentent de la repositionner au premier plan. « Si on a créé l’ONU au sortir de la seconde guerre mondiale, c’était pour tenter de trouver, en amont, une solution aux conflits, une mission qui ne peut être confiée aux états ou à des organismes privés comme l’OTAN ». Et elle s’interroge : « Les Palestiniens veulent créer un état laïque et démocratique. Aujourd’hui, ça dérange qui ? ça peut déranger l’état islamique, et ceux qui financent des groupes comme le Hamas».


Collectif Dordogne

Il est composé du comité Dordogne-Palestine, la Ligue des droits de l’homme (LDH), Femmes Solidaires, EuropeÉcologie-Les Verts, ATTAC, NPA 24, UD-CGT, PCF, FAL 24, FSU, UJPF, ARAC, Parti de gauche 24, Ensemble 24.... Dordogne-Palestine, ligue de l’enseignement, BP 1055, 24001 Périgueux cedex. Tel : 06 30 98 04 08.

jordans for sale free