Fil info
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

Charlie et les autres : la révolte

Société

Les attentats contre Charlie-Hebdo et une épicerie kasher ont entraîné une mobilisation sans précédent en France, avec pas moins de 4 millions de personnes dans les rues dimanche. Depuis ces attentats, citoyens, partis politiques, associations... réagissent de toute part.

Les réactions face aux drames vécus par la société française dans son ensemble n’en finissent pas de tomber depuis mercredi. Des partis politiques aux associations culturelles, des syndicats aux anciens combattants, l’émotion et les condamnations sont unanimes.

Comme il fallait s’y attendre, la section périgourdine du Parti communiste français a été parmi les premières à réagir. Son secrétaire départemental Laurent Péréa a tenu à exprimer « avec force ma solidarité à l’égard du journal et à tous les proches des victimes. Faire couler une telle mare de sans dans les locaux d’un journal, supprimer des vies dont la passion était l’information et la liberté d’expression, c’est s’attaquer à  nous tous. à cette heure, c’est le temps du deuil, de la douleur. On cherche des mots et on ne les trouve pas. Il faudra aussi le temps de la réflexion. Parler, faire vivre, et ne jamais douter des valeurs républicaines ». Le président du Grand Périgueux, Jacques Auzou, également communiste, s’est exprimé au nom de l’agglomération en estimant : « s’attaquer ainsi à la presse, c’est la liberté d’expression, la liberté de penser qui est attaquée. C’est l’un des fondements de notre société, de notre République qui est en jeu. C’est la République, c’est le pluralisme, c’est la démocratie qui ont été visés ». Le Parti socialiste a aussi beaucoup réagi, à travers la Fédération départementale, la section de Périgueux, ou ses élus. Benoît Secrestat, premier secrétaire fédéral souhaite que, « face à la barbarie et au fanatisme dont les objectifs sont d’effrayer les Français et diviser notre pays, nous devons plus que jamais rester unis, faire front collectivement à la menace, et défendre les valeurs de notre République ». Alain Rousset, président du conseil régional a décidé dès mercredi de mettre les drapeaux en berne sur l’Hôtel de Région durant cinq jours, tandis que la section de Périgueux du Ps affirme : « face à la barbarie, l’émotion qui nous submerge doit trouver son expression dans le rassemblement autour des valeurs que nous défendons, la liberté, la laïcité, la fraternité ».

Les élus socialistes nationaux ont aussi réagi. Les députés Pascal Deguilhem et Germinal Peiro expriment aussi leur révolte. « Comment peut-on s’engluer dans un tel obscurantisme religieux et perdre tous les repères humains élémentaires ? Notre détermination n’aura de cesse de défendre nos libertés, notre démocratie » avance Pascal Deguilhem, tandis que Germinal Peiro plaide pour l’unité. « Nous devons faire front collectivement » estime le député du Sarladais. « Nous ne pouvons accepter l’inacceptable, nous devons défendre notre maison commune qui est la République ». Claude Bérit-Débat, sénateur, ne tient pas un autre discours : « plus que jamais, montrons nous unis, portons fièrement les valeurs de notre République et affirmons notre détermination à lutter tous ensemble contre toute forme de fanatisme et d’intolérance ».

Pour rester dans les élus nationaux Brigitte Allain, députée Europe écologie les Verts du Bergeracois s’élève également avec force contre ces actes et indique : « nul terrorisme, nulle barbarie n’auront raison de l’esprit qui anime Charlie-Hebdo et qui est au fondement de la culture française : le talent, l’humour et la liberté seront toujours les armes les plus efficaces contre l’obscurantisme ». Stéphane Guthinger, conseiller régional exprime son « horreur et indignation», tandis que l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (Anacr), par la voix de son président Jean-Paul Bedoin , « s’incline devant celles et ceux qui ont été victimes » de ces odieux attentats, et rappelle : « lorsqu’ils rédigèrent le programme du Conseil national de la Résistance, les Résistants y consacrèrent un paragraphe à la liberté de la presse. Cette liberté reste une valeur fragile et menacée. Un écrit, un dession, une déclaration peuvent, telle l’apologie du racisme ou du fascisme, tomber sous le coup de la loi, mais cela ne saurait en aucun cas justifier le meurtre et le massacre. Les journalistes de Charlie-Hebdo, avec leur sensibilité propre, se situaient quant à eux, dans le camp de la liberté, de la démocratie, ces valeurs pour lesquelles se levèrent et souvent donnèrent leur vie, les Résistants ».


Syndicats et associations dans la lutte

La Cgt, pour qui Charb a réalisé un strip pour son mensuel Ensemble à paraître en février estime qu’après le chagrin, « il faudra poser et combattre tout ce qui fait le lit des extrêmistes de tous bords ». Sud-solidaires rappelle que Charlie-Hebdo, et avant lui Hara-Kiri, n’ont jamais cédé, tandis que la Ligue des Droits de l’homme, l’association Cuba Linda, la commission du film de Dordogne, les Apf, l’Union des familles laïques ou encore les adhérents de l’amicale laïque de Bassillac, ont eux aussi exprimé leur indignation, leur révolte, leur chagrin, mais aussi leur détermination à la suite de ces deux attentats, qui ont fait 17 victimes. Le syndicat Alliance de la police nationale s’est lui aussi ému devant toutes ces victimes, dont deux policiers, sacrifiés sur l’autel de l’obscurantisme, au nom d’une religion qui ne se reconnaît pas dans ces actes.


Même la droite

Les jeunes du Ps et de l’Ump se sont, et c’est suffisamment rare pour être signalé, fendus d’un communiqué commun pour dénoncer « ce coup sanglant porté à l’une des libertés les plus fondamentales de notre République : la liberté de la presse». De son côté le maire Ump de Périgueux, Antoine Audi, prône le rassemblement « autour de valeurs communes », l’Udd par la voix de Dominique Bousquet en appelle au respect des fondements de la République, et même le Cpnt note que ces attentats sont « facteurs de lien de tout un peuple ».

nike air max 90 UK