Fil info
07:57# # - -Junien : Ateliers Pêche et Nature : Un succès qui ne se dément pas -> https://t.co/hmNXYND9mL
07:55# # - -Junien : Un parcours du coeur sous la pluie mais avec le sourire -> https://t.co/pspsDFYtAk
07:50# # - -Vienne : La cavalcade, incontournable rendez-vous -> https://t.co/5GDVkNAP1m
00:45RT : Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
23:35Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
20:24Dordogne : Respecter l’autre et la nature pour mieux vivre ensemble -> https://t.co/e1umOUZckg
20:10La Châtre : Cynthia Dauvergne, Miss Pin-up Centre Val de Loire remet son titre en jeu -> https://t.co/61IeEm3YIE
20:09Indre : Marie-Hélène Boulard lutte pour plus de justice sociale -> https://t.co/CtDFCn7AvR
19:27Brive-la-Gaillarde : La victoire en chantant ! -> https://t.co/5g8HlC9RSg
18:54Dordogne : Souper imaginaire pour personnages réels -> https://t.co/o1uTtFLRHQ
18:49# # - : M, seul sur scène ou presque -> https://t.co/0rFlNSMV6r
18:46# # - -Vienne : Nuit européenne des musées, les œuvres d’art se couchent tard -> https://t.co/f5TeQkw7cb
18:11RT : : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
18:09# # - : Le Rallye des pépites monte en puissance -> https://t.co/m2oNnIF65m
18:06# # - -Vienne : «Zizic’land à Chauffaille non ! non ! et non !» -> https://t.co/V9REYpoZ8Y
18:03# # - -Vienne : Mines d'or, pour l’acte officiel d’abandon du projet de Bonneval -> https://t.co/kWzXjbZzx0
17:17Françoise Sivignon, 6e sur la liste , ancienne présidente de Médecins du monde, sera demain lundi à… https://t.co/T1s2O4T8EP
16:55 : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
11:05Dordogne : Sinfonia prend encore de l’ampleur -> https://t.co/Gaim2FJhbm
11:00Dordogne : Les socialistes souhaitent reconstruire après le 26 mai -> https://t.co/hfaD3RLiFj
09:52"Lean forward lad!" mates in canoes adding certain British style & humour to paddling along the Dordogne… https://t.co/P7J3usjasg

Vélorution acte deux scène cinq

Périgueux

Samedi matin se déroulait la cinquième vélorution périgourdine. Manifestation à vélo destinée à promouvoir les modes de transport doux, elle entend peser sur les pouvoirs publics.
Depuis sa reprise au mois de novembre, c’est devenu le rendez-vous des habitués. Chaque deuxième samedi du mois, les défenseurs de la petite reine se retrouvent à Périgueux pour faire leur vélorution. Le but, promouvoir les modes de déplacement doux et inciter les élus à prendre des décisions dans ce sens. « La ville de Périgueux a été façonnée pour les déplacements en voiture », regrette Olivier Georgiadès, porte-parole de la Vélorution périgourdine.
« Nous sommes là pour défendre tout ce qui va dans le sens d’un rééquilibrage des modes de déplacement ». Et de citer par exemple le projet de navette ferroviaire ou le réaménagement de la circulation des bus dans le cadre du Plan de déplacements urbains (Pdu) avec pourquoi pas la création de couloirs de bus qui pourraient être co-partagés avec les deux roues. Critiques sur la place dévolue aux vélos sur l’agglomération périgourdine, les participants à la Vélorution reconnaissent toutefois qu’il y a eu quelques avancées. Comme par exemple la mise en place des double-sens cyclistes (rue des Prés notamment), signalés par des panneaux et des marquages au sol quand les automobilistes sont cantonnés au sens unique. Autre exemple, celui du pont des Barris où la ligne de feu pour les voitures a été reculée afin de permettre aux cyclistes de se faufiler devant sans respirer les gaz d’échappement.
« Il faut vraiment que les pouvoirs publics se rendent compte qu’on peut se déplacer à vélo. Que nombreux sont ceux qui le font et ceux qui aimeraient pouvoir le faire », insiste Olivier Georgiadès. Au Grand Périgueux, il semblerait que soit relancée l’idée de la mise en place d’un schéma directeur de déplacement à vélo dans le cadre de la commission transport. Un groupe de travail pourrait ainsi être lancé. Une occasion en or pour la Vélorution périgourdine qui aimerait y être associée. Autre idée lancée par le collectif, celle de mettre en place des porte-vélo à l’avant des bus. « Ce serait idéal de pouvoir accrocher son vélo, ça se fait facilement, notamment en Californie, sur une ligne comme la Nord-Sud express pour grimper la route de Paris et pour pouvoir terminer à vélo son trajet jusqu’à l’Aquacap », glisse Olivier Georgiadès.
Prochain rendez-vous pour la Vélorution périgourdine, le samedi 11 avril à 10 h 30 place Francheville avant un défilé à vélo dans les rues. Auparavant, la veille au soir, le collectif organise une rencontre débat avec pour invité un salarié de l’association Vélocité de Bordeaux qui viendra présenter son concept de vélo école. Comme une auto-école, cette association apprend ou réapprend aux adultes à faire du vélo. C’est en outre un outil de développement social, puisqu’elle remet en selle de nombreuses femmes d’origine étrangère à la recherche d’un emploi et qui n’ont pour cela d’autre moyen de transport que le vélo. « Nous convierons à cette soirée des représentants des Ccas et des adjoints aux affaires sociales ».
E.C.