Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Vélorution acte deux scène cinq

Périgueux

Samedi matin se déroulait la cinquième vélorution périgourdine. Manifestation à vélo destinée à promouvoir les modes de transport doux, elle entend peser sur les pouvoirs publics.
Depuis sa reprise au mois de novembre, c’est devenu le rendez-vous des habitués. Chaque deuxième samedi du mois, les défenseurs de la petite reine se retrouvent à Périgueux pour faire leur vélorution. Le but, promouvoir les modes de déplacement doux et inciter les élus à prendre des décisions dans ce sens. « La ville de Périgueux a été façonnée pour les déplacements en voiture », regrette Olivier Georgiadès, porte-parole de la Vélorution périgourdine.
« Nous sommes là pour défendre tout ce qui va dans le sens d’un rééquilibrage des modes de déplacement ». Et de citer par exemple le projet de navette ferroviaire ou le réaménagement de la circulation des bus dans le cadre du Plan de déplacements urbains (Pdu) avec pourquoi pas la création de couloirs de bus qui pourraient être co-partagés avec les deux roues. Critiques sur la place dévolue aux vélos sur l’agglomération périgourdine, les participants à la Vélorution reconnaissent toutefois qu’il y a eu quelques avancées. Comme par exemple la mise en place des double-sens cyclistes (rue des Prés notamment), signalés par des panneaux et des marquages au sol quand les automobilistes sont cantonnés au sens unique. Autre exemple, celui du pont des Barris où la ligne de feu pour les voitures a été reculée afin de permettre aux cyclistes de se faufiler devant sans respirer les gaz d’échappement.
« Il faut vraiment que les pouvoirs publics se rendent compte qu’on peut se déplacer à vélo. Que nombreux sont ceux qui le font et ceux qui aimeraient pouvoir le faire », insiste Olivier Georgiadès. Au Grand Périgueux, il semblerait que soit relancée l’idée de la mise en place d’un schéma directeur de déplacement à vélo dans le cadre de la commission transport. Un groupe de travail pourrait ainsi être lancé. Une occasion en or pour la Vélorution périgourdine qui aimerait y être associée. Autre idée lancée par le collectif, celle de mettre en place des porte-vélo à l’avant des bus. « Ce serait idéal de pouvoir accrocher son vélo, ça se fait facilement, notamment en Californie, sur une ligne comme la Nord-Sud express pour grimper la route de Paris et pour pouvoir terminer à vélo son trajet jusqu’à l’Aquacap », glisse Olivier Georgiadès.
Prochain rendez-vous pour la Vélorution périgourdine, le samedi 11 avril à 10 h 30 place Francheville avant un défilé à vélo dans les rues. Auparavant, la veille au soir, le collectif organise une rencontre débat avec pour invité un salarié de l’association Vélocité de Bordeaux qui viendra présenter son concept de vélo école. Comme une auto-école, cette association apprend ou réapprend aux adultes à faire du vélo. C’est en outre un outil de développement social, puisqu’elle remet en selle de nombreuses femmes d’origine étrangère à la recherche d’un emploi et qui n’ont pour cela d’autre moyen de transport que le vélo. « Nous convierons à cette soirée des représentants des Ccas et des adjoints aux affaires sociales ».
E.C.