Fil info
20:02Indre - George Sand revisitée en BD https://t.co/gJDcQepjI2
20:02Indre : George Sand revisitée en BD -> https://t.co/Ufc7eksJnK
19:56Mouhet - A Mouhet, on aime la chanson ! https://t.co/bG5g4msz2A
19:56Mouhet : A Mouhet, on aime la chanson ! -> https://t.co/By1ULzA4xP
19:44Brive-la-Gaillarde - Un petit train arrive en ville https://t.co/zDgUQAuARi
19:44Brive-la-Gaillarde : Un petit train arrive en ville -> https://t.co/XSUucGKRg3
19:39Dordogne - Un socle pour reconstruire la gauche https://t.co/wpC1BvGA8X
19:39Dordogne : Un socle pour reconstruire la gauche -> https://t.co/NR1UINrDQA
18:50En déplacement en Creuse, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, chargé des... https://t.co/PM7jeg6QgZ
18:47Creuse - Montluçon, en attendant Lyon https://t.co/mraRHSctB5
18:27RT : Jacky Simon, 17 ans, habitant Ménetreuil (71) a disparu dans la nuit du 22 au 23 avril. Merci de RT https://t.co/iWBylnmotu
18:09 sera en Haute-Vienne vendredi.
17:48RT : Et quand Hollande sort de sa réserve pour attaquer et non… https://t.co/uvzrFMvlUl
17:42Bergerac : L’indécision et la colère, principaux favoris du second tour ? -> https://t.co/S1V5Di71vw
17:39Jusqu’à dimanche soir 18 heures, Felletin vivra aux rythmes des 5e Journées européennes du feutre. L’événement... https://t.co/46e6DJb2qS
17:38Creuse - Le feutre dans tous ses états https://t.co/c74kKNbj0c
17:34Le Centre d’animation de la vie locale (CAVL) de Guéret a inauguré ses nouveaux locaux dernièrement. Des locaux... https://t.co/xOmK11w1hx
17:33Creuse - Un lieu d'accueil pour tout savoir des animations de la cité https://t.co/lXNeLi0MfF
17:20Bellac - Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! https://t.co/Y17ktTjMXA
17:20# # - : Parcours du Coeur: on s'est bien bougé! -> https://t.co/sGRm9iJLuq
17:18Saint-Yrieix-la-Perche - L’influence économique de l’hôpital Boutard https://t.co/Z2AInSoeVk
17:18# # - -Yrieix-la-Perche : L’influence économique de l’hôpital Boutard -> https://t.co/QnbFDhswkG
17:17Saint-Junien - Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin https://t.co/PbZs5xPbo1
17:17# # - -Junien : Le corps, votre première maison dont Soline peut prendre soin -> https://t.co/p0Z6IM3Izi
16:58Sarlat-la-Canéda : Macron talonné par Mélenchon sur le canton -> https://t.co/vsZJCYOelw
16:55 Même ceux qui feront barrage le 7 mai sont tristes parce qu'on pérennise ainsi le système… https://t.co/IB0pQDseEw
16:49RT : Fils de , je ne voterai jamais pour un parti héritier de la et de l'. (1/2)
16:49RT : Mais qu'on ne me demande pas de soutenir un projet qui sera un formidable terreau pour la prospérité et le renforcement du . (2/2)
16:49 Chirac 2017 c'est non.
16:46RT : La "jeunesse" de Macron en marche vers la suppression de l'ISF à La Rotonde 🤢... https://t.co/iMT94orKYX
16:45RT : Pour rappel, Marine Le Pen se déclare "pour la protection des animaux". Et des Français. https://t.co/yAbjLSrnQQ
16:29RT : Le rend hommage au policier Xavier JUGELÉ au commissariat de de https://t.co/pJBvfdjiVY
16:28RT : "Je souffre sans haine". Discours admirable et courageux du compagnon de lors de l'hommage national à la Préfecture de Police.
16:26RT : Avant Mélenchon, Jospin avait mis… 5 jours à appeler au vote contre Le Pen en 2002 https://t.co/gQN6o7Ua40 https://t.co/UpP7SXA2vE
16:26RT : Je lance un appel notamment à la France insoumise dt je ne comprends pas le silence à nos appels depuis dimanche mais aussi à tte la gauche.
16:25RT : Moi en train de sélectionner mes destinations vacances pour cet été : https://t.co/Ggxhh0blEb
16:22Saint-Chartier : Le réseau d’eau potable réceptionné -> https://t.co/P5tNdH0WZa
13:48En partenariat avec L'ECHO... https://t.co/J0HHDBaPkU
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Haute-Vienne : un nouvel outil pour les propriétaires d'étangs - Zoom : la... https://t.co/8KUBSCE4SR
08:49Brive-la-Gaillarde - Des cartes largement rebattues https://t.co/yQFoF7gyFw
08:48Brive-la-Gaillarde : Des cartes largement rebattues -> https://t.co/i9SMhR2oiY
08:43Tulle - Les Tullistes ont choisi Emmanuel Macron https://t.co/Wu8r4ja5Uw
23:30France - Après l’accord, la vie reprend son cours https://t.co/ReI7DXRiBW
23:29France : Après l’accord, la vie reprend son cours -> https://t.co/ItJlLuVHeZ
23:28France - Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire https://t.co/DZn7p7unJ8
23:28France : Les salariés de l’usine Whirlpool ne lâchent pas l’affaire -> https://t.co/qXa8OTqcFj
23:25France - La droite se déchire sur la ligne politique https://t.co/WUVz545rx7
23:25France : La droite se déchire sur la ligne politique -> https://t.co/QLQxOsWexA
23:23France - Des résultats porteurs d’avenir https://t.co/ihCIdlGdo0
23:23France : Des résultats porteurs d’avenir -> https://t.co/6Sohuorbxf
23:21France - Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche https://t.co/K6BkG25OD0
23:21France : Emmanuel Macron, symbole d’une recomposition en marche -> https://t.co/gYrkmS9I4m
23:19Basket - Boulazac doit réagir https://t.co/JJt0RiXs4u
23:19Basket : Boulazac doit réagir -> https://t.co/cKTFAAdS4y
23:15Football - 60 ans qu'Angers attend ça https://t.co/6XP3EQZWyc
23:14Football : 60 ans qu'Angers attend ça -> https://t.co/6SjVoLSN44
22:55La une du Mardi 25 Avril 2017 https://t.co/C7AqR7Wdcx

La PAC dans le collimateur

Face à de très nombreux bugs et dysfonctionnements qui risquent de pénaliser fortement les agriculteurs périgordins, les deux principaux syndicats, la FDSEA et les JA, demandent aux services de l’Etat que la date de fin de campagne de déclaration PAC soit repoussée de quinze jours.

Une nouvelle fois la télédéclaration de la PAC, encore victime de problèmes techniques, est source de fortes inquiétudes pour les agriculteurs. Les deux syndicats majoritaires montent au créneau en Dordogne pour que les délais soient allongés afin que les agriculteurs qui n’auraient pas pu déclarer à temps ne soient pas pénalisés sur le montant de leurs aides.
Le revenu moyen d’un agriculteur est de 354 euros par mois. En Dordogne, près de la moitié d’entre eux touchent moins. Selon Fabien Joffre, le président de la FDSEA, la PAC est « plus qu’un revenu, c’est ce qui nous aide à couvrir les charges ». Dans ce contexte, on comprend aisément que le sujet des télédéclarations PAC, de nouveau toussotant, crispe fortement le petit monde agricole périgordin. « Pour nous l’enjeu, ce sont plusieurs milliers d’euros », insiste Fabien Joffre.
Petit rappel des faits. 2015, 2016, 2017, pour la troisième année consécutive depuis la réforme de la PAC, le moteur de la campagne de télécléclaration rencontre de sérieux ratés. Pire, il perd de l’huile, si bien qu’à chaque fois l’Etat a dû rallonger la durée de la campagne de télédéclaration pour éviter de pénaliser les agriculteurs : un mois supplémentaire en 2015, une quinzaine de jours l’an dernier.
2017, voilà que le scénario se répète, au grand dam des agriculteurs. Débutée le 1er avril dernier, la campagne de téléclaration, censée s’achever le 15 mai, patine sévère. FDSEA et JA dénoncent de nombreux dysfonctionnements qui ralentissent le rythme des téléclarations. « L’administration n’était pas prête », souffle Sébastien Lechevalier, tout nouveau président des JA. « Seuls 30 % des dossiers étaient accessibles à l’ouverture de la campagne et 65 % au 15 avril ». A ce jour, il semblerait que la totalité des dossiers soient accessibles... Mais pas en totalité.
« De nombreux dossiers n’ont pas été mis à jour depuis l’an dernier. Il manque des relevés IGN », assure Fabien Joffre qui pointe du doigt les ponts des jours fériés et les vacances qui risquent bien « de mettre les agriculteurs dans une situation difficile ». La liste des bugs de TéléPAC, qui permet de télédéclarer la PAC, est longue. Bugs informatiques, serveur insuffisamment puissant et saturé, les agriculteurs voient la date d’échéance de déclaration arriver à grands pas sans espoir de parvenir à tout déclarer à temps, car cela relève d’une très grande complexité et la quasi-totalité d’entre eux font appel à des prestataires extérieurs pour les aider à ne pas cocher une case qu’il n’aurait pas fallu.
Un tiers du temps de campagne s’est déjà écoulé « et les services n’ont traité que 20 % des dossiers, les plus faciles », soupire Sébastien Lechevalier qui rappelle que ceux qui se sont installés en bio ou qui bénéficient de mesures agro-environnementales ont vu les règles du jeu changer en cours de route, ce qui n’est pas sans complexifier davantage les choses.
Sébastien Lechevalier et Fabien Joffre rappelle que la télédéclaration ne doit souffrir d’aucun retard sous peine de pénalités : « 1 % du montant total des aides par jour de retard et 100 % au bout d’un mois. Cela représente plusieurs milliers d’euros ». Selon les représentaux syndicaux, cette cacophonie administrative, qui n’est pas propre à la Dordogne, peut s’expliquer pour partie par le fait que la Dordogne est forte de très nombreuses filières de production agricole différentes et que le nombre d’exploitations en bio n’est pas négligeable.
Reste qu’à leurs yeux, cela ne justifie pas ces difficultés et qu’ils enjoignent les services de l’Etat à agir. A cet effet, ils ont rencontré mardi Didier Kholler, le directeur de la Direction départementale des territoires pour lui faire part de leurs doléances et surtout réclamer que la durée de la campagne de télédéclaration soit prolongée de quinze jours, soit jusqu’au 31 mai. Une décision qui n’appartient pas au local, mais au national. Ce qui inquiète d’autant plus les syndicats agricoles : en pleine campagne électorale, ils craignent de ne pas tomber sur une oreille suffisamment attentive.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.