Fil info
18:54Châteauroux : «Qu’on nous redonne des bras !» -> https://t.co/lAulfkh4fd
18:52Indre : 128 bébés décédés à la Martinerie retrouvent un nom -> https://t.co/QlDqPdl95C
17:19 y sera sur le stand arvmc : Les américains à chateauroux 1951-1967 de Mascle https://t.co/WM7iND8iBY

60 ans du Rex : une merveilleuse histoire de famille et de cinéma

Le cinéma Le Rex à Sarlat célèbre ses 60 ans d’existence du 11 au 16 septembre. Une semaine durant laquelle il sera possible notamment de voir et revoir des films coups de cœur qui ont marqué l’histoire du cinéma et la Famille Vialle.

Pour fêter ses 60 ans d’existence, Le Rex, propose une semaine anniversaire du 11 au 16 septembre, avec l’inauguration officielle le samedi. Mais avant, plusieurs moments de festivités et hommages à ce lieu et en remerciements à ceux qui le font vivre, se dérouleront chaque semaine sous forme de rétrospective de grands films pour petits et grands... Une programmation de films coup de cœur à 3 euros qui ont marqué l’histoire du cinéma et la famille Vialle, une exposition de photos du cinéma depuis 60 ans, une exposition de vieux projecteurs de cinéma dans le hall du cinéma, une semaine anniversaire du 11 au 16 septembre à 4 euros avec des surprises, cadeaux et avant-premières. C’est le 11 septembre 1957 que Jeanne et Martial Vialle inaugurent les 700 fauteuils du cinéma Rex à Sarlat. Une salle unique destinée à la projection de films mais également aux actualités et aux spectacles vivants. En avril 1983, Maïthé et Bernard Vialle dignes héritiers de cette famille du spectacle reprennent la direction du cinéma et font évoluer en 1995 cette salle unique en un complexe de quatre écrans modernisés et équipés des dernières technologies (de l’époque). En juillet 2006, c’est Arnaud qui prend le relais. Il s’agit de la troisième génération….une belle histoire familiale et cinématographique. Culturellement intégré à la ville, ce complexe privé et de gestion indépendante, est l’archétype du cinéma de proximité et son histoire est jalonnée de moments privilégiés. Parmi ceux-ci, Arnaud se souvient plus particulièrement des venues de Luc Besson, à l’occasion d’un brunch, un dimanche matin dans le cinéma avec toute son équipe de tournage de Jeanne d’Arc, avec à la clef une bise de Milla Jovovich, et de la beauté de Sophie Marceau venue tourner la fille de D’Artagnan, qui bavardait dans le hall du cinéma… Dès 2011, Arnaud a le projet d’une rénovation compléte, elle sera effective en octobre 2014 où après d’importants travaux (plus de 3 millions investis), un agrandissement conséquent est réalisé. Le Rex propose maintenant six salles ultra modernes (plus de 130 000 entrées chaque année), accessibles aux personnes à mobilité réduite. Toutes les semaines, la programmation est travaillée comme une dentelle : les blockbusters américains côtoient les films indépendants, œuvres d’art et d’essai de toute nationalité. Arnaud s’emploie également à proposer des films ou documentaires alternatifs, qui nous amènent à prendre du recul et réfléchir à notre société. Le cinéma propose également des retransmissions en direct d’Opéras du Métropolitan de New York, mais aussi les ballets du Bolchoï, et depuis la dernière rentrée les pièces de la Comédie française en direct. La culture est maintenant accessible à tous. Toujours en quête d’accueillir et de former les plus jeunes, l’équipe du cinéma propose un catalogue de films jeune public, renouvelé chaque année et envoyé aux structures scolaires et périscolaires à 20 km autour de Sarlat. Le Rex participe également depuis 1986 aux dispositifs école, collège lycée et apprenti au cinéma. Bien qu’entreprise privée, le cinéma tient à assurer cette mission de service public en mettant à disposition ses équipes sur des matinées dédiées à l’accueil des enfants. Ainsi, tous les ans des milliers d’enfants profitent de séances à tarifs réduits, dans un esprit de transmission et d’éducation à l’image. Le cinéma est aussi une ouverture à tous les arts culturels et à toutes les formes d’expression. En effet, de très nombreuses associations utilisent le lieu pour organiser des réunions, des débats et des présentations de films thématiques suivis de conférences. La Ligue des droits de l’homme, Amnesty international, Le Collectif transition Périgord noir, l’Education, le club de motos, etc. Le cinéma accueille également des expositions d’artistes locaux et sans sa nouvelle configuration, le Rex sans aucun doute a permis de donner au Festival du film un second souffle. Quant à l’association « Les Amis du Cinéma » créée en 1987, par Maïthé et Bernard Vialle et de nombreux cinéphiles fidèles, elle va fêter ses 30 ans d’existence. L’occasion de rendre un hommage appuyé à cette belle association dynamique, avec une programmation de films choisis par ses membres jusqu’au jeudi 14 septembre, date anniversaire.

P.P.

Une semaine anniversaire à 4 euros la séance
Lundi 11 septembre : 19 h : Le Redoutable de Michel Hazanavicius, 21 h 30 : Numéro Une de Tonie Marshall,
21 h 30 : Mary (VO) de Marc Webb ; mardi 12 septembre : 19 h : La Belle et la Meute (VO) de Kaouther Ben Hania,
19 h : L’atelier de Laurent Cantet, 21 h 30 : Barry Seal de Doug Liman ; mercredi 13 septembre : 14 h : L’école Buissonnière de Nicolas Vanier 19 h : Téhéran tabou (VO) de Ali Soozandeh, 19 h : L’un dans l’autre de Bruno Chiche, 21 h 30 : Je ne vois que toi (VO) de Marc Forster ; jeudi 14 septembre : 18 h 30 : Une suite qui dérange (VO) de Bonni Cohen et Jon Shenk, 21 h 15 : Faute d’amour (VO) d’Andrey Zvyagintsev, 21 h 30 : Le Fidèle de Michael R. Roskam ; vendredi 15 septembre : 19 h : Carré 35 de Eric Caravaca, 21 h : Gauguin de Edouard Deluc, 21 h 30 : Coexister de Fabrice, 23 h 30 : Ça d’Andrés Muschietti ; samedi 16 Septembre : 14 h : Le Petit Spirou de Nicolas Bary, 18 h : Inauguration et projection du film  Le Sens de la fête de Eric Toledano et Olivier Nakache.

Commentaires

super j'aime beaucoup, les Pathé ont le monopole mais on a même plus le plaisir de parler à la guichetière avec les bornes, c'est impersonnel, c'est des <a href="http://www.stockebox.fr/">box de stockage</a>, alors que le Rex c'est tout une histoire, c'est une ambiance

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.