Fil info
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.

La FSU ne masque pas ses inquiétudes et prépare la riposte

La rentrée s’est globalement bien passée en Dordogne dans le premier et le second degré, mais la FSU pointe du doigt un certain nombre de dysfonctionnements dont dont elle craint qu’ils s’accentuent.
Gel du point d’indice dans la fonction publique, suppression des emplois aidés, manque de professeurs devant les élèves dans le second degré, dégradation des conditions de travail avec l’augmentation de l’autonomie des établissements... La rentrée scolaire est loin d’être rose à écouter la FSU qui dresse un tableau sombre des dysfonctionnements dans l’Education nationale. Elle a d’ores et déjà programmé deux journées d’action. La première début octobre pour la défense de la fonction publique et la seconde le 8 novembre relative au personnel non titulaire. Sans oublier bien sûr la journée de mardi prochain contre la nouvelle loi travail. « Nous allons continuer à lutter, mais aussi à proposer », résume Teddy Guitton, le secrétaire départemental de la FSU.
Sur la fonction publique dans sa globalité, la FSU s’inquiète du nouveau gel du point d’indice et de la création d’une différenciation de ce point entre les différentes fonction publique, de même que de la hausse de la CSG. Bref, autant de mesures « qui entraînent un déficit d’image pour nos métiers ». La FSU a prévu de rencontrer les quatre députés En marche du département pour les alerter sur ce sujet. L’autre gros point noir de la rentrée est celui de la suppression des emplois aidés. « Ce sont des emplois vie scolaire ou d’aide à la direction dans le premier degré », note Alain Chabrillangeas pour le SNUipp, mais également des emplois d’accompagnement des élèves en difficulté dans le second degré, qui font défaut.
Il ne s’agit pas là du seul problème de ressources humaines dans l’Education puisque dans le second degré, il manque des enseignants devant des élèves dans plusieurs établissements, comme par exemple des professeurs de science, d’espagnol à Ribérac, de physique chimie, de français, de technologie. Et ce, malgré le recours aux professeurs remplaçants (en sport, sur les onze disponibles, dix sont déjà sur un poste fixe) mais surtout aux vacataires, précaires par excellence, dont le recrutement est à parfois à un niveau de diplôme inférieur (licence au lieu de master). « Nous nous inquiétons également de la volonté de poursuivre l’autonomie des établissements », indique Jérémy Destenave, au nom du SNES. « Cela provoque des dérives managériales dans certains établissements ». « Voire une infantilisation», dénonce Karine Rivalland, pour le SNEP, le syndicat des professeurs d’EPS.
La mise en place du dispositif devoirs faits inquiète, tout comme la réforme du bac à l’horizon 2018-2019 sur laquelle la FSU promet d’être vigilante. Vigilance également promise sur le maintien des services publics en milieu rural, à commencer par l’école. « En cinq ans, nous sommes passés de 455 écoles à 400, pour cause de fermeture sèche ou de fusion. Verteillac est par exemple la dernière école de ce canton. Cela ne tient pas compte du caractère rural du département », tance Teddy Guitton, pour qui il n’est pas pensable de laisser des élèves effectuer de longs parcours en bus pour pouvoir aller à l’école. Mais ce n’est là qu’une toute petite partie des griefs adressés qui commencent d’abord par une question de philosophie. « Le président de la République parle de mérite pour les élèves mais pour nous, l’école doit être celle de l’égalité entre les élèves avec un projet éducatif ambitieux ».

E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.