Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Un coup de pouce pour le fioul

Après des opérations permettant aux consommateurs d’acheter leur gaz et leur électricité moins cher, l’association UFC Que choisir vient de lancer une nouvelle opération qui doit permettre aux Périgordins de payer leur fioul moins cher dans un contexte où les prix explosent depuis cet été.

Entre le mois de juillet et le mois de novembre, le prix du fioul a bondi de 14 %. Une hausse qui, sur ce marché très fluctuant, doit se poursuivre avec l’augmentation décidée par le gouvernement de 48 % de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Pour contrer cette augmentation, l’UFC Que choisir se propose d’aider les consommateurs périgordins.
La précarité énergétique n’est pas un concept, mais une réalité. Nombreux sont ceux qui ne se chauffent pas ou mal, faute de moyens, et la Dordogne n’échappe pas au phénomène. Selon l’association de consommateurs UFC Que choisir, un ménage sur trois chauffé au fioul est en situation de vulnérabilité énergétique. D’où le lancement cette semaine d’une opération visant à acheter du fioul moins cher.
Une opération baptisée choisir son fioul (1) qui intervient trois ans après une première opération similaire, mais qui concernait le gaz, et l’année suivante l’électricité. « Cette opération, à laquelle près de 500 Périgordins avaient participé, avait porté ses fruits, puisque cela avait activé la concurrence et une économie de 16 % par rapport au tarif réglementé avait ainsi été obtenue », souligne Claude Magnard, responsable des enquêtes à l’UFC Que choisir en Dordogne. En France, c’était pas moins de 16 millions d’euros d’économies qui avaient été réalisées et en Dordogne, près de 120 000 euros. Aujourd’hui encore, des baisses de tarif d’environ 10 % sont obtenues. La dernière opération gaz et électricité s’étant achevée fin septembre. Après le gaz et l’électricité moins cher, c’est donc au fioul que s’attaque l’UFC Que choisir, dans le cadre d’une opération nationale. Ce n’est pas un hasard, puisque le contexte n’est guère favorable pour celles et ceux qui ont ce moyen de chauffage. Le prix du fioul domestique est reparti à la hausse depuis l’été (+ 14 % entre juillet et novembre), soit près de 10 centimes d’euros de plus par litre, qui tourne autour de 75 à 80 centimes. Soit une augmentation de 200 euros pour 2 000 litres tout de même. Augmentation à laquelle va s’ajouter celle de la TICPE votée dans le cadre de la loi de finances. Celle-ci va en effet augmenter de 46 %, soit une hausse de 90 euros pour les 2 000 litres. « On se rapproche du litre à un euro, comme il y a quatre ou cinq ans », souligne Bernard Lançon, le président de l’association.
Avec cette double hausse, voire double peine, les effets du chèque énergie, généralisé en 2018 pour les ménages précaires, seront quasiment absorbés. L’UFC Que Choisir propose donc une parade avec son opération choisir son fioul moins cher. Concrètement, les Périgordins sont invités à s’inscrire (2) avant le 8 décembre à une enchère inversée lancée régionalement et seront approvisionnés de la quantité déterminée dans les quinze jours suivants, selon le cahier des charges drastique rédigé par l’UFC Que choisir.
L’an dernier, un test avait été réalisé en Aquitaine. 593 personnes en avaient bénéficié, dont 70 à 90 Périgordins pour une économie moyenne de 62 euros. Selon l’UFC, qui prélèvera une commission de 5 euros au passage, les économies attendues sont de l’ordre de 6 % par litre de fioul.
Cette opération sur le fioul n’est pas un one shot, puisqu’elle va être pérénisée et mensualisée à partir du mois de janvier. Un achat groupé de fioul domestique sera réalisé chaque premier vendredi du mois. Il faudra alors s’inscrire gratuitement et sans engagement puis consulter sur internet ou par téléphone l’offre personnalisée par l’enchère inversée avant d’y souscrire ou non dans les 72 heures, soit avant le lundi 14 heures.
« C’est du pouvoir d’achat qu’on récupère », insiste Claude Magnard qui réitère la volonté de l’UFC Que choisir de peser au profit des consommateurs.
Après l’énergie, un autre secteur pourrait être dans le collimateur de l’association, celui d’internet et de la téléphonie mobile.
(1) www.choisirsonfioul.fr
(2) Sur internet ou au 09 75 18 02 38 (prix d’un appel local), du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 et le samedi de 9 h à 12 h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.