Fil info
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1
22:42Corrèze : "Un ennemi : Macron et son système" -> https://t.co/9g2PnS50BM
21:27Handball : Rester lucide jusqu'à la fin -> https://t.co/f7BLYFPjfW
21:26Sport : Du haut vol en perspective -> https://t.co/zy2BY88w4O
21:24Football : Tout sauf une défaite! Par Daniel LIMOUSIN -> https://t.co/nQ7RM0NhfJ

Le lancement du chantier de la déviation de Beynac officiellement annoncé

2018 verra débuter le chantier du contournement de Beynac. C’est ce qu’a officiellement annoncé hier soir Germinal Peiro au cours de la traditionnelle cérémonie des vœux aux corps constitués aux côtés de la préfète.
Fin du suspens. Ou presque. Non, la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc n’a pas profité des vœux aux corps constitués pour annoncer qu’elle allait signer l’autorisation des travaux du contournement de Beynac. Mais c’est tout comme a laissé entendre un peu plus tôt le porteur de projet. Après un long blanc et un faux suspens, le président du conseil départemental a annoncé devant l’assistance très fournie, que 2018 verrait bien « le début des travaux du contournement de Beynac ». Et puis c’est tout. Dans son discours, la préfète n’a fait, elle aussi, qu’une très courte allusion à ce projet controversé en évoquant
« la liaison structurante entre Sarlat et Bordeaux qui reste à construire ensemble ». De quoi rester un peu sur sa faim même si le sujet a déjà largement alimenté ces colonnes et que, nul doute qu’il continuera à le faire encore dans les jours qui viennent. Notamment mercredi prochain devant les marches du palais de justice à Périgueux. Philippe d’Eaubonne, l’un des principaux opposants au projet, poursuivi pour diffamation par Germinal Peiro, bénéficiera en effet d’un comité de soutien. C’est d’ailleurs la seconde fois que le président du conseil départemental poursuit quelqu’un pour ce motif. A à écouter de plus près son discours de vœux, nul doute qu’il n’hésitera pas une seconde à recommencer si une phrase malheureuse vient à lui chatouiller les moustaches. Evoquant la promptitude de la presse à relayer ou à diffuser des tweet, il en a en effet appelé « au respect du suffrage universel, des personnes et de la loi ». A bon entendeur...
Reste que cette cérémonie de vœux, ouverte avec la fraîcheur de la troupe de l’atelier théâtre du lycée Léonard de Vinci de Périgueux et ses élèves de bac professionnel, ne s’est pas résumée à la seule question de la déviation de Beynac, bien au contraire. Comme le veut la tradition, les réussites de l’année passée, Lascaux, le Tour de France, ont été évoquées, de même que les principaux dossiers et chantiers qui occuperont 2018.
Pour le Département, cela passera notamment par la poursuite du déploiement de la fibre optique qui devrait arriver dans chacun des centre bourg d’ici la fin de l’année, la poursuite des chantiers de déviation de Nontron, Bourdeilles, Sarlat, Mussidan, Lalinde-Bergerac, ou encore l’amélioration de la desserte ferroviaire. A ce sujet, Germinal Peiro n’a pas manqué de pointer du doigt que les collectivités étaient largement mises à contribution quand bien même cela ne relevait pas de leurs compétences. Or, il craint qu’elles ne soient prises pour responsables si jamais elles ne pouvaient suivre le coût du chantier. Tacle encore à l’endroit de l’Etat sur la mise en péril des deux offices HLM de Dordogne avec la baisse des APL ou encore sur la nécessité de contractualiser pour la maîtrise de la dépense publique : « l’Etat doit prendre à sa charge les dépenses qui lui reviennent et qui concernent la solidarité nationale ».
Quant à l’Etat, 2018 s’articulera autour de trois priorités : la sécurité, relever les grands défis et approfondir le vivre ensemble. Tout un programme.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.