Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

Quand le Département se transforme en Samaritaine

Le conseil départemental a voté hier son budget 2018, sans les voix de l’opposition. D’un montant de 497 millions, il est marqué par une hausse importante des dépenses sociales. L’investissement reste néanmoins soutenu.
Ce budget me fait penser à la Samaritaine : on y trouve de tout ». Cela a beau faire 36 ans (un record) qu’il use ses fonds de pantalon sur sa chaise au conseil départemental, Dominique Bousquet n’en a pas moins gardé une certaine candeur lorsqu’il s’agit de faire un trait d’humour. Pourtant en 36 ans et presque autant de budgets auxquels il s’est opposé, il pourrait faire preuve d’une certaine lassitude. Car inlasasblement, les sessions budgétaires se suivent et se ressemblent à tel point que même les élus de la majorité se laissent surprendre à l’image du président de groupe socialiste Henri Delâge qui annonce en toute fin d’intervention que son groupe votera « le budget 2016 (sic) ». Reste que le vote du budget du Département n’est qu’une pièce de théâtre en quelques actes où chaque rôle est bien défini : la majorité fait voter les politiques qu’elle a décidé, et l’opposition... s’oppose. Seule nouveauté cette année, il ne suffit que d’un mot magique pour la provoquer : Beynac. Et cela n’a pas manqué pour mettre le feu aux poudres à plusieurs reprises cette semaine. Et, avec l’augmentation de la fiscalité, le sujet de la déviation de Beynac est l’un des rares arguments qu’ont su trouver les deux groupes d’opposition pour expliquer qu’ils voteraient contre le budget.
« Sur 141 dossiers, il y en a seulement huit sur lesquels l’opposition s’est opposée ou abstenue, parfois partiellement », résume Germinal Peiro, tout sourire. « 133 ont été adoptés à l’unanimité », rajoute-t-il avant de remercier l’opposition pour son action constructive. « On doit une transparence totale à tous les citoyens du département ». Et cette transparence l’oblige à dire que le Département doit faire attention puisqu’il est contraint financièrement pour cause d’augmentation de plus de 13 millions des dépenses sociales. Ce qui ne l’empêche pas de remplir ses missions et même au-delà, avec l’aide aux communes. « Nous revendiquons notre rôle d’aménageur et de développeur du Département », affirme le leader communiste Jacques Auzou. « C’est de bon ton de dénigrer le Département, mais il joue son rôle d’amortisseur social. Et malgré le changement politique, on lui demande toujours d’assumer la solidarité territoriale ». Changement de politique ou pas, les rôles de chacun resteront toujours les mêmes.

Très cher SDIS
Après deux années de baisse, le Département fait repartir à la hausse sa participation financière au SDIS qui s’élèvera à 17,265 millions, soit 40 000 euros par jour ou 2 000 euros par heure. Serge Mérillou, qui le préside, en a profité pour fustiger certaines décisions des services de l’Etat comme une nouvelle norme pour l’habillement qui va obliger le SDIS à débourser 180 000 euros sur trois ans pour de nouvelles tenues « qui n’apportent rien en matière de sécurité ». Par ailleurs président du Grand Périgueux et représentant à ce titre un quart de la population du département, Jacques Auzou souhaiterait siéger à la table des financeurs du SDIS et qu’un nouveau centre de secours soit construit à l’Est. Pour Bergerac en revanche, bonne nouvelle, deux nouveaux centres verront le jour, mais le calendrier est encore imprécis.