Fil info
20:27Corrèze : Vers une convergence des luttes autour des rond-points ? -> https://t.co/vAxApwjaXb
19:43Périgueux : Pas les pompiers de l’état -> https://t.co/GBBD9KuJG3
19:02Indre : Stop aux éoliennes en Berry, un collectif réunit les opposants -> https://t.co/ZqXdkWRp6X
18:56Indre : Pas dupes des annonces de Macron -> https://t.co/A3Iex2Kb1h
18:01Dordogne : Ils ne veulent pas d’une éducation au rabais -> https://t.co/vtpKgrBDEN
17:45Région : Ils ne disent pas merci Macron -> https://t.co/2l3imTUNfU
17:08Terrasson-Lavilledieu : Les CdC s’unissent pour aider les commerçants et artisans -> https://t.co/M5nY86CfK8
17:06Sarlat-la-Canéda : La 26e campagne sarladaise a été lancée -> https://t.co/iKvrgw590Q
16:57RT : Tout simplement ahurissant : aucun ministre français à la négociation finale de la . C'est la première fois que ça arrive.
16:55# # - -Vienne : Solidarité plutôt que fermeté -> https://t.co/1HEHnQiFUh
16:42# # - -Vienne : Patrick Gensac, le nouveau président -> https://t.co/ym3mXCDqVp
16:33# # - -Vienne : Envoûtant d’énergie -> https://t.co/AHRoFyHkLP
16:31# # - -Vienne : «Je donne - je vends» ou l’économie collaborative -> https://t.co/it0NqH1596
16:25ça bloque à La Croisière
15:51Boulazac : Le mini-golf de Barnabé bientôt réhabilité -> https://t.co/9aU1MPEURg
15:49RT : n’en a pas fini avec nous ! Oui nous sommes en ballotage très défavorable. Mais avec tous les appuis que nous… https://t.co/IBsYTKmj0Z
15:48Un nouveau service proposé par l'Agglo "Je donne - je vends by Limoges Métropole". Dans notre édition de demain. https://t.co/JKPIx6Qwqk
14:54Coulounieix-Chamiers : Une édition qui s’annonce technique -> https://t.co/G4mJzuICSj
11:17RT : convergence des luttes autour du rond point des horloges entre et https://t.co/20meVzsFu1
09:47RT : C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:39L'avant dernière étape de la tournée d' se passe à lundi 17/12, Grande Salle de la mairie à 18… https://t.co/mr9A7xtUV0
09:29RT : barrage filtrant et distribution de tracts autour du feu https://t.co/ynBYBhNMFg
09:29RT : les gaulois réfractaires sont en place. Derrière on installe palettes et journaux pour faire un feu https://t.co/jpQXJBcp95
09:29RT : il commence à y avoir du monde malgré le froid https://t.co/84CvTMtvZE
09:29RT : Des manifestants doivent arriver d'Ussel également. Et cet après-midi à 14h le rassemblement sera au rond point de Beauregard à
09:29RT : la arrive au rond point des horloges à la zone de La Montane à en opération escargot. https://t.co/RiF84QXvr6
09:23C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:17Nécrologie : Bernard ! on ne t'oubliera pas https://t.co/aCtWnsWTfX https://t.co/aCtWnsWTfX
08:00🌍 Si vous ne connaissez pas , suivez et dans le parc naturel du Périgord L… https://t.co/sCUjJhthUu
07:56Région : Remise du premier prix littéraire Jacques-Lacarrière à Jean-Luc Raharimanana un fidèle des Francophonies… https://t.co/abtQtJfumk
07:53 de Noël Limoges # - : Marché de Noël, une vitrine de l’excellence locale -> https://t.co/ZQTA3C7tv2
07:50Région : SNCF, quand les élus déblaient la voie -> https://t.co/OeAQiqWX4r

Un large élan de soutien

Menacée d’expulsion suite au rejet de sa demande d’asile, la famille Dharda, qui a dû fuir le sud de l’Albanie pour trouver refuge à Périgueux, a vu se constituer autour d’elle et de ses deux enfants scolarisés à l’école André Boissière à Périgueux, un comité de soutien qui va tout faire pour leur permettre de rester.

Comme une impression de déjà vu. Régulièrement depuis 2003, parents d’élèves et enseignants de l’école André Boissière à Périgueux se mobilisent pour des familles qui se retrouvent sous la menace d’une expulsion. Et aujourd’hui, c’est le sort de Léonard, 8 ans, Kledji, 5 ans, et de leurs parents qui est défendu.
Nouvel épisode cahotique pour la famille Dharda. Après avoir été déboutée du droit d’asile, Léonard, 8 ans, Kledji, 5 ans et leurs parent, ont dû quitter le Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) de Périgueux lundi, pour se retrouver hébergés à l’hôtel à Boulazac dans des conditions précaires. La famille albanaise, qui a trouvé cette solution d’hébergement d’urgence en appelant le 115, devrait, a priori, y rester quinze jours, avec à l’esprit l’espoir de trouver une solution plus durable avec l’Assocation de soutien de la Dordogne (ASD).
Reste qu’en attendant, la situation de la famille, qui vit dans la crainte d’une expulsion, n’est guère confortable. Victime de graves menaces, elle a effet dû fuir le sud de l’Albanie il y a un an. Après être entrée en France via Metz, la famille de Léonard et Kledji a trouvé refuge à Périgueux il y a huit mois.
Kledji est scolarisé en moyenne section à l’école Solange Pain, tandis que Léonard, qui parle un français pratiquement parfait, l’est en CE2 à l’école André Boissière. Même s’ils ne disent rien de leur situation et préfèrent se concentrer sur leur vie d’enfant et d’élève, une certaine inquiétude, à l’image de celle de leurs parents, peut se lire sur leurs visages. Car plane sur eux l’épée de Damoclès d’une expulsion, même si pour l’instant aucune obligation de quitter le territoire français (OQTF) n’a été délivrée à l’encontre de la famille.
Une pétition sur internet
La mère, qui effectue un jour de bénévolat par semaine au Secours Populaire et trois à la Croix-Rouge, a déposé une demande de carte de séjour pour étranger malade, car elle doit être soignée suite aux traumatismes subis dans son pays.  Sans ressources, ni véritable logement, la famille peut aujourd’hui compter sur le soutien sans failles d’un collectif qui s’est constitué lundi soir à partir de parents d’élèves de l’école André Boissière.
« Ils rentrent le soir sans savoir où ils vont pouvoir faire leurs devoirs. Où ils vont pouvoir jouer. Les enfants ne devraient pas avoir à subir ça », témoigne un père, qui a rejoint le collectif. « Depuis qu’ils sont à l’hôtel, ils sont obligés de prendre le bus pour aller à l’école. Cela complique les choses», indique Virginie Bordas, la porte-parole du collectif.
Hier matin à l’heure des papas et des mamans, une trentaine de personnes s’est rassemblée devant l’école André Boissière pour manifester son soutien à la famille Dharda. Un rassemblement monté en un temps record, qui appelle très certainement d’autres mobilisations. Tout juste lancée sur le site internet www.change.org, une pétition avait ainsi recueilli plus de 200 signatures hier.
Le collectif, déterminé à permettre à la famille Dharda de rester à Périgueux afin que Léonard et Kledji puissent continuer leur scolarité aux côtés de leurs copains de classe, doit passer à la vitesse supérieure. Elle doit très prochainement interpeller les élus : maire, conseillers départementaux, député et même la préfète.
Reste à savoir si cette mobilisation porte ses fruits. Contactée hier, la préfecture n’a pas souhaité communiquer, à part pour dire que l’affaire suivait son cours et renvoyait à son communiqué daté du 28 février dans lequel elle revenait sur l’aspect purement législatif de la situation de la famille albanaise et précisait que «  conformément aux orientations voulues par le gouvernement, toutes les personnes (et particulièrement les familles avec enfants) faisant appel au dispositif d'hébergement d'urgence se voient proposer une solution transitoire d'hébergement notamment durant la période hivernale de grands froids ».

Commentaires

De tout coeur avec le collectif de soutien de cette famille