Fil info
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Passeur de mémoire, un travail qui ne s’arrête jamais

Les Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation en Dordogne continuent inlassablement leur travail de fourmi. Dans un contexte européen marqué par une poussée des extrêmes, ses actions sont plus que jamais nécessaires.
Jamais le combat contre le racisme, l’antisémitisme ou toutes les formes d’intolérances telles que la manière dont sont traités les migrants, n’a été aussi nécessaire. En témoigne la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle en France l’année dernière, mais également la montée inexorable des populismes dans les démocraties en recul d’Europe, notamment en Autriche. « Le prétexte des réfugiés ou des migrants justifie des lois ou des dispositions liberticides, replongeant nos sociétés das les arguties des années 30 où la peur de l’autre et l’affaiblissement social et culturel ouvraient la porte aux dictatures nauséabondes », constate malheureusement Norbert Pilmé, le président de l’AFMD 24, les Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation en Dordogne.
C’est dans ce contexte tendu qu’inlassablement, les bénévoles de l’association poursuivent leur long et noble tache de devoir de mémoire. Une tache qui l’an dernier a été marquée par la sixième édition du salon régional mémoire résistance et déportation, mais également par des actions de sensibilisation dans les écoles, la participation à une journée civique de formation sur l’histoire de la déportation en partenariat avec la Ligue de l’enseignement, mais également le dévoilement de mémoriaux de déportés. Le premier à la gare de Périgueux qui rend hommage aux 44 cheminots déportés de la SNCF et le second aux 19 déportés qui habitaient Trélissac. Deux autres projets de mémoriaux similaires sont dans les cartons et pourraient aboutir cette année : à Sarlat et au CFA des métiers du bâtiment. Ce ne sera là qu’une petite partie des actions que va engager l’AFMD cette année. Ses expositions vont encore tourner dans le département, notamment celle sur le retour des déportés et une nouvelle exposition devrait être acquise. Elle sera consacrée aux femmes dans la déportation, notamment à Ravensbrück. Une journée mémoire doit également être organisée à l’automne, entre deux célébrations comme par exemple les 75 ans de la création du CNR au mois de mai ou le 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme le 10 décembre. L’AFMD ne manque pas de travail.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.