Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

Les seniors chouchoutés

Le centre hospitalier de Périgueux vient de mettre en place une consultation infirmière dédiée au repérage des fragilités chez les seniors. Objectif, prévenir plutôt que guérir, car au contraire de la dépendance, la fragilité est réversible. Innovante, cette action bénéficie du soutien de l’Agence régionale de santé (ARS).

A plus de 60 ans, une personne peut vivre sans difficultés majeures. Toutefois, il peut arriver que  cette personne perde du poids, ressente une fatigue plus importante, ait une perte de vitesse de marche, sente une perte de force musculaire, ait des troubles mineurs de mémoire, etc. Autant de signes qui peuvent constituer une fragilité. C’est ce qui a conduit à la mise en place d’une consultation spécifique dédiée à repérer ces signes au centre hospitalier de Périgueux.
La fragilité n’est pas une fatalité, au contraire, elle est résersible... A condition d’être détectée le plus tôt possible. C’est le message que martèle depuis quelques semaines le centre hospitalier de Périgueux grâce au centre de ressources Ehpad, dans le cadre d’une de ses actions en faveur des seniors : une consultation infirmière dédiée au repérage de fragilités pour les personnes de plus de 60 ans. Cette action innovante, soutenue par l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, est en cours de  déploiement sur tout  le territoire du Grand Périgueux. L’objectif poursuivi est relativement simple : à cet âge, une  certaine fragilité peut s’installer. Identifiée à temps, la mise en place d’actions de prévention adaptées quelquefois toutes simples mais nécessaires, permet de ne pas transformer cette fragilité en dépendance.
Et pour repérer cette fragilité, une mission de détection a été confiée à l’équipe des infirmières du centre de ressources de l’Ehpad du centre hospitalier de Périgueux. Ces infirmières sont spécifiquement formées à l’évaluation des fragilités en lien avec le gérontopôle de Toulouse, qui a partagé son expertise dans ce domaine. D’autres compétences sont mobilisées par cette équipe (médecin  coordonnateur pôle Ehpad, psychologue, assistante sociale, diététicienne…).
Cela débute par une évaluation globale de la personne réalisée par l’infirmière, qui comprend différents tests relatifs à l’alimentation, les aspects physiques, cognitives, relationnels et sociaux, le risque iatrogénique (effets indésirables provoqués par les médicaments et leur interaction entre plusieurs médicaments, difficultés à prendre ses médicaments). Un bilan sensoriel  complète cette évaluation (vue, audition, …). L’infirmière réalise ensuite  un plan personnalisé de prévention en partenariat avec la personne.
Ce plan liste les préconisations suivant le repérage de fragilités effectué. Les actions à mettre en œuvre ont pour objectif de résorber la ou les fragilités repérées. Le bilan de l’évaluation et le plan de personnalisé de prévention sont  remis à la personne ainsi qu’au médecin traitant. Ce plan est réévalué à trois et six mois ensuite avec la personne.
Cette consultation infirmière longue qui dure environ 1 h 30 est d’accès gratuit pour le patient et ne nécessite pas de prescription médicale.  Elle est financée à 100 % par l’ARS.
La consultation se tient au pavillon Les Félibres du centre hospitalier, et, afin de faciliter le déplacement des personnes, un point de consultation se tient une fois par mois  à Coulounieix- Chamiers, à Vergt  ainsi qu’à Agonac. Deux points de consultation complémentaires sont en cours d’implantation à l’ouest et à l’Est du Grand Périgueux. Ainsi, toute personne de 60 ans et plus habitant sur le territoire du Grand Périgueux  peut venir en consultation de son plein gré ou sur le conseil de son médecin, son infirmière libérale, son kinésithérapeute… ou son service à domicile, en prenant rendez-vous (1).
Au-delà du Grand Périgueux, le Centre de ressources EHPAD proposera  une formation et un partage de la méthode avec les autres EHPAD des territoires de proximité (Bergeracois, Nontronnais, Ribéracois et Sarladais) pour le développement de cette consultation sur l’ensemble  de la Dordogne.

(1) Consultation repérage des fragilités : sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Renseignements au 05 53 45 30 55.