Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

300 Périgordins sur les rails

Près de 300 personnes ont participé jeudi à la grande marche du rail pour la défense du service public ferroviaire, organisée à l’initiative de l’intersyndicale des cheminots. Dans le cortège, étaient présents des partis politiques comme le PCF, le PS ou la France insoumise, mais également des usagers soucieux.

Presque 30 ans après la marche du rail de fin juin 1989 qui avait vu 200 personnes relier Villefranche-du-Périgord à Périgueux en trois jours à pied par la voie de chemin de fer pour la défense de la ligne Périgueux-Agen déjà fortement menacée, ce sont près de 300 personnes qui ont participé hier à une nouvelle marche du rail pour la défense du service public ferroviaire.
« Depuis des dizaines d’années, les élus n’ont de cesse de prendre des décisions dogmatiques à contre-pied total des réels besoins des usagers. Si on voulait ecœurer les gens de prendre le train, on ne s’y prendrait pas autrement. S’ils mettaient autant d’énergie à sauver l’entreprise et à faire en sorte que le service public fonctionne, comme ils sont en train d’en
mettre aujourd’hui pour le tuer, je peux vous garantir qu’aujourd’hui on aurait un service public ferroviaire digne du 21e siècle, voire du 22e siècle. Mais hélas, ils préfèrent  utiliser toute leur énergie pour casser le mouvement ». Au moment de donner le signal de départ de la grande marche du rail hier matin, les cheminots, qui entamaient leur septième séquence de grève perlée, étaient particulièrement remontés hier, mais surtout déterminés à ne rien lâcher.
La motivation était d’autant plus importante que nombreux étaient ceux qui avaient répondu à leur invitation à relier à pied les sept kilomètres séparant Périgueux du vieux bourg de Boulazac, en marchant sur la voie ferrée : près de 300. Parmi eux, des salariés du public et du privé, des usagers, une poignée d’élus et de militants socialistes, quelques membres de la France insoumise et de nombreux militants communistes et élus.
« Les cheminots ont besoin de notre soutien », justifie Julien Chouet, le secrétaire départemental du PCF au moment de remettre un chèque de 650 euros en soutien financier au mouvement. « Il faut défendre les cheminots dans leur combat, mais également le service public qui est en péril. Il ne faut pas se faire d’illusions, après l’attaque contre la SNCF, demain c’est le reste qui va être mis à mal comme la sécurité sociale. Il ne faut rien lâcher. Et, au contraire, il faut amplifier la lutte, gagner la bataille de l’opinion », insiste le leader communiste. Le cortège n’a pas manqué d’effectuer une halte à la gare de Saint-Georges, à côté de laquelle a été tendue une immense bâche noire sur laquelle on pouvait lire « Rousset m’a tuer. Usagers sacrifié(e)s ». Tout un symbole. Alors que cheminots et certains élus se battent depuis des années pour la mise en place d’une véritable navette ferroviaire entre Mussidan et Niversac, qui permettrait de résoudre une partie des problèmes de circulation en ville, la Région a décidé unilatéralement de supprimer au mois de décembre dernier cet arrêt TER. Pourtant, comme l’expliquent les cheminots, cela n’a pas changé grand chose pour eux puisqu’ils sont toujours contraints de ralentir fortement à l’approche de la gare. Une absurdité de plus dénoncée avec force par les cheminots pour qui la journée d’hier était historique à plus d’un titre. « Cette marche historique comptera », estime Jérôme Jean, le secrétaire de la CGT cheminots. « Peut-être que cette initiative fera des petits un peu partout ailleurs en France. En tous les cas nous nous sommes réapproprié notre outil. Le rail nous appartient ». Le message est passé.

Réunion publique unitaire
Le Parti communiste organise un débat public intitulé Ensemble pour vaincre Macron le jeudi 17 mai à 19 h à la Filature de l’Isle à Périgueux, en présence d’Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Participeront également à cette soirée des syndicalistes, et tous les partis de gauche souhaitant proposer une alternative à la politique ultra-libérale de Macron.

Grande marche du rail jeudi 3 mai 2018