Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞

La fonction publique dans la rue

Trois rassemblements sont prévus à Bergerac, Sarlat et Périgueux mardi prochain à l’occasion de la journée de mobilisation pour la défense des services publics.
Mardi prochain sera la troisième journée de mobilisation et de grève dans la Fonction publique. La dernière, le 22 mars, avait réuni 6 à 7 000 personnes dans les rues de Dordogne, qu’ils soient salariés du privés, agents du public, ou encore retraités et privés d’emploi.
Objectif poursuivi à travers cette nouvelle journée d’action : défendre un véritable service public face à un gouvernement qui souhaite réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon et de privatisation de missions publiques, le tout accompagné d’un plan social massif de 120 000 suppressions d’emplois.
Face à cela, les organisations syndicales, dont la CGT en tête, en appelle à la convergence des luttes en faveur d’un financement nécessaire pour assurer le fonctionnement du servic public avec des agents sous statut, un système solidaire basé sur le principe du « chacun contribue selon ses moyens et reçoit selon ses besoins », mais également un mécanisme permettant l’accès au service de façon identique à tous les usagers quel qu’ils soient et où qu’ils soient, réduisant les inégalités sociales et territoriales.
En Dordogne, deux rassemblements unitaires (CGT, CFDT, Solidaires, FO, Unsa, CFE-CGC, FAFPT, CFTC et FSU) sont prévus. Le premier aura lieu à Périgueux à 10 h 30. Le rendez-vous est fixé devant la préfecture. Le second rendez-vous est prévu à Bergerac à 17 h  devant le palais de justice.
De son côté, le collectif de lutte du Sarladais organise une manifestation à Sarlat place de la Poste à 17 h 30, suivie d’une assemblée générale au Colombier. Le collectif rappelle en effet que dans le Sarladais, « comme sur l’ensemble des territoires, les services publics subissent de plein fouet les politiques d’austérité budgétaire avec pour conséquence leur incapacité d’assurer correctement leurs missions et répondre aux besoins sociaux de la population ». Et d’en énumérer les effets directs sur le quotidien des Sarladais : « démantèlement de notre hôpital de proximité et la diminution de l’offre de soins publics, fermeture de classes, baisse des dotations aux communes, chômage croissant et précarité des emplois ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.