Fil info
20:23Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle : Le conseil scientifique de «Nuage Vert» de passage dans le village -> https://t.co/2Swb7VZzE1
20:16Beaulieu-sur-Dordogne : Une histoire de vendange -> https://t.co/4YrpFN1vPF
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

Un empereur Vietnamien en Périgord Noir

Virginie Jouany vient de faire paraître chez Cairn Éditions son 4e roman, « Petit cœur d’opium » qu’elle dédicacera demain à la librairie Marbot à partir de 10 h 30. Un roman qui a vu le jour un peu par hasard. En effet Virginie Jouany habite Thonac, « et chaque année je voyais une procession
d’Asiatiques habillés en noir se rendre au cimetière du village. Je me suis donc demandée pourquoi, et j’ai découvert qu’il y avait la tombe d’un empereur vietnamien », explique-t-elle, « je me suis donc renseignée auprès des anciens du village, mais j’ai aussi fait beaucoup de recherches aux Archives départementales. J’y ai découvert qu’il avait rencontré Joséphine Baker du temps où elle habitait au château des Milandes par le biais de Simenon. J’ai donc décidé d’en faire un roman à la fois historique et fictif puisque j’ai inventé une histoire d’amour entre l’empereur d’Annam et Judith qui est un personnage fictif ». Dans ce livre Virginie Jouany mêle les destins de deux personnages légendaires mais aussi de deux artistes. « Il faut savoir qu’il a eu une vie très romanesque. Après avoir été capturé par les Français au Vietnam, il est exilé en Algérie et se rend très souvent à Thonac car son épouse est Périgourdine. Et c’est lors de son exil qu’il se lance dans la peinture et dans une carrière d’artiste ». Les trajectoires de deux artistes qui apprennent à aimer le Périgord et à se battre pour lui. L’intrigue se déroule dans les années 30. L’empereur garde  des liens avec le Vietnam et il est étroitement surveillé par la France car on ne sait pas s’il va remonter ou non sur son trône. Il entretient une relation extraconjugale avec Judith, une jeune Périgourdine qui, au gré des tourments de l’histoire va alors se retrouver très liée à Joséphine Baker. « Ce sont deux combats pour la liberté et deux incroyables destins. Je révèle une partie du parcours de Résistante de Joséphine Baker ou encore la création du Village du monde au château des Milandes où elle a adopté douze enfants d’origines différentes afin de montrer symboliquement que tout le monde pouvait vivre ensemble », conclut Virginie Jouany. Le livre est disponible en librairie et sur internet. Plus d’information sur l’auteur sur www.virginiejouany.com
Virginie Jouany sera également en dédicace à l’Espace culturel Leclerc de Trélissac le 16 juin de 10 h à 18 h et à Turenne en Corrèze le dimanche 12 août.
Philippe Jolivet
« Petit cœur d’opium », chez Cairn Édition, 200 pages 15 euros.