Fil info
22:25Région : Pompadour : une action symbolique pour défendre la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix -> https://t.co/AmirsJKJvA
21:53Corrèze : Le sage pays et les paysages de Cueco à voir à Sédières -> https://t.co/l0eVVh8gQT
21:17 indre indre indre indre (c'est le bruit de l'écho. lol)
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4

Séance de calinothérapie au parti socialiste avant la renaissance

Le premier secrétaire national du parti socialiste Olivier Faure était en Dordogne mercredi soir pour rencon-trer les militants et lancer l’opération renaissance du parti. Un sacré challenge.
« Notre mort programmée est une illusion. Vous le verrez aux prochaines élections locales ». Dire, répéter, comme pour mieux s’en convaincre. Affirmer qu’au parti socialiste on nage dans le bonheur serait mentir. Ce serait même plutôt l’inverse, tant les soubressauts de la déculottée historique de 2017 se font encore sentir très fort. Reste que pour le premier d’entre eux, Olivier Faure, qui était en Dordogne mercredi soir, l’heure n’est plus à se lamenter sur son sort mais à tenter d’imiter le phœnix, animal pourtant imaginaire. Il est venu en Dordogne pour répéter le même message, le PS n’est pas là pour se mettre en marche, mais en mode renaissance. Pour ce faire, le premier secrétaire national n’a rien trouvé de mieux que de se remettre à labourer le terrain. « Tout ne se passe pas entre deux ou trois arrondissements de Paris », insiste-t-il. Persuadé que la renaissance viendra du terrain, et donc des électeurs, il a entrepris de recenser ce que la gauche fait de mieux sur les territoires, comme par exemple la volonté d’expérimenter le revenu de base sur treize départements. « Quand on a des élus locaux implantés, avec des politiques identifiées, les électeurs continuent à nous faire confiance », affirme Olivier Faure qui fustige au passage un gouvernement et des parlementaires en marche « coincés entre les sondages et Bercy » ou  encore un Emmanuel Macron qui ne connaît que de la France le triangle entre Paris, Amiens et Le Touquet.
Bref, le maître mot au PS, c’est la proximité. C’est ce qui est mis en avant pour fustiger la réforme du ferroviaire qui risque de faire disparaître les petites lignes sur l’autel de la rentabilité, ou encore la non revalorisation des pensions de retraites agricoles. Tout est bon pour taper sur Macron et consort, car derrière, le PS lutte pour ne pas disparaître, persuadé d’être « le centre de gravité de la gauche. Quand il disparaît, c’est toute la gauche qui disparaît », menace Olivier Faure, qui insiste : « il faut un grand parti de gauche pour faire la jonction entre la gauche de la gauche et le centre gauche. Un parti de gauche réaliste ». Un parti pourtant rejeté par l’électorat pas plus tard que l’an dernier, mais qu’importe. Nouvelle menace :
« si on disparaissait, ce serait très grave pour la gauche et pour la démocratie ».
Afin de parfaire l’effort de reconstruction, les militants et les sympathisants socialistes sont invités à se prononcer sur les grands thèmes du parti à compter de l’automne prochain. Pour ce faire un site internet dédié est en passe d’être créé : www.laruchesocialiste.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.