Fil info
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj

« Y-a-t-il encore de la place pour la culture à Périgueux ?

Périgueux

Alors que Catherine Depin, professeure d’arts plastiques à la Visitation, va partir à la retraite à la fin du mois, la mairie vient d’annoncer que son poste ne serait pas remplacé. Une décision que déplorent les élèves. Parmi ces élèves Dany Yssorche qui dénonce la situation, « on croit savoir que quelques heures vont être redistribuées, mais de toute façon, cela constitue une perte globale de l’offre de cours d’éducation et de pratiques artistiques alors qu’il y a une forte demande et que chaque année à la rentrée, des personnes ne peuvent être accueillies car le nombre d’élèves par classe est limité. Nous avions d’ailleurs il y a quelques années demandé à ce qu’il y ait davantage d’heures de cours. On se demande donc si la municipalité estime qu’elle en fait déjà trop pour la culture et les loisirs des Périgourdins et s’il y a encore de la place pour cela à Périgueux ».

Les élèves concernés par la disparition de ces heures de cours ont lancé une pétition adressée au maire qui a recueilli 36 signatures, et ont été reçus deux fois à la mairie, mais les réponses faites « ne répondent absolument pas aux questions posées sur l’offre de la part de la municipalité et sur le nombre d’heures qui est déjà insuffisant. Il s’agit là d’un véritable choix politique concernant le développement de la culture, l’éducation et les loisirs des Périgourdins », estime Dany Yssorche, qui ajoute, « il serait même question de faire une sélection géographique, ceux n’étant pas de Périgueux, qui paient déjà plus cher, ne pourraient plus avoir accès aux cours ».

Les élèves ont d’ailleurs interpellé la mairie jeudi dernier lors d’un vernissage afin que des « propositions sérieuses soient mises en place ». Des arguments contre lesquels l’adjointe à la culture Elisabeth Dartencet se défend bec et ongles. « Il y a des gens qui n’osent plus s’inscrire certes, mais nous avons un souci, c’est que nous avons des élèves qui adorent leurs professeurs et sont là depuis 20 ans ou plus, ce qui empêche le renouvellement, donc il va falloir trouver une solution de créer ce renouvellement. La sagesse voudrait peut-être que l’on indique dans le règlement intérieur qu’au bout d’un certain nombre d’années on se dirige vers le monde associatif et la solution d’une sélection géographique ne sera retenue qu’en dernier recours. Nous avons d’autres solutions », se défend-elle. Parmi ces solutions, une redistribution des élèves, « nous avons des cours qui sont parfois fréquentés par trois élèves, nous allons donc les supprimer pour redispatcher ces élèves car en dessous de dix élèves c’est moins viable. Il existe 17 cours différents nous allons donc supprimer un certain nombre d’entre eux ». Mais Élisabeth Dartencet ne nie pas qu’il y aura une perte du nombre d’heures, « à partir du moment où nous supprimons un poste nous ne pouvons pas garder le même nombre d’heures de cours. Nous avons fait ce choix même si nous sommes très attachés à cette école dont je précise qu’elle est financée à100  par la commune ce qui représente environ 100 000  euros même si l’on récupère environ 20 000 euros avec le paiement des cours ».

Solution externalisation

La mairie a donc fait le choix de proposer d’autres solutions aux élèves, « Catherine Depin avait plutôt des élèves adultes qui pourraient se tourner vers des associations comme l’UTL, Arts 24 ou la Société des Beaux-Arts qui dispensent des cours. Nous pensons également proposer des ateliers et des stages qui seraient dispensés à la Visitation mais assurés par une  artiste qui aurait le statut de micro entrepreneur. Pour les plus jeunes Mme Fontaliran ferait des ateliers au MAAP ».