Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

« Y-a-t-il encore de la place pour la culture à Périgueux ?

Périgueux

Alors que Catherine Depin, professeure d’arts plastiques à la Visitation, va partir à la retraite à la fin du mois, la mairie vient d’annoncer que son poste ne serait pas remplacé. Une décision que déplorent les élèves. Parmi ces élèves Dany Yssorche qui dénonce la situation, « on croit savoir que quelques heures vont être redistribuées, mais de toute façon, cela constitue une perte globale de l’offre de cours d’éducation et de pratiques artistiques alors qu’il y a une forte demande et que chaque année à la rentrée, des personnes ne peuvent être accueillies car le nombre d’élèves par classe est limité. Nous avions d’ailleurs il y a quelques années demandé à ce qu’il y ait davantage d’heures de cours. On se demande donc si la municipalité estime qu’elle en fait déjà trop pour la culture et les loisirs des Périgourdins et s’il y a encore de la place pour cela à Périgueux ».

Les élèves concernés par la disparition de ces heures de cours ont lancé une pétition adressée au maire qui a recueilli 36 signatures, et ont été reçus deux fois à la mairie, mais les réponses faites « ne répondent absolument pas aux questions posées sur l’offre de la part de la municipalité et sur le nombre d’heures qui est déjà insuffisant. Il s’agit là d’un véritable choix politique concernant le développement de la culture, l’éducation et les loisirs des Périgourdins », estime Dany Yssorche, qui ajoute, « il serait même question de faire une sélection géographique, ceux n’étant pas de Périgueux, qui paient déjà plus cher, ne pourraient plus avoir accès aux cours ».

Les élèves ont d’ailleurs interpellé la mairie jeudi dernier lors d’un vernissage afin que des « propositions sérieuses soient mises en place ». Des arguments contre lesquels l’adjointe à la culture Elisabeth Dartencet se défend bec et ongles. « Il y a des gens qui n’osent plus s’inscrire certes, mais nous avons un souci, c’est que nous avons des élèves qui adorent leurs professeurs et sont là depuis 20 ans ou plus, ce qui empêche le renouvellement, donc il va falloir trouver une solution de créer ce renouvellement. La sagesse voudrait peut-être que l’on indique dans le règlement intérieur qu’au bout d’un certain nombre d’années on se dirige vers le monde associatif et la solution d’une sélection géographique ne sera retenue qu’en dernier recours. Nous avons d’autres solutions », se défend-elle. Parmi ces solutions, une redistribution des élèves, « nous avons des cours qui sont parfois fréquentés par trois élèves, nous allons donc les supprimer pour redispatcher ces élèves car en dessous de dix élèves c’est moins viable. Il existe 17 cours différents nous allons donc supprimer un certain nombre d’entre eux ». Mais Élisabeth Dartencet ne nie pas qu’il y aura une perte du nombre d’heures, « à partir du moment où nous supprimons un poste nous ne pouvons pas garder le même nombre d’heures de cours. Nous avons fait ce choix même si nous sommes très attachés à cette école dont je précise qu’elle est financée à100  par la commune ce qui représente environ 100 000  euros même si l’on récupère environ 20 000 euros avec le paiement des cours ».

Solution externalisation

La mairie a donc fait le choix de proposer d’autres solutions aux élèves, « Catherine Depin avait plutôt des élèves adultes qui pourraient se tourner vers des associations comme l’UTL, Arts 24 ou la Société des Beaux-Arts qui dispensent des cours. Nous pensons également proposer des ateliers et des stages qui seraient dispensés à la Visitation mais assurés par une  artiste qui aurait le statut de micro entrepreneur. Pour les plus jeunes Mme Fontaliran ferait des ateliers au MAAP ».

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.