Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

Un départ sur les chapeaux de roue

Jeudi avait lieu la première soirée de la 34e édition de la Truffe. Une truffe qui se déroulait exceptionnellement au Centre départemental  de la communication alors qu’elle était initialement prévue à Saint-Georges près de l’église. Les intempéries de la veille ayant endommagé la place, il était « impossible aux services techniques de la remettre en état pour ce soir », a expliqué le maire Antoine Audi qui a cependant salué le travail des services qui ont permis de remettre en place la Fan zone du parc Gamenson pour le match France/Uruguay qui se déroulait hier après-midi.
La soirée a débuté par la catégorie jeunes espoirs comme le veut désormais la nouvelle organisation de la Truffe. C’est Jeanne Gimenez, la benjamine de cette soirée pour qui c’était une première qui a interprété « Résiste » de France Gall avec beaucoup de justesse malgré la timidité. Une belle entrée en matière pour cette soirée. Mathieu Tibayrenc est ensuite monté sur scène, lui aussi pour sa première fois, encouragé par sa professeure de piano pour chanter « Je t’écris » de Lévy. Une belle performance pour une première sur une chanson très émouvante. C’est ensuite Tyana Fontes, âgée de 15 ans qui a pris le relais avec « Giuseppe et Maria » de Cali. Une première participation pour cette passionnée de karaoké qui prend des cours de chant au conservatoire depuis deux ans. C’est d’ailleurs un candidat de la catégorie interprète de la soirée Cyril Pellerain qui l’avait encouragé à participer et à raison puisque sa prestation a été de grande qualité. La dernière candidate de cette catégorie pour la soirée était la jeune Sydney Lombard 15 ans de Saint-Astier, déjà présente à la Truffe l’an dernier et beaucoup moins intimidée qui a électrisé la fin de cette catégorie avec « ça c’est vraiment toi » de Téléphone. Elle avait d’ailleurs un look très rock adapté à ce répertoire.
La soirée s’est poursuivie avec la catégorie interprètes avec une candidate venue de l’Ardèche et en vacances en Dordogne pour trois semaines, Laëtitia Guerin. Elle aussi avait adopté un look en lien avec le choix de ses chansons (les interprètes en chantant désormais deux depuis l’an dernier avec la possibilité d’en choisir une dans une autre langue). Elle avait choisi « Cabaret » de Claire Pérot et « Tu es mon autre » de Lara Fabian et a fait preuve d’une véritable aisance sur scène. Le second candidat de la soirée avait été repéré par Éric Casabone animateur historique de la Truffe lors de la fête de la musique où il se produisait Esplanade Badinter. « Il l’avait promis et il l’a fait », expliquait Éric Casabone. Cyril Pellerain avait aussi adopté le look qui allait bien avec le blouson en cuir et les lunettes de soleil pour interpréter « Diego libre dans sa tête » de Johnny Hallyday. Se mettant réellement dans la peau du personnage, avec un timbre qui faisait vraiment illusion et une gestuelle impeccable il a été ovationné par le public dès cette première chanson. Il a également été très applaudi pour la seconde « Comme d’habitude » de Claude François. Bien connu de la Truffe, même si on ne l’y a plus vu depuis trois ans Stanislas Santana était jeudi soir de retour profitant de l’occasion pour faire un petit coup de pub pour le concours Mirédorama de Montpon. Il avait choisi « La peine maximum » de Daniel Lévy et « L’envie d’aimer » de la comédie musicale les 10 commandements qui a interprété avec beaucoup de talent. Figure familière de la Truffe Estelle Larénie a une fois de plus fait une très belle prestation avec « La loi du plus fort », l’adaptation française d’un tube d’Abba issu de la comédie musicale Mamamia suivi de « Belle à crever » d’Olivia Ruiz. C’est ensuite un candidat de Montluçon qui est monté sur scène. Jean-Michel dit Ivan, professeur de musique et de chant était là un peu par hasard mais comme il l’a précisé avec une voix d’une tessiture prometteuse, « il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous ». Et il avait choisi un répertoire adapté à sa voie assez inédit pour la Truffe avec « Le barbier de Belleville » de Reggiani et « La quête » de Jacques Brel. Une prestation qui a fait forte impression et qui a suscité des ovations du public. Enfin, c’est la jeune Alexia Nasr, 20 ans venue de Terrasson qui est montée sur scène accompagnée de sa guitare. La jeune femme est également auteur compositeur interprète et espère bien concourir dans cette catégorie l’an prochain. Elle avait choisi « What’s Up » de 4 non blondes et « Résiste » de France Gall. Elle fut également longuement applaudie. A l’issue des délibérations ce sont Jean-Michel avec « Le barbier de Belleville » et Alexia Nasr avec « Résiste » qui ont été retenus pour la demi-finale du 23 août au parc Gamenson, Cyril Pellerain obtenant le prix du public à l’applaudimètre. Côté jeunes espoirs c’est Tyana Fontes qui se qualifie pour la finale. C’est le groupe Calle Alegria qui assurait un concert de 40 minutes avant la remise des prix. Une première soirée où il fut bien difficile de départager des candidats au talent incontestable.
Philippe Jolivet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.