Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

Une remise en cause de la TVA réduite inacceptable

Artisanat

Le président de la Capeb Dordogne (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) Frédéric Liogier dénonce la remise en cause de la TVA à 5,5 % par le gouvernement.
La Capeb 24 s’insurge contre l’annonce faite par le gouvernement de revoir les taux de TVA réduits accordés à certains secteurs.
Pour le président de la Capeb 24 Frédéric Liogier,  « Le recul évoqué par Bruno Lemaire sur la TVA réduite est incompréhensible et
inacceptable. Levons ici tout de suite une contrevérité : la TVA réduite dans le bâtiment n’est pas un « cadeau fait aux entreprises », mais une aide fiscale apportée à nos clients. Notre gouvernement souhaite que les entreprises artisanales du bâtiment conduisent la rénovation de 500 000 logements par an, et dans le même temps, remet en cause le premier dispositif d’incitation en faisant des économies sur le dos des ménages. Doit-on comprendre dans ce paradoxe le renoncement du gouvernement à lutter contre la consommation énergétique et contre les émissions de gaz à effet de serre ? ». A la suite de l’annonce d’un réexamen des taux de TVA réduits accordés à certains secteurs d’activités par le ministre de l’Economie Bruno Lemaire, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) s’alarme des conséquences désastreuses d’un tel revirement sur le marché de la rénovation. « Ce dispositif d’accompagnement du secteur du bâtiment ne doit pas être remis en cause, au risque de provoquer un fort ralentissement d’activité sur un marché en redressement et prioritaire. Le gouvernement ne peut pas dans le même temps demander aux entreprises artisanales du bâtiment d’accompagner le plan de rénovation énergétique et de monter en compétences, et sacrifier une mesure qui rend plus accessible la réalisation des travaux par les particuliers  conclut Frédéric Liogier.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.