Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Un outil pour aider les élus à revitaliser leurs territoires

Le conseil départemental de la Dordogne et l’établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine ont signé mercredi une convention de partenariat qui vise à la revitalisation des bourgs par la gestion du bâti et des friches.

Rendre de nouveau un cœur de bourg attractif en y développant commerces et logements, voire les deux en même temps, avec si possible des prix attractifs et tout en luttant contre les friches, telle est la tâche à laquelle s’atèlent de nombreux élus, en dépit de son caractère particulièrement chronophage.
Désormais, ils vont pouvoir bénéficier d’un sérieux coup de main grâce à la convention signée entre le conseil départemental de la Dordogne  et l’établissement public foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine. Le rôle de ce dernier est en effet d’apporter aux collectivités territoriales et à leurs établissements publics, une ingénierie d’appui à l’action foncière et à la sécurisation des portages des biens fonciers et immobiliers, au moyen d’une organisation technique, juridique et financière adaptée. En d’autres termes, communes et intercommunalités du département peuvent déléguer à l’EPF leurs opérations immobilières sans en assumer le coût.
L’EPF, qui n’est pas un aménageur, est en effet habilité à réaliser des acquisitions foncières et des opérations immobilières et foncières de nature à faciliter l’aménagement ultérieur des terrains par les collectivités ou les opérateurs qu’elles auront désignés. Il peut également procéder à la réalisation des études et travaux nécessaires à l’accomplissement de ses missions.
Parmi les interventions qui seront prioritaires pour l’EPF figurent notamment les opérations visant à améliorer le traitement des entrées de ville, pour veiller à l’optimisation de l’utilisation du foncier tant résidentiel que commercial, mais également les opérations de renouvellement urbain, celles visant à la protection des espaces naturels sensibles, celles qui permettent de reconvertir des friches, etc.
A ce jour, sept collectivités périgordines ont déjà fait le choix de faire confiance à l’EPF, Faux pour la revitalisation du centre-bourg, Saint-Laurent-des-Vignes pour la densification du bourg, Saint-Geniès pour l’acquisition de la gare et la création de deux logements, Chancelade pour l’acquisition et la réhabilitation d’un hôtel et de plusieurs bâtiments vétustes, Manzac-sur-Vern pour l’acquisition et la réhabilitation d’une ancienne épicerie, Limeuil pour la transformation d’une ancienne boulangerie en multiple rural, agence postale et plusieurs logemements, et Belvès pour un opération de revitalisation du centre-bourg.