Fil info
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Un outil pour aider les élus à revitaliser leurs territoires

Le conseil départemental de la Dordogne et l’établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine ont signé mercredi une convention de partenariat qui vise à la revitalisation des bourgs par la gestion du bâti et des friches.

Rendre de nouveau un cœur de bourg attractif en y développant commerces et logements, voire les deux en même temps, avec si possible des prix attractifs et tout en luttant contre les friches, telle est la tâche à laquelle s’atèlent de nombreux élus, en dépit de son caractère particulièrement chronophage.
Désormais, ils vont pouvoir bénéficier d’un sérieux coup de main grâce à la convention signée entre le conseil départemental de la Dordogne  et l’établissement public foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine. Le rôle de ce dernier est en effet d’apporter aux collectivités territoriales et à leurs établissements publics, une ingénierie d’appui à l’action foncière et à la sécurisation des portages des biens fonciers et immobiliers, au moyen d’une organisation technique, juridique et financière adaptée. En d’autres termes, communes et intercommunalités du département peuvent déléguer à l’EPF leurs opérations immobilières sans en assumer le coût.
L’EPF, qui n’est pas un aménageur, est en effet habilité à réaliser des acquisitions foncières et des opérations immobilières et foncières de nature à faciliter l’aménagement ultérieur des terrains par les collectivités ou les opérateurs qu’elles auront désignés. Il peut également procéder à la réalisation des études et travaux nécessaires à l’accomplissement de ses missions.
Parmi les interventions qui seront prioritaires pour l’EPF figurent notamment les opérations visant à améliorer le traitement des entrées de ville, pour veiller à l’optimisation de l’utilisation du foncier tant résidentiel que commercial, mais également les opérations de renouvellement urbain, celles visant à la protection des espaces naturels sensibles, celles qui permettent de reconvertir des friches, etc.
A ce jour, sept collectivités périgordines ont déjà fait le choix de faire confiance à l’EPF, Faux pour la revitalisation du centre-bourg, Saint-Laurent-des-Vignes pour la densification du bourg, Saint-Geniès pour l’acquisition de la gare et la création de deux logements, Chancelade pour l’acquisition et la réhabilitation d’un hôtel et de plusieurs bâtiments vétustes, Manzac-sur-Vern pour l’acquisition et la réhabilitation d’une ancienne épicerie, Limeuil pour la transformation d’une ancienne boulangerie en multiple rural, agence postale et plusieurs logemements, et Belvès pour un opération de revitalisation du centre-bourg.