Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

Un contrat fédérant les partenaires

Grand Périgueux

Hier avait lieu à la Filature de l’Isle une réunion pour tirer le bilan, à mi-parcours, du contrat de ville du Grand Périgueux.
Celui-ci concerne les quartiers de la Boucle de l’Isle (Toulon et Gour-de-l’Arche à Périgueux, bas Chamiers à Coulounieix-Chamiers). Il porte sur la rénovation urbaine en impliquant les acteurs locaux que sont les collectivités bien sûr, mais aussi les associations intervenant sur ces quartiers, les entreprises, et surtout les habitants à travers les conseils citoyens imposés par la loi. Le bilan à mi-parcours a permis de constater les réussites, mais aussi les points faibles et les manques pouvant se faire jour. Pour le bas-Chamiers, les élus sont dans l’attente de la décision de l’Anru, qui devrait tomber prochainement, pour une augmentation de l’enveloppe accordée. Plus que la pure réhabilitation des immeubles, c’est tout le cadre de vie et les services aux habitants qui sont intégrés dans l’opération. Jean-Pierre Roussarie, le maire de la commune, note « l’extraordinaire synergie autour de ce contrat de ville voulu par la loi. Les citoyens y sont très impliqués, c’est leur quartier, leur affaire. Nous allons assister à une métamorphose des quartiers nord, Chamiers et le bas-Chamiers qui vont changer de visage ». La concertation englobe la ville de Périgueux, car une passerelle devrait relier les deux rives à hauteur de la Boucle de l’Isle.
Laurent Mossion, premier adjoint de Périgueux, affirme que sur la ville centre, « on ne fait plus un projet sans imaginer avant une phase de concertation avec les habitants ». Les associations intervenant sur ces quartiers, ou y étant implantées sont partie prenante de la réflexion. Le Sans Réserve développe un projet artistique culturel, Dedans-dehors, pour mieux faire connaître la salle et ses actions, et a été sollicité par le centre social Saint-Exupéry pour l’organisation d’une scène ouverte, mais aussi pour la mise en place de navettes afin de faire découvrir les studios, voir comment travaillent les artistes... Ciné-cinéma intervient dans les écoles sur des projets cinématographiques, qui mènent parfois à la réalisation de courts-métrages, et la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc précise que les associations intervenant se voient proposer une subvention pluriannuelle courant sur trois ans, « ce qui leur donne de la visibilité et leur permet de monter les projets ». Prochainement, une charte va être signée entre les entreprises et les quartiers, avec le club Face, pour mobiliser les entreprises en réseau, en direction des demandeurs d’emploi et des jeunes des quartiers prioritaires.
I. Vitté

Les axes et les bénéficiaires
Le contrat de ville doit se pencher sur la cohésion sociale, le cadre de vie et renouvellement urbain, le développement économique et l’emploi, avec des priorités transversales. Ces dernières sont la jeunesse, l'égalité homme-femme, la lutte contre les discriminations, la citoyenneté et le développement durable. Sur la période 2015-2017, ce sont 167 actions portées par 43 structures qui ont été réalisées. Elles ont concerné 25 527 bénéficiaires pour un coût total de 5 millions d’euros, dont près de 4 millions ont fait l’objet de subventions. Elles se sont réparties de façon quasiment égale sur les deux quartiers visés, la Boucle de l’Isle et Chamiers, respectivement 51 % et 49 %. Certaines des actions des quartiers inscrits dans la politique de la ville bénéficient également à d’autres quartiers, identifiés comme fragiles. Ce sont Pagot à Chamiers et les Mondoux à Périgueux. D’autres sont sous ce qu’on appelle une veille active, il s’agit des alentours de la gare à Périgueux, et des Hauts d’Agora à Boulazac. Les porteurs de projets sont à 73 % des associations, et à 27 % des collectivités ou des établissements publics. Les financements proviennent de la Région, du Département, des communes visées, de l’Europe et de l’état.