Fil info
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU

Du recrutement sur mesure

Bâtiment

La Capeb vient de lancer un partenariat avec Pôle emploi afin de proposer à ses adhérents un nouveau mode de recrutement pour les postes à pourvoir dans le secteur du bâtiment qui est en tension.

Mardi une dizaine de chefs d’entreprises étaient dans les locaux de la Capeb où une équipe de Pôle emploi était venue leur présenter la MRS, méthode de recrutement par simulation. « Nous sommes dans un contexte dans lequel il y a beaucoup d’emplois à pourvoir dans le bâtiment et où les employeurs n’arrivent pas à trouver les bons candidats. Il y a donc deux publics qui n’arrivent pas à se rencontrer », estime Frédéric Liogier, président de la Capeb 24 qui organise durant le mois d’octobre plusieurs initiatives. La première a eu lieu en début de mois avec une bourse à l’emploi afin de recenser les besoins dans les entreprises tout en les accompagnant afin qu’elles spécifient ce qu’elles recherchent en terme de poste, de savoir-faire de savoir-être et quelle sera la rémunération. « En une dizaine de jours 75 offres ont été recensées auprès de 35 entreprises », poursuit Frédéric Liogier qui précise que la seconde initiative avait été la présentation à une dizaine d’entreprises de cette nouvelle méthodologie de recrutement par une équipe de Pôle emploi dont c’est la spécialité. « Ce qui est important pour nous c’est de ne plus entendre chez nos adhérents, « je cherche quelqu’un mais je ne trouves pas ». Donc nous poussons nos entreprises à se poser les bonnes questions sur le recrutement qu’elles veulent faire et nous leur proposons une nouvelle façon de recruter avec Pôle emploi. Car ce que l’on constate souvent c’est que les entreprises recherchent un savoir-être avant même un savoir faire, car la partie technique peut être acquise tout au mong de la vie », poursuit-il. Mardi l’équipe de Pôle emploi avait apporté sur place son matériel d’évaluation des possibles candidats. Un « kit » qui est valable pour des postes de maçons, plaquistes ou carreleurs et qui permet d’évaluer une douzaine de personnes en trois heures et demie. Les agents de Pôle emploi évaluent ainsi des compétences telles que la capacité à comprendre des consignes, celle de travailler en équipe etc etc.
« C’est une méthode que nous utilisons de plus en plus mais qui mobilise des ressources et des moyens et que nous utilisions davantage pour des entreprises qui recrutaient plus de cinq ou dix personnes », explique Nathalie Weber, directrice territoriale de Pôle emploi, « mais nous avons décidé de développer cette pratique pour les petites entreprises en mutualisant les moyens ce qui permettrait à des candidats passant les tests de postuler dans plusieurs entreprises et particulièrement dans les secteurs en tension comme le bâtiment qui sur une année a déclaré 3 000 embauches en Dordogne pour des postes qualifiés. Cette méthode permet d’évaluer si des personnes non diplômées peuvent occuper un emploi par le biais d’exercices de mises en situation. Une fois qu’ils ont été évalués positivement, ils sont présentés aux entreprises qui recrutent ».

Laisser leur chance aux débutants
La méthode s’applique dans de nombreux secteurs : bâtiment, hôtellerie et restauration, transports, commerce...
« Lorsque les tests n’existent pas pour certains postes nous les créons c’est du sur mesure mais nous somme aussi sur de l’évolution de postes et ces évaluations s’adressent à des gens qui peuvent être des débutants ou en reconversion professionnelle. Il faut faire comprendre aux chefs d’entreprises que le diplôme seul ne suffit pas et qu’ils peuvent trouver des gens qui n’ont pas la formation mais une certaine habileté et qu’ils ont l’envie. Il faut donc intégrer la partie formation au recrutement et accompagner les entreprises au développement des compétences des gens qu’ils ont recrutés », explique Catherine Privat de l’équipe de recrutement par simulation qui précise qu’en 2018, 680 personnes ont été évaluées avec cette méthode et que cela a donné lieu à 178 embauches. « Il s’agit d’annonces qui sont diffusées largements aux personnes suivies par Pôle emploi sans que celles-ci soient classés dans une catégorie de métiers le but étant également de susciter des vocations ou de faire découvrir. Les CV sont totalement anonymes afin qu’il n’y ait aucune discrimination sur le sexe, l’âge, les origines etc. Sur les 680 % qui ont été évaluées, 493 l’ont été positivement. Après cette étape, ils passent un entretien de motivation et sont mis en contact avec l’employeur. Lorsqu’il y a une demande de recrutement il faut compter un délai de trois semaines à deux mois si jamais il faut créer les tests, jusqu’au recrutement mais cela peut aller parfois plus vite ». Un travail de longue haleine pour les agents de pôle emploi car pour recruter 12 personnes, ils savent qu’en moyenne il faudra en évaluer 24. Mais pour avoir 24 candidats, il aura fallu avoir au moins une quarantaine de partcipants à une réunion d’information collective. Et pour avoir ces quarante participants, il aura fallu diffuser l’information à un nombre encore plus large de demandeurs d’emplois.
Philippe Jolivet

Air Jordan I Mid