Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Sensibilisation aux dangers de la route à l'école de police

Plus de 400 élèves de l’école de police de Périgueux ont participé jeudi à une journée de sensibilisation aux dangers de la conduite sous influence, comme l’alcool, la drogue, ou les médicaments, avec vrais faux accidents en guise d’illustration.
Un bruit de moteur, une voiture qui arrive à 50 km/h, un grand bruit sec au moment du choc avec le second véhicule, puis un silence immense. La scène, impressionnante, interpelle, voire bouscule. C’est normal, c’est le but de l’exercice, faire prendre conscience à plus de 400 jeunes élèves de l’école de police de Périgueux à 23 ans de moyenne d’âge, des dangers de la route, qui plus est lorsqu’est associée la consommation de produits tels que l’alcool, la drogue ou les médicaments.
L’opération, menée jeudi avec la MAAF et la direction de la sécurité publique de la Gironde, était une première. Elle s’articulait en deux temps. Le premier comprenait les deux scènes d’accident, la collision entre une voiture et un scooter à l’arrêt dont le pilote n’avait pas attaché son casque et le second avec un second véhicule à l’arrêt mais dont le passager de la voiture percuteuse n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité. Le tout à la vitesse autorisée en ville, 50 km/h, suffisant pour faire de gros dégâts. Des types d’accidents relativement classiques. Ensuite, dans un second temps, les élèves étaient sensibilisés aux conduites sous influence et leurs conséquences, dans un amphitéâtre.
Pour réaliser ces faux accidents plus vrais que nature, l’assureur partenaire avait fait appel à un cascadeur professionnel, Frédéric Pineau, basée à côté de Saumur. D’ordinaire, ce sont plutôt les CFA qui sont visés par ce type de sensibilisation, une cible particulièrement sensible au regard des chiffres de l’accidentologie. « Ils ont beau être policiers, ça reste des jeunes », souligne Frédéric Friscourt, chargé de communication et de prévention au sein de la police nationale. La tranche d’âge des 18-25 reste en effet la plus exposée aux accidents de la route, où huit tués sur dix sont des hommes. Et la très grande majorité des accidents a lieu dans la nuit de samedi à dimanche, entre minuit et cinq heures. Une macabre statistique qui n’a pas bougé d’un iota depuis des années. D’où la nécessité de répéter encore et encore ce type d’opération pour espérer un jour inverser la courbe des tués et blessés, eux aussi trop nombreux.

Journée sensibilisation école de police de Périgueux