Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Sensibilisation aux dangers de la route à l'école de police

Plus de 400 élèves de l’école de police de Périgueux ont participé jeudi à une journée de sensibilisation aux dangers de la conduite sous influence, comme l’alcool, la drogue, ou les médicaments, avec vrais faux accidents en guise d’illustration.
Un bruit de moteur, une voiture qui arrive à 50 km/h, un grand bruit sec au moment du choc avec le second véhicule, puis un silence immense. La scène, impressionnante, interpelle, voire bouscule. C’est normal, c’est le but de l’exercice, faire prendre conscience à plus de 400 jeunes élèves de l’école de police de Périgueux à 23 ans de moyenne d’âge, des dangers de la route, qui plus est lorsqu’est associée la consommation de produits tels que l’alcool, la drogue ou les médicaments.
L’opération, menée jeudi avec la MAAF et la direction de la sécurité publique de la Gironde, était une première. Elle s’articulait en deux temps. Le premier comprenait les deux scènes d’accident, la collision entre une voiture et un scooter à l’arrêt dont le pilote n’avait pas attaché son casque et le second avec un second véhicule à l’arrêt mais dont le passager de la voiture percuteuse n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité. Le tout à la vitesse autorisée en ville, 50 km/h, suffisant pour faire de gros dégâts. Des types d’accidents relativement classiques. Ensuite, dans un second temps, les élèves étaient sensibilisés aux conduites sous influence et leurs conséquences, dans un amphitéâtre.
Pour réaliser ces faux accidents plus vrais que nature, l’assureur partenaire avait fait appel à un cascadeur professionnel, Frédéric Pineau, basée à côté de Saumur. D’ordinaire, ce sont plutôt les CFA qui sont visés par ce type de sensibilisation, une cible particulièrement sensible au regard des chiffres de l’accidentologie. « Ils ont beau être policiers, ça reste des jeunes », souligne Frédéric Friscourt, chargé de communication et de prévention au sein de la police nationale. La tranche d’âge des 18-25 reste en effet la plus exposée aux accidents de la route, où huit tués sur dix sont des hommes. Et la très grande majorité des accidents a lieu dans la nuit de samedi à dimanche, entre minuit et cinq heures. Une macabre statistique qui n’a pas bougé d’un iota depuis des années. D’où la nécessité de répéter encore et encore ce type d’opération pour espérer un jour inverser la courbe des tués et blessés, eux aussi trop nombreux.

Journée sensibilisation école de police de Périgueux