Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Sensibilisation aux dangers de la route à l'école de police

Plus de 400 élèves de l’école de police de Périgueux ont participé jeudi à une journée de sensibilisation aux dangers de la conduite sous influence, comme l’alcool, la drogue, ou les médicaments, avec vrais faux accidents en guise d’illustration.
Un bruit de moteur, une voiture qui arrive à 50 km/h, un grand bruit sec au moment du choc avec le second véhicule, puis un silence immense. La scène, impressionnante, interpelle, voire bouscule. C’est normal, c’est le but de l’exercice, faire prendre conscience à plus de 400 jeunes élèves de l’école de police de Périgueux à 23 ans de moyenne d’âge, des dangers de la route, qui plus est lorsqu’est associée la consommation de produits tels que l’alcool, la drogue ou les médicaments.
L’opération, menée jeudi avec la MAAF et la direction de la sécurité publique de la Gironde, était une première. Elle s’articulait en deux temps. Le premier comprenait les deux scènes d’accident, la collision entre une voiture et un scooter à l’arrêt dont le pilote n’avait pas attaché son casque et le second avec un second véhicule à l’arrêt mais dont le passager de la voiture percuteuse n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité. Le tout à la vitesse autorisée en ville, 50 km/h, suffisant pour faire de gros dégâts. Des types d’accidents relativement classiques. Ensuite, dans un second temps, les élèves étaient sensibilisés aux conduites sous influence et leurs conséquences, dans un amphitéâtre.
Pour réaliser ces faux accidents plus vrais que nature, l’assureur partenaire avait fait appel à un cascadeur professionnel, Frédéric Pineau, basée à côté de Saumur. D’ordinaire, ce sont plutôt les CFA qui sont visés par ce type de sensibilisation, une cible particulièrement sensible au regard des chiffres de l’accidentologie. « Ils ont beau être policiers, ça reste des jeunes », souligne Frédéric Friscourt, chargé de communication et de prévention au sein de la police nationale. La tranche d’âge des 18-25 reste en effet la plus exposée aux accidents de la route, où huit tués sur dix sont des hommes. Et la très grande majorité des accidents a lieu dans la nuit de samedi à dimanche, entre minuit et cinq heures. Une macabre statistique qui n’a pas bougé d’un iota depuis des années. D’où la nécessité de répéter encore et encore ce type d’opération pour espérer un jour inverser la courbe des tués et blessés, eux aussi trop nombreux.

Journée sensibilisation école de police de Périgueux