Fil info
11:35 a le regret d'annoncer l'annulation de la venue de Surfbort à : "Sans plus d'explications,… https://t.co/kGESJ65HZh
07:41# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/I4E2d5y11R
07:38# # - -Vienne : Revoilà les marchés des producteurs de pays -> https://t.co/Hr92qJE1Y2
07:36# # - -Vienne : Cheminer pour aboutir à un autre regard sur la santé mentale -> https://t.co/nt6WzsDleD
07:34Région : Salon de l'agriculture de Bordeaux, une invitation à «avancer ensemble» -> https://t.co/4AxKXAV2Ax
07:32# # - -Vienne : Valeurs et savoir-faire à transmettre aux plus jeunes -> https://t.co/t9snKoijtX
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO

Le mouvement des gilets jaunes marque le pas en Périgord Vert

La quatrième marche départementale des gilets jaunes, organisée pour la première fois en Périgord Vert, a largement moins mobilisé que les précédentes, avec seulement 220 participants encadrés par un service d’ordre particulièrement visible.

Environ 1 400 personnes à Bergerac le 19 janvier pour la première manifestation départementale des gilets jaunes depuis le lancement du mouvement le 17 novembre dernier, puis, 700 personnes à Périgueux le 2 février, un millier à Sarlat le 16 février et donc 220 à Nontron samedi après-midi, le pari de délocaliser le mouvement au nord du département n’a visiblement pas pris. Et même si à quelques dizaines de kilomètres de là, à Angoulême avait lieu un grand rassemblement régional, celui de Nontron était en tous les cas en-deçà de ce qu’espéraient les organisateurs et certainement les forces de l’ordre au regard de l’important dispositif mis en place par la gendarmerie pour protéger les bâtiments publics comme la mairie de Nontron, le lycée, la sous-préfecture ou encore les Finances publiques. Même les commerçants avaient pris peur puisque, sans doute abreuvés par les flots d’images des chaînes d’info en continu, craignant des violences et des dégradations, bon nombre d’entre eux situés en centre-ville avaient tout simplement décidé de baisser le rideau. « Ne vous inquiétez pas, on ne va rien casser », a d’ailleurs lancé un gilet jaune à une commerçante qui le regardait l’air inquiet derrière sa vitrine.
Ni casse, ni violence, ni débordements, mais des revendications fortes sur une hausse du pouvoir d’achat, une baisse du prix des carburants (reparti à la hausse), un maintien des services publics, le rétablissement de l’ISF, la démission d’Emmanuel Macron, tel était le mot d’ordre de la mobilisation samedi. Aussi, un important service de sécurité, assuré par des gilets jaunes afin qu’ils puissent défiler dans les rues et sur les routes comme la D675, en toute quiétude, avait été déployé. Et même lorsqu’il y a eu un léger flottement au moment de se détourner du parcours initial avant que les gilets jaunes ne parviennent quand même à s’arrêter devant la sous-préfecture où une délégation a été reçue, tout s’est passé dans le calme.
Prochain rendez-vous donné par les gilets jaunes le samedi 9 mars avec la marche des femmes à 13 h 30 devant la mairie de Périgueux, suivie d’une soirée à partir de 18 h au QG de Trélissac organisée en hommage aux gilets jaunes tués ou blessés. Les participants sont invités à venir avec des doléances écrites, et des fleurs jaunes et noires pour se recueillir.

Manifestation des gilets jaunes à Nontron le 2 mars 2019