Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.

Le mouvement des gilets jaunes marque le pas en Périgord Vert

La quatrième marche départementale des gilets jaunes, organisée pour la première fois en Périgord Vert, a largement moins mobilisé que les précédentes, avec seulement 220 participants encadrés par un service d’ordre particulièrement visible.

Environ 1 400 personnes à Bergerac le 19 janvier pour la première manifestation départementale des gilets jaunes depuis le lancement du mouvement le 17 novembre dernier, puis, 700 personnes à Périgueux le 2 février, un millier à Sarlat le 16 février et donc 220 à Nontron samedi après-midi, le pari de délocaliser le mouvement au nord du département n’a visiblement pas pris. Et même si à quelques dizaines de kilomètres de là, à Angoulême avait lieu un grand rassemblement régional, celui de Nontron était en tous les cas en-deçà de ce qu’espéraient les organisateurs et certainement les forces de l’ordre au regard de l’important dispositif mis en place par la gendarmerie pour protéger les bâtiments publics comme la mairie de Nontron, le lycée, la sous-préfecture ou encore les Finances publiques. Même les commerçants avaient pris peur puisque, sans doute abreuvés par les flots d’images des chaînes d’info en continu, craignant des violences et des dégradations, bon nombre d’entre eux situés en centre-ville avaient tout simplement décidé de baisser le rideau. « Ne vous inquiétez pas, on ne va rien casser », a d’ailleurs lancé un gilet jaune à une commerçante qui le regardait l’air inquiet derrière sa vitrine.
Ni casse, ni violence, ni débordements, mais des revendications fortes sur une hausse du pouvoir d’achat, une baisse du prix des carburants (reparti à la hausse), un maintien des services publics, le rétablissement de l’ISF, la démission d’Emmanuel Macron, tel était le mot d’ordre de la mobilisation samedi. Aussi, un important service de sécurité, assuré par des gilets jaunes afin qu’ils puissent défiler dans les rues et sur les routes comme la D675, en toute quiétude, avait été déployé. Et même lorsqu’il y a eu un léger flottement au moment de se détourner du parcours initial avant que les gilets jaunes ne parviennent quand même à s’arrêter devant la sous-préfecture où une délégation a été reçue, tout s’est passé dans le calme.
Prochain rendez-vous donné par les gilets jaunes le samedi 9 mars avec la marche des femmes à 13 h 30 devant la mairie de Périgueux, suivie d’une soirée à partir de 18 h au QG de Trélissac organisée en hommage aux gilets jaunes tués ou blessés. Les participants sont invités à venir avec des doléances écrites, et des fleurs jaunes et noires pour se recueillir.

Air Jordan VII 7 Shoes

Manifestation des gilets jaunes à Nontron le 2 mars 2019