Fil info
18:52La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Nouveau départ pour Ôrizons

Culture

A partir de jeudi, s’ouvrira la 11e édition du festival Ôrizons, dédiée aux arts et aux cultures du Proche-Orient.  Au programme, des expositions d’arts et de photographies, du cinéma, de la musique, des contes musicaux, de la bande dessinée, de la littérature et des conférences.

Pour cette 11e édition, le Festival Printemps au Proche-Orient fait peu neuve, puisqu’il se nomme désormais Ôrizons et que la charte graphique a été  changé également. Le programme du festival, est toujours aussi riche et il s’implante de plus en plus en Dordogne.
La semaine dernière, était présenté le programme de la 11e édition du festival Ôrizons, au théâtre l’Odyssée de Périgueux; à cette occasion une vingtaine de personnes étaient présentes, dont Antoine Audi le maire de Périgueux. Le festival Orizons, s’impose de plus en plus, comme un événement de référence en Europe, dans la représentation des arts et des cultures du Proche-Orient.
Pour Nicolas Lux, qui dirige le festival, le nouveau nom donne un nouvel élan à cette 11e édition : «  Ôrizons va amener du renouveau. ça été un long chemin, pour obtenir cette nouvelle appellation, mais en tout cas ça a été très instructif ». Le festival fait donc peau neuve avec une charte graphique plus moderne et un nouveau site internet qui permet de se renseigner plus efficacement sur le programme très enrichi pour cette édition 2019 : «  Avec ces innovations, on souhaite viser un public plus jeune, qui pourra être informé plus efficacement. L’apport d’une quarantaine de partenaires et de la région Nouvelle-Aquitaine, est une belle récompense de notre travail effectué au cours des dix dernières années  ».
Beaucoup d’animations auront lieu à Périgueux et dans le département de la Dordogne, et 22 pays du Proche-Orient sont représentés cette année. De beaux noms sont attendus cette année, avec notamment l’auteur de la bande dessinée à succès, «  L’odyssée d’Hakim  »,   Fabien Toulmé sera présent le samedi 18 mai, pour une séance de dédicaces et pour parler de son œuvre qui retrace le parcours d’un jeune Syrien.
Le festival a aussi décidé de promouvoir la culture du Proche-Orient, auprès des enfants, puisque la conteuse égyptienne, Chirine El Ansary, assurera huit représentations entre le 21 et le 24 mai dans des écoles élémentaires et des centres de loisirs de la région.
Ciné cinéma, partenaire de longue date d’Ôrizons, proposera une nouvelle liste de films en lien avec la culture orientale et la nouveauté cette année, c’est que la majorité des films proposés comme «  Tel Aviv on fire  », de Sameh Zoabi ou encore «  Un tramway à Jérusalem  » d’Amos Gitaï, sont sortis en salle depuis très peu de temps.
Evidemment beaucoup d’artistes seront présents, et celle qui ouvrira le bal sera Catalina Martin-Chico, la photographe franco-espagnol, qui sera présente pour l’inauguration du festival, le 16 mai à 18h30, au centre culturel de la visitation à Périgueux et pour faire admirer son exposition «  Au-delà du voile  », qui montre des photographies de femmes vivant au Yémen, qui reste aujourd’hui l’un des pays les plus traditionnels du monde musulman et où leurs libertés y sont très restreintes. Plein d’autres œuvres seront à admirer, lire ou à écouter, à partir du 16 mai, jusqu’au 2 juin et nul doute que cette 11e édition remportera un franc succès.

Le festival s’exporte
Cette année, Ôrizons proposera des concerts sur le secteur du Grand Périgueux. C’est à cette occasion que le groupe Awaz, sera en représentation à Bourrou le 30 mai et au festival Musiques métisses d’Angoulême, qui est partenaire cette année. Une conférence sur l’apparence humaine à l’aube du néolithique au Proche-Orient aura lieue aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil le 23 mai à 20 h 30.

Le programme dans le détail
Photographie :
Du 13 mai au 1er juin, au centre culturel de la visitation à Périgueux, exposition « Au-delà du voile », Catalina Martin Chico.
Musique :
Le 16 mai à 20 h 30, à L’Agora de Boulazac, concert de Naïsam jalal & Rythms of resistance.
Le 17 mai à 20 h 30, au centre culturel de Sarlat, concert de Troubadours art ensemble.
Le 24 mai à 20 h 30, au thêatre l’Odysée de Périgueux, concert de Avishaï Cohen.
Le 30 mai à 19 h 30, à Bourrou, concert de Awaz.
Dessin de presse et art visuel :
Du 13 mai au 1er juin, à la galerie l’app’art de Périgueux, exposition « Tous migrants », de Cartooning for peace; vernissage le 17 mai à 18  h.
Du 16 mai au 1er juin, à la Galerie 66 à Périgueux, exposition « Face à face », de Monif Ajaj; vernissage le 17 mai à 19 h.
Le 28 mai à 18 h 30, à la médiathèque de Trelissac, exposition
« L’art... un jeu d’enfant »
Gastronomie :
Du 16 mai au 2 juin, dans 15 restaurants de Périgueux, « Parcours gastronomiques », sur la cuisine orientale.
Du 27 au 28 mai, à la médiathèque de Trélissac, Rencontre autour de la cuisine du Proche-Orient avec Chloé Saada.
Bande dessinée :
Du 6 mai au 1er juin, à la médiathèque Louis Aragon de Boulazac, Exposition « L’odyssée d’
Hakim », de Fabien Toulmé; vernissage, rencontre et signature le 18 mai à 16 h.
Cinéma :
Ciné cinéma au multiplex Cgr de Périgueux, du 15 au 21 mai,
«  Pt’ites histoires au clair de lune », de Miyoung Baek; « Tel Aviv on
fire », de Sameth Zoabi; « Working woman », de Michal Aviad.
Du 15 au 28 mai, « Un tramway à Jérusalem », d’Amos Gitaï.
Du 22 mai au 28 mai, « Still recording », de Saaed Al Batal et Ghiath Ayoub; « The reports on Sarah and Saleem », de Muayad Alayan.
Dans les cinémas, Réseau ciné passion en Périgord, du 21 au 23 mai, « Wardi », de Mats Grorud; du 27 au 30 mai, « Amal », de Mohamed Siam.
à la médiathèque de Trélissac, le 29 mai à 15 h, projection du film
« Portrait de famille », de Morteza Ahadi Sarkani.
Cinéma plein air :
Le 29 mai à partir de 19 h 30, barbecue dans l’espace Xavier Aicardi et à 22h projection du film « Le Caire confidentiel », de Tarik Saleh.
Conte musical :
Du 20 au 24 mai, à Périgueux, Terrasson et Saint-Léon sur l’Isle,
« Le bulldozer et l’olivier ».
Patrimoine :
Le 18 mai à partir de 20 h 30, au site-musée gallo-romain Vesunna de Périgueux, « Nuits des musées au Proche-Orient ».
Du 23 mai à 20 h 30, au Pôle d’interprétation de la préhistoire des Eyzies-de-Tayac-Sireuil, conférence / concert « L’apparence humaine à l’aube du néolithique au Proche-orient ».
Littérature :
Le 21 mai à 18 h 30 au centre de la communication de Périgueux, présentation par Noam Ginossar, enséignante d’Hébreu, du livre de Meir Shalev « Un fusil, une vache, un arbre et une femme ».
Le 22 mai à 18 h 30 à la librairie Des livres et nous à Périgueux, présentation du livre de Mohamed Kacimi, « Jours tranquilles à Jérusalem ».
Le 23 mai à 18 h au Paradis (Galerie verbale), présentation du livre de Saleh Dia, « Poésie syrienne contemporaine ».
Le 27 mai à 18 h 30, à la librairie Les ruelles à Périgueux, rencontre et signature avec l’auteur du livre « Entre deux rives », Gilles Gauthier.

Lucas Plazanet

Women's Clothing, Footwear & Accessories