Fil info
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC
10:33RT : Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
10:12Périgueux : Les Trios de Beethoven pour ouvrir la saison Sinfonia -> https://t.co/Le9FUNFHN9
09:49Bel avenir pour le projet Montaigne 😰 https://t.co/U7y9KWCdPu
09:20# # - -Vienne : Olivier Gouéry présente ses «Paysages intérieurs» à la Galerie Obia -> https://t.co/8IM67ZoIXs
09:17# # - -Vienne : Une incroyable collection d’émaux de Limoges aux enchères à Nîmes -> https://t.co/ti1z7sLQYA
09:14# # - -sur-Vienne : Bruno Genest brigue un nouveau mandat -> https://t.co/sTJa2T01Au
09:12France : A Léon-Blum, «on cherche plus à transmettre des valeurs que des connaissances» -> https://t.co/dZlpbUZfLG
09:10Région : Le festival Les Zébrures a posé les bases d’un nouveau projet -> https://t.co/WIaJasnWHL
09:07Région : Journée Mondiale du Refus de la Misère, une braderie gratuite pour 200 familles en situation de précarité… https://t.co/jhJuAG4rgw
09:04Région : "Au bord du r^ve", de nouvelles peintures pour la façade du Secours Populaire de Limoges -> https://t.co/h7Y6IHhA3t

Emmaüs s’ouvre toujours plus

Société

Ce week-end se tenait à Coulounieix-Chamiers l’une des deux traditionnelles grandes ventes de l’année organisée par la communauté Emmaüs. Une vente qui remporte toujours beaucoup de succès et qui permet un certain nombre de travaux dans la communauté.

Cette grande vente sert à financer ce que la communauté a besoin de réaliser en terme de travaux. Et comme l’indique Cédric Thomas, responsable de la communauté Emmaüs Coulounieix-Chamiers, « c’est la quatrième année maintenant que nous réalisons des travaux assez importants, que ce soit d’embellissement extérieur de la communauté, mais aussi beaucoup de maintenance notamment au niveau des toitures qui ont été refaites, les bâtiments qui ont été repeints, et toutes les questions de mises aux normes de sécurité puisque nous accueillons du public. Ou encore d’accessibilité avec des marquages au sol pour le cheminement adapté aux fauteuils, des nez de marche pour les personnes malvoyantes ou des sonnettes pour personnes en fauteuil. Nous avançons petit à petit mais ce sont des travaux très chers qui ne sont pas compris dans le budget de fonctionnement au quotidien de la communauté ».

Des innovations ces derniers mois
La communauté accueille actuellement 22 personnes, (18 hommes, trois femmes et un enfant), « et il faut rappeler que ces personnes sont accueillies, logées, nourries et prises en charge y compris au niveau des soins grâce aux ventes que l’on fait au quotidien, et tout ceci sans subventions ».
Grâce aux fruits des dernières grandes ventes, la communauté a par exemple pu raser une maison qu’elle possédait mais qui n’était plus adaptée à l’accueil pour réaliser une extension de parking et des aménagements paysagers pour 20 000 euros. Au premier octobre 2018, un mois avant sa grande vente de novembre, la communauté a lancé sa boutique en ligne Label Emmaüs et c’est un succès. « C’est comme si nous avions ouvert un nouveau secteur de vente à l’intérieur de la communauté ou une boutique en centre-ville. ça marche très bien et ça nous permet de toucher une clientèle nationale qu’on ne voit pas au quotidien et de vendre des objets qui sont délaissés par les clients habituels. Nous y mettons essentiellement des choses que nos clients locaux ne recherchent pas particulièrement ou qui ne supporteraient pas d’être manipulés constamment comme des bibelots de valeur. Cette boutique est alimentée et tenue par des compagnons qui ont été formés pour cela. ça représente l’équivalent de la boutique fripe et linge de maison ». Cette boutique représente l’équivalent de 1,5 emploi à temps plein. Les objets peuvent être achetés en ligne et récupérés à la communauté afin de ne pas avoir à payer de frais de livraison.
La dernière grande vente de novembre a permis à l’association de financer des travaux à l’extérieur en réaménageant un local qui servait auparavant de dépôt, en boutique éphémère de 50 m². « Nous nous sommes rendu compte que les gens aimaient bien que l’on prenne la peine, en parallèle des secteurs de vente habituels, d’organiser des ventes thématiques. Depuis notre vente de printemps du 6 avril jusqu’au 31 mai, nous avons fait dans cette boutique une thématique « bricolage et jardinage » et à partir d’aujourd’hui pour une quinzaine de jours c’est « valises, sacs et pantalons », une extension de la fripe où ne pouvions pas tout exposer. Ensuite ce sera une thématique « chaussures ». Cette boutique éphémère occupe une personne à temps plein.
Lors de cette grande vente avait lieu la seconde édition du marché 100 % bio de la communauté. « Pour l’instant il se tient uniquement lors des grandes ventes, mais j’aimerais qu’il se tienne au moins une fois par mois, mais il faut convaincre les producteurs de l’intérêt de venir. Ils sont noyés dans la masse sur les différents marchés, mais sur l’agglomération de Périgueux, il n’y a pas de marché 100 % bio donc j’aimerais beaucoup que ça devienne régulier. Ils sont accueillis gratuitement et nous leur fournissons l’emplacement, l’électricité et le café. Il y a une véritable convergence d’intérêts et même philosophique entre nos  clients qui cherchent des objets de seconde main afin de leur donner une seconde vie et ceux qui se soucient de la préservation de la planète et de leur santé en achetant des produits biologiques ».
Ces deux grandes ventes attirent beaucoup de monde avec aussi des objets neufs et les Compagnons font un travail gigantesque pour les préparer. C’est tout au long de l’année que des objets rares sont mis en vente. « Le but est de valoriser un maximum les dons que nous font les gens, on ne stocke pas d’objets pour les garder pour les grandes ventes. Et les gens peuvent voir sur notre page Facebook certains objets qui seront mis en vente dans les jours à venir. Nous avons la chance d’être dans un beau bassin de ramassage avec des gens très généreux pour qui donner à Emmaüs a du sens. Chaque année, ce sont 1 500 ramassages que nous faisons et 1 300 livraisons chez des gens avec qui on discute et que l’on débarrasse de ce qui les embarrasse ».
Et le bien-être des compagnons est aussi un élément essentiel, « nous avons beaucoup travaillé ces dernières années sur le vivre-ensemble, sur l’ergonomie au travail car la moyenne d’âge est de 54 ans et nous avons aussi fait l’acquisition d’un Fenwick pour leur faciliter le travail. Nous avons fait un gros travail sur la santé et depuis quelque temps sur le sport et la culture. La communauté grandit et s’ouvre toujours plus sur l'extérieur. Ce week-end nous avons accueilli les maraudeuses qui récoltaient des fonds pour leurs actions et le food-truck Les délices d’Anaïs. ça crée vraiment une émulation et j’espère que nous pourrons continuer à faire toujours plus en nous intégrant encore mieux au quartier et au futur nouveau
quartier ».
La communauté est ouverte pour les ventes le mercredi et le vendredi de 14 h à 17 h et le samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Les dépôts se font du lundi au samedi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Les ramassages ont lieu du mardi au samedi sur rendez-vous au 05 53 35 04 19, demandes par mail assoemmaus24@orange.fr Facebook : Emmaüs Coulounieix-Chamiers

Philippe Jolivet

This Weekend's Hottest Sneaker Releases (And Where to Find Them)