Fil info
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz

Le sport comme vecteur d’inclusion

Sport adapté

Jeudi avait lieu au stade Francis Rongiéras un championnat de rugby adapté avec l’APEI dans le cadre du challenge Rongiéras lors duquel 34 personnes en situation de handicap mental ont donné le meilleur d’elles-mêmes.
Cet événement se déroulait pour la 5e année consécutive et lors de cette édition 34 personnes en situation de handicap mental ont pu participer venant de trois organismes : l’APEI  qui gère plus de 17 établissements, Clairvivre et l’ADIAPH basée à Bordeaux. « Cette année, nous avons un peu moins de participants car il y a deux semaines se sont déroulés les championnats de France de sport adapté », explique Amélie Berche de l’APEI de Périgueux.
Les sportifs s’affrontaient par équipes de cinq dans des matchs de deux fois cinq minutes sur des terrains de 20 mètres sur 15. « Nous avons mixé les personnes des trois établissements dans les équipes car il y avait des différences de niveaux entre établissements. Ainsi ils s’entraident au sein de l’équipe et cela permet que tout le monde s’amuse », poursuit Amélie Berche qui précise, « nous avons organisé ça sous la forme du tournoi des six nations, même si nous n’avons que cinq équipes ».
La promotion interne de la pratique sportive
Une pratique très encadrée par les règles de la FFSA (fédération française de sport adapté) comme l’explique Antoine Bourjot, éducateur sportif au sein de l’APEI, « certaines catégories ont le droit de plaquer ou non. Là c’est un tournoi ceinturé. Lorsqu’un joueur est ceinturé on arrête le jeu et on reprend sur une phase arrêtée avec une passe ». Et les choses ne sont pas prises à la légère puisque des entraînements ont lieu tout au long de l’année les mardis soir sur les terrains du CAP avec Laurent Troiville. Et la finale s’est disputée sur le terrain d’honneur devant le public du challenge Rongiéras et les familles, soit plus de  1000 spectateurs. « C’est très important en terme d’inclusion car ce sont des gens en situation de handicap mental qui vont montrer leurs capacités et être acclamés comme tout sportif », précise Amélie Berche qui poursuit, « A l’APEI, nous mettons tout en place pour que les personnes puissent faire du sport. On leur propose du tennis, du football avec le TFC, de la sarbacane, de la natation. Pour les encourager nous proposons avec les éducateurs des journées de découverte afin qu’il puissent essayer des activités sportives et s’inscrire dans une pratique à l’année ou par cycle. L’intérêt, c’est le plaisir, nous avons des partenariats et nous allons voir les matchs donc ils sont ensuite demandeurs et ce qui est important pour eux, c’est de se découvrir, d’avoir une activité physique qui est bonne pour leur santé et le dépassement de soi. Il y a quelques années par exemple, Périgueux a accueilli les championnats de France adaptés de kayak et, une personne qui
n’avait jamais pratiqué a fini médaille d’argent donc vice-cham-pion de France et désormais, il est demandeur. Ils sont à la fois dans la découverte de nouveaux sports et de choses sur eux-mêmes pour voir de quoi ils sont capables et certains pratiquent deux à trois sports. Et grâce aux différents partenariats avec les clubs, ils ont accès à beaucoup de sports différents ».
Des personnes qui sont hébergées dans des foyers de vie comme Lysander, « il s’agit de personnes pour qui le travail n’évoque pas grand chose ou pour lesquelles il est trop difficile de tenir des horaires ou une cadence. Il y a des personnes qui travaillent en ESAT et qui résident en foyer d’hébergement, chez leur famille ou en extérieur dans des appartements en fonction de leur degrés d’autonomie ».
Et tout est fait pour que chacun puisse s’intégrer, « certains sont venus ici en tant que spectateurs car leur handicap ne leur permet pas la pratique sportive. Certains sont atteints de surdité ou de cécité mais nous faisons en sorte qu’ils se rencontrent et fassent des choses ensembles. Certains ont d’ailleurs appris quelques notions de langage des signes afin de pouvoir communiquer avec les autres ». Et Antoine Bourjot de préciser, « nous avons une personne en situation de cécité qui vient de remporter le Championnat de France de sport adapté ».
Tous les licenciés sportifs ont reçu un survêtement de l’APEI, « ainsi quand ils se déplacent ou s’entraînent, ils portent les couleurs de leurs association et ça permet de promouvoir la pratique sportive auprès des autres », ajoute Amélie Berche qui précise, « nous avons aussi organisé une soirée en présence de trois personnalités du monde sportif afin de récompenser des personnes en tant que sportifs ou en tant que fidèles spectateurs ou supporters ».
Philippe Jolivet