Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB

Maxiphone, l’orchestre improbable

Depuis 2011, l’Agora pôle national du cirque et l’hôpital local d’Excideuil portent des projets cuturels, avec et pour la population du secteur. Sont particulièrement visées les personnes âgées, celles résidant à l’Ehpad, mais aussi celles vivant à domicile et suivies par le Service de soins infirmiers à domicile (Ssiad). La culture n’a pas de mur, ni d’âge, et ses limites sont si vastes que chacun peut y trouver sa pépite.
Mais encore faut-il y avoir accès, et certaines catégories de population en sont plus éloignées que d’autres. Dans les Ehpad, des animations sont souvent programmées, ceux qui vivent à domicile, grâce au Ssiad, ont également accès à certains spectacles, mais ce que proposent aujourd’hui le cen-tre hospitalier d’Excideuil et l’Agora va plus loin, puisqu’ils invitent les habitants à se saisir du projet, et à en devenir les acteurs. Depuis maintenant huit ans que ce partenariat apporte chaque année son lot de créations et de surprises, le public visé est au fait de la proposition, et ils sont nombreux à avoir fait acte de candidature.
« Nous avons déjà une trentaine d’inscrits » confie Fred Pouget, du collectif de musiciens Maxiphone, basé à Tulle. « C’est la huitième fois que nous travaillons avec un hôpital à travers des projets transversaux, partagés, d’actions artistiques » indique Frédéric Durnerin, le directeur de l’Agora de Boulazac. Cette année, c’est donc un orchestre qui va émerger des dix jours de résidence offerts au collectif Mosaïque, mais un orchestre incongru, avec des rapes à fromage, fouets à manivelle, tuyaux... Quant aux musiciens, même s’ils n’ont jamais lu une note de musique, aucune importance. Tout ce qu’on leur demande, c’est d’avoir envie de participer à cette aventure collective. Et de ce côté là, visiblement, les vocations ont été spontanées, et nombreuses. Comme le dit une résidente, « Les artistes apportent gaieté et joie de vivre !» Les artistes seront en résidence du 25 octobre au 4 novem-bre, pour un concert de restitution le 5 novembre. Le concert s’appelle Miniatures et moulinettes, et si le nom paraît décalé, les instruments le seront aussi. Rape à fromage, fouet manuel, tambour de machine à laver, xylophone improvisé, tuyaux en plastique, ces objets du quotidien se transforment en vecteurs de son, pour une sonate que l’on pourrait croire discordante mais qui, selon les premières mesures improvisées entendues, s’annonce pleine de rythme, d’énergie et de rebondissements.
C’est avec enthousiasme et bonne humeur que pour la démonstration, quelques résidents se sont saisi des matériaux mis à leur disposition pour improviser et commencer à s’approprier ces instruments inattendus. Les personnes âgées vivant à domicile sont également partie prenante de ce projet, grâce au personnel du Ssiad qui, en lien avec l’hôpital, et grâce aux équipes de ce dernier, peut anticiper les contraintes et problèmes que peuvent engendrer le fait d’aller chercher, aux quatre coins du territoires de la communauté de communes (qui s’étend, par exemple, jusqu’à Sarlande), des personnes à mobilité parfois très réduite. Depuis trois ans maintenant, le Ssiad s’est inscrit dans le programme Culture santé de l’hôpital local, et vient de se rendre acquéreur de deux véhicules cinq portes adaptés au transport des personnes en fauteuil roulant. Le collectif Mosaïque est basé à Tulle, et est à géographie variable. En fonction des projets, ce sont des artistes diférents qui interviennent. Pour ce projet, Fred Pouget et Fabrice Favriou sont déjà venus pour découvrir le site et les personnes avec qui ils vont travailler. S’ils ont déjà réalisé des prestations dans des Ehpad, les artistes confient que c’est la première fois qu’ils travaillent avec des aînés.
Isabelle Vitté