Fil info
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ
07:21Périgueux : Frédéric Gojard (RN) gère le calendrier -> https://t.co/duEb8Oq3Td
02:39(pesticides) Dr Pierre-Michel Périnaud : «Le système n’est plus réformable !» | L'Echo https://t.co/dmH1LdD1Tq via
22:02 Pr le Dr Henry-Pierre "En , l' a effectué des "réquisit… https://t.co/Ap46jedZtm
21:53Périgueux : … et en Dordogne, les biologistes dénoncent des "réquisitions abusives" de l'ARS -> https://t.co/bNuncA2Ceg
19:54Périgueux : Ils ont fait barrage à Daesh, faisons barrage à Erdogan -> https://t.co/1l2ooYrBKQ
19:48Saint-Estèphe : Une personnalité si attachante -> https://t.co/qofhNOUt4l
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9

Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité

Viticulture

Lundi s’est déroulée la troisième édition des Rendez-vous Périgord attitude à la maison départementale du tourisme de Périgueux. Une édition axée sur les vins de Bergerac et de Duras.

Favoriser les circuits-courts tout en promouvant les produits de la région, telle est l’ambition de Périgord attitude. Un organisme géré par la Fédération interprofessionnelle origines et qualité Perigord. Aussi, ces derniers ont organisé, lundi, le troisième Rendez-vous Perigord attitude à la Maison départementale du tourisme. Après l’agneau ou encore le foie gras, cette édition était axée, quant à elle, sur les vins de Bergerac et de Duras. Un secteur qui doit faire face à « beaucoup de concurrence », a souligné Jean-Fred Droin, vice-président du Conseil départemental en charge du tourisme et de la promotion du Périgord.
Et ce dans un contexte où les demandent des consommateurs se tournent d’avantage vers les produits bios et locaux mais surtout où peu de filières industrielles se développent dans ce domaine. D’où l’importance, donc, de fédérer le maximum de professionnels.  C’est donc là l’un des enjeux mené par l’IVBD (Interprofession des vins de Bergerac et Duras). Un organisme qui permet, notamment, aux exploitants viticoles d’acquérir d’avantage de matériaux voués à la culture et/ou l’entretien de leurs terres ou encore accompagne les agriculteurs dans leur transition vers le bio. « A Bergerac, restaurateurs et cavistes jouent déjà le jeu et commercialisent les vins de Bergerac et de Duras. A Périgueux, en revanche, on retrouve plutôt des vins de Bordeaux », explique Valentin Trijoulet, chargé de projet communication à l’IVBD. D’où l’importance d’organiser ces fameux Rendez-vous Périgord attitude. Des rencontres qui, par ailleurs, s’exportent au delà de la Dordogne. « Nous organisons deux soirées par an », reprend le chargée de projet. L’une de ces soirées se déroule, traditionnellement à Paris. Tandis que l’autre destination est généralement votée aux cours de rencontres avec les professionnels du secteur viticole. « L’an dernier nous étions à Bordeaux pour mettre en avant les sept appellation des vins de Bergerac et de Duras, et cette année, nous iront, le 8 novembre à Lille », reprend Valentin Trijoulet. Des marchés porteurs qu’il est indispensable de conquérir.

Les bergerac rayonnent sur la fête de l’Humanité

Depuis plusieurs années, les appellations du vignoble bergeracois tiennent une place de choix sur le stand périgourdin de l’Humanité. C’est ainsi le meilleur de la Dordogne qui s’offre, chaque année durant trois jours, aux centaines de milliers de participants de la Fête de l’Humanité qui s’est tenue à la Courneuve le week-end dernier. Sur le stand du Périgord, c’est en effet du 100 % local que les militants servent aux visiteurs. Foie gras, magrets, confits, cèpes, cabécous et autres vieilles prunes font flamboyer les papilles. Pour arroser le tout, ce sont évidemment les vins de Bergerac qui tiennent l’exclusivité des tables. Sous la houlette du sommelier en chef Jacques Teyssier, ancien chroniqueur gastronomique au quotidien l’Humanité, les militants se font volontiers les ambassadeurs du vignoble auprès des convives. Grâce à un partenariat avec la Cave de Sigoulès et l’IVBD, ce sont plus de trois cents bouteilles qui sont chaque année écoulées au cours de cette fête. « On soutient cette participation à l’Humanité car il y a des valeurs communes », glisse Marie-Pierre Tamagnon, chargée de communication de l’IVBD, « on sait qu’on va toucher des gens attachés au développement durable, qui auront de la sympathie pour nos vignerons et qui sauront promouvoir la qualité de nos appellations ». Sûr, les hôtes du stand ne manqueront pas de faire les louanges de ce Périgord gastronomique.

Nouveau pas du vignoble vers la sortie des pesticides

En 2018, dans le cadre du Grand Plan d’Investissement, l’État a lancé un appel à projets sur le thème Territoire d’Innovation Grand Ambition. La Région a décidé de répondre en présentant le projet Innovons pour des territoires viticoles respectueux de l’environnement (VitiREV), coconstruit par les vignobles de la région et plus de 130 partenaires. Sous la conduite de l’Ivbd, les acteurs viticoles se sont fortement impliqués en présentant, dans le cadre de ce projet régional, un plan d’action local ambitieux et volontariste pour la sortie des pesticides en viticulture et faire émerger la viticulture de demain, à l’horizon 2030. Ce projet a vendredi été retenu parmi 24 lauréats avec, à la clef, une enveloppe financière de 73,6 millions d’euros (sur dix ans) pour VitiREV en Nouvelle-Aquitaine.