Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ

Une visite sous le prisme de la maison du XXe siècle

CAUE

En complément à l’exposition «Maisons XXe Quel confort ?» visible à l’Hôtel de Ville d’Egletons jusqu’au samedi 29 novembre, le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de la Corrèze a organisé une visite de la ville sur les traces des différentes typologies de maisons.
L’exposition «Maisons XXe Quel confort ?» revient sur les différentes typologies de maisons du siècle dernier en exposant les qualités architecturales propres à chaque époque, mais aussi en amenant des pistes de réflexion sur les rénovations envisageables afin d’améliorer l’habitat. Et quel meilleur lieu qu’Egletons pour lancer cette exposition ? Ville labellisée pour son patrimoine XXe par le ministère de la Culture, la ville est le berceau d’un urbanisme unique en milieu rural conçu dès les années 1930.

Lors du vernissage, la députée et présidente du CAUE, Sophie Dessus, et le maire, Charles Ferré, ont insisté sur l’importance de la maison individuelle qui correspond, parfois, à l’accomplissement d’un projet de vie. Preuve en est, aujourd’hui en France, l’habitat individuel représente plus de la moitié du parc de logements. En complément de ces interventions, Catherine Deschamps, architecte conseillère, a présenté les différents panneaux, tandis que Philippe Rossignol, architecte, et Pierre Peyrat, conseiller de l’ADEME,  exposait des cas concrets de rénovation.

Pour rendre concrète l’exposition, Xavier Hochart, directeur du CAUE et architecte, a organisé samedi matin, une visite de la ville. Le but, permettre à chacun de distinguer, dans le paysage urbain, les différents types de maisons présentées.

Vingt cinq personnes ont ainsi suivi le guide pour une déambulation de deux kilomètres aux abords du centre-ville. La présentation de l’architecte, les questions des promeneurs, ont permis de distinguer les styles et les époques mais aussi de comprendre, par une remise en contexte historique, les raisons de tel et tel choix.

L’importance de la transmission du XIXe siècle pour les maisons du début XXe : dans le choix des matériaux, et notamment l’arrivée des pierres calcaires de la Dordogne par le train, mais aussi le développement des maisons individuelles avec l’avènement d’une classe ouvrière plus disponible à la suite des grandes lois sur le travail ou plus tard des congés payés. L’émergence des maisons régionalistes et des maisons en « L » coïncidant avec l’époque de la construction des grands barrages et donc l’arrivée de nouveaux matériaux tels le ciment, mais aussi le recours toujours effectifs aux serruriers et maçons pour le décor de l’habitat (ferronneries, frises…). La visite a également mené le groupe vers des maisons plus modernes.

Parlant à tous, cette visite et cette exposition, permettent aux curieux de prendre le temps de découvrir une part importante du patrimoine urbain, mais aussi de mieux comprendre sa maison et les améliorations que l’on souhaiterait lui apporter.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.