Fil info
23:45Combien d'élus haut-viennois pour défendre cette liaison qui nous relie au reste de la Nouvelle-Aquitaine ?… https://t.co/xYAs3IYZFp
22:54France : La réforme arrive devant le Sénat, l’exécutif mise sur les syndicats réformistes -> https://t.co/JZ35wLFHRI
22:52France : Emmanuel Macron organise une rencontre des principaux dirigeants sous l’égide de l’ONU -> https://t.co/diEnH9ADYz
19:52Dordogne : Un héritage à sauvegarder 75 ans après -> https://t.co/MtkrzkDBKC
19:47Dordogne : 1500 Périgourdins dans les rues -> https://t.co/TN8dzGw1H0
19:43 Enfin, c’est pas trop tôt !!
19:37Bientôt 2000 signatures pour la pétition Signez ! https://t.co/THwwkQmw0Ehttps://t.co/6IZbEvun3K
19:18Indre : Le Racc de retour en Fédérale 2 ! -> https://t.co/bYmoNe5gtb
18:45Périgueux : Une journée pour l’emploi et la formation -> https://t.co/X801w0RwE3
18:43Sarlat-la-Canéda : La marée était trop belle -> https://t.co/27zKes14GD
18:35Des centaines d'usagers de la route en colère ont mené des actions samedi à Limoges pour protester contre les 80 km… https://t.co/b3NPEdugC5
18:26Malgré l'apparition de la , la cavalcade de s'est déroulée comme à son habitude dans la bonne… https://t.co/s76vxNJv5f
18:08La Châtre : La prochaine saison théâtrale dévoilée sous les sifflements -> https://t.co/HjA63niyAd
18:05Mouhet : L’ancien bureau de poste réaménagé -> https://t.co/yGKMbxKuHx
18:02Bélâbre : Des brebis « solognotes » pour entretenir les ruines du château -> https://t.co/9GZBsqVvCp
18:01Indre : La marée charrie la colère -> https://t.co/eUH3Y3GpD9
17:57Prévisions de trafic de la SNCF pour demain, journée de grève. https://t.co/5Dfcwo6JLH
17:03 c'est le truc que tu m'as demandé par msg tout a l'heure
15:43La cavalcade est reportée à une date ultérieurement au vu des conditions météorologiques. La musique a pris place d… https://t.co/OWrOMuSRDW
15:17Marée populaire samedi à Limoges. https://t.co/609WBQgmhz
15:14Marée populaire à Limoges samedi https://t.co/vxJe2EKGPu
12:30Limoges, marée populaire hier. Un chaîne humaine devant la gare des Bénédictins pour défendre symboliquement le ser… https://t.co/1eEV2VJlJU
12:26Marée populaire à Limoges hier. Un petit coup d'œil en douce https://t.co/iy87Zzffvi

Visite d'Emmanuel Macron : des manifestants séquestrés

EATP

Ce samedi 21 mai 2016, le ministre de l'économie Emmanuel Macron a participé à la cérémonie de baptême de la promotion Serge Rampa à l'EATP d'Egletons (Ecole d'Application aux études des Travaux Publics). A l'appel de la CGT et du mouvement Nuit Debout, une centaine de manifestants sont venus interpeller le ministre sur la loi Travail et plus largement sur la politique libérale menée par le gouvernement socialiste.

Dès 9 heures, les manifestants se sont retrouvés sur le terrain de boules et l’espace camping car face à l’espace Ventadour où s’est tenue la réception d’après «célébration» de la promotion Rampa de l’EATP. Ils ont ensuite décidé de se rendre à l’EATP. A une centaine de mètres de l’établissement, la rue était barrée avec trois gendarmes en faction. Ce maigre cordon a facilement sauté et les manifestants ont réussi à arriver devant l’entrée principale de l’EATP. Les gendarmes mobiles sont rapidement arrivés pour les empêcher de pénétrer dans l’établissement... Quelques manifestant ont réussi à passer et ont eu maille à partir avec des parents d’élèves. Des photographes de presse ont également été bousculés. Les gendarmes mobiles ont repris la main et repoussé la centaine d’opposants à la loi El Khomri. De retour près de l’espace Ventadour, ils ont donné de la voix à l’arrivée des élèves, des parents, des patrons et du cortège ministériel. Moins d’une centaine de manifestants restaient alors. Après la prise de parole de René Peyrical, secrétaire départemental de la CGT, alors que la manifestation prenait fin, les participants à ce rassemblement ont été littéralement parqués, entourés de cordons de gendarmes mobiles et contraints de rester en plein cagnard. Alors qu’ils ont demandé à quitter pacifiquement les lieux, sans aucune volonté d’en découdre, les manifestants se sont vus opposés un refus catégorique. Du jamais vu.
Devant ce déni de liberté, ils ont été invités à déposer plainte pour séquestration au commissariat de Tulle.

Jean-Paul Valadour (texte et photos)

Visite d'Emmanuel Macron à Egletons et manifestation

Commentaires

Mais si, c'est du déjà vu : en janvier 2913, lors de la venue d'Emmanuel Valls, alors ministre de l'intérieur, à la réception du maire PS d'Asnieres sur Seine, 75 personnes ont été encerclées et retenues prisonnières durant 3h, en plein froid, sans pouvoir sortir de ce cercle, ni s'asseoir, ni se rendre aux toilettes !!!!!!!!

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.