Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ

Visite d'Emmanuel Macron : des manifestants séquestrés

EATP

Ce samedi 21 mai 2016, le ministre de l'économie Emmanuel Macron a participé à la cérémonie de baptême de la promotion Serge Rampa à l'EATP d'Egletons (Ecole d'Application aux études des Travaux Publics). A l'appel de la CGT et du mouvement Nuit Debout, une centaine de manifestants sont venus interpeller le ministre sur la loi Travail et plus largement sur la politique libérale menée par le gouvernement socialiste.

Dès 9 heures, les manifestants se sont retrouvés sur le terrain de boules et l’espace camping car face à l’espace Ventadour où s’est tenue la réception d’après «célébration» de la promotion Rampa de l’EATP. Ils ont ensuite décidé de se rendre à l’EATP. A une centaine de mètres de l’établissement, la rue était barrée avec trois gendarmes en faction. Ce maigre cordon a facilement sauté et les manifestants ont réussi à arriver devant l’entrée principale de l’EATP. Les gendarmes mobiles sont rapidement arrivés pour les empêcher de pénétrer dans l’établissement... Quelques manifestant ont réussi à passer et ont eu maille à partir avec des parents d’élèves. Des photographes de presse ont également été bousculés. Les gendarmes mobiles ont repris la main et repoussé la centaine d’opposants à la loi El Khomri. De retour près de l’espace Ventadour, ils ont donné de la voix à l’arrivée des élèves, des parents, des patrons et du cortège ministériel. Moins d’une centaine de manifestants restaient alors. Après la prise de parole de René Peyrical, secrétaire départemental de la CGT, alors que la manifestation prenait fin, les participants à ce rassemblement ont été littéralement parqués, entourés de cordons de gendarmes mobiles et contraints de rester en plein cagnard. Alors qu’ils ont demandé à quitter pacifiquement les lieux, sans aucune volonté d’en découdre, les manifestants se sont vus opposés un refus catégorique. Du jamais vu.
Devant ce déni de liberté, ils ont été invités à déposer plainte pour séquestration au commissariat de Tulle.

Jean-Paul Valadour (texte et photos)

Visite d'Emmanuel Macron à Egletons et manifestation

Commentaires

Mais si, c'est du déjà vu : en janvier 2913, lors de la venue d'Emmanuel Valls, alors ministre de l'intérieur, à la réception du maire PS d'Asnieres sur Seine, 75 personnes ont été encerclées et retenues prisonnières durant 3h, en plein froid, sans pouvoir sortir de ce cercle, ni s'asseoir, ni se rendre aux toilettes !!!!!!!!

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.