Fil info
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx
08:34 Quelle mascarade ...trois pékins de gauche ont appelé au secours les partis de gauche et que… https://t.co/nQRzli9szR
08:29RT : Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac! Contribuez à ce projet sur https://t.co/dwuSJvzThN
08:08Bergerac : Rencontres catholiques de lycéens dans une église en crise -> https://t.co/AP8mUm3qrK
08:00➡🔎 A l'assaut d' dans sur avec et Alexandra Kassar. La découverte d'un magnifi… https://t.co/d4KKxqAMmf

Visite d'Emmanuel Macron : des manifestants séquestrés

EATP

Ce samedi 21 mai 2016, le ministre de l'économie Emmanuel Macron a participé à la cérémonie de baptême de la promotion Serge Rampa à l'EATP d'Egletons (Ecole d'Application aux études des Travaux Publics). A l'appel de la CGT et du mouvement Nuit Debout, une centaine de manifestants sont venus interpeller le ministre sur la loi Travail et plus largement sur la politique libérale menée par le gouvernement socialiste.

Dès 9 heures, les manifestants se sont retrouvés sur le terrain de boules et l’espace camping car face à l’espace Ventadour où s’est tenue la réception d’après «célébration» de la promotion Rampa de l’EATP. Ils ont ensuite décidé de se rendre à l’EATP. A une centaine de mètres de l’établissement, la rue était barrée avec trois gendarmes en faction. Ce maigre cordon a facilement sauté et les manifestants ont réussi à arriver devant l’entrée principale de l’EATP. Les gendarmes mobiles sont rapidement arrivés pour les empêcher de pénétrer dans l’établissement... Quelques manifestant ont réussi à passer et ont eu maille à partir avec des parents d’élèves. Des photographes de presse ont également été bousculés. Les gendarmes mobiles ont repris la main et repoussé la centaine d’opposants à la loi El Khomri. De retour près de l’espace Ventadour, ils ont donné de la voix à l’arrivée des élèves, des parents, des patrons et du cortège ministériel. Moins d’une centaine de manifestants restaient alors. Après la prise de parole de René Peyrical, secrétaire départemental de la CGT, alors que la manifestation prenait fin, les participants à ce rassemblement ont été littéralement parqués, entourés de cordons de gendarmes mobiles et contraints de rester en plein cagnard. Alors qu’ils ont demandé à quitter pacifiquement les lieux, sans aucune volonté d’en découdre, les manifestants se sont vus opposés un refus catégorique. Du jamais vu.
Devant ce déni de liberté, ils ont été invités à déposer plainte pour séquestration au commissariat de Tulle.

Jean-Paul Valadour (texte et photos)

Visite d'Emmanuel Macron à Egletons et manifestation

Commentaires

Mais si, c'est du déjà vu : en janvier 2913, lors de la venue d'Emmanuel Valls, alors ministre de l'intérieur, à la réception du maire PS d'Asnieres sur Seine, 75 personnes ont été encerclées et retenues prisonnières durant 3h, en plein froid, sans pouvoir sortir de ce cercle, ni s'asseoir, ni se rendre aux toilettes !!!!!!!!

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........

il fallait rester chez vous !! situation normale pour les professionnels des manifs en tout genre .la FRANCE en EUROPE championne des manifs pour rien voir actuellement LAMENTABLE UNE HONTE de voir toujours les mêmes banderoles et les hurleurs de professions éructaient le même vomis depuis ...........