Fil info
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM
21:13 Visiblement, ce n'est pas pour tous les élèves...

23eme forum BTP: un plan béton pour l’avenir !

Rencontres

L’espace Ventadour d’Egletons accueillait ce mercredi le 23ème forum BTP organisé par l’association FEA. Un rendez-vous incontournable pour les entreprises du secteur des travaux publics et des jeunes étudiants, lycéens et stagiaires en formation.
L’association FEA (Formation Egletons, l’Ambition) organise depuis 23 ans le Forum BTP où se rencontrent jeunes, demandeurs d’emploi, salariés et entreprises. Sur les stands, on peut lire des noms comme Roger Martin, qui fut la toute première entreprise à être présente sur le forum en 1994, SNBPE (Syndicat du béton prêt à l’emploi) ou encore Groupe COLAS. En tout, une soixantaine de sociétés se sont retrouvées à l’espace Ventadour prêtes à accueillir les visiteurs afin de valoriser les métiers du Bâtiment. L’édition 2017 du forum a démarré hier et se poursuit aujourd’hui. Cet après-midi, les étudiants en BTS Travaux Publics du lycée Caraminot  se verront décerner par le SNBPE les prix du concours «2017, les 200 ans de l’invention du ciment».  
Le site de formation d’Egletons, labellisé Campus des Métiers et des Qualifications Génie Civil et Infrastructures Intelligentes il y a deux ans, fait de la petite ville corrézienne «la capitale de la formation en travaux publics» comme aime à le répéter Pierre Massy, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics du Limousin, présent hier pour l’inauguration du forum aux côtés  de Gilles Lecointre, président de l’association FEA, du vice-président du Conseil Départemental de Corrèze, Jean-Claude Taguet et du maire d’Egletons, Charles Ferré.
Ce dernier s’est réjoui, dans son discours, du regain d’activités que connaît le secteur depuis 2015 après huit années moroses en particulier pour le Limousin et la Corrèze. Toujours selon le maire, l’ouverture à la grande région ajoutée au renforcement législatif pour lutter contre la fraude au détachement ainsi que la généralisation de la carte d’identification BTP offriront de nouvelles perspectives, plus favorables à l’emploi. Actuellement, le schéma régional des carrières de la Nouvelle Aquitaine se dessine autour d’un comité de pilotage réunissant professionnels du bâtiment, associations de protection à l’environnement et élus locaux. L’union des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM) prend part à ce vaste chantier de réflexion pour organiser la protection des gisements, l’extraction des ressources mais aussi leurs circulations car les granulats sont susceptibles de partir à l’export. On comprend ici que les métiers du secteur du BTP sont vastes et recoupent de nombreuses disciplines allant du conducteurs d’engins aux géomètres en passant par le technicien de laboratoire ou le technico-commercial.  
Alain Delanne, président du SNBPE, parle de «métiers passion». Pour Pierre Massy « «On ne vient jamais se former à Egletons par hasard. Le BTP est un secteur d’avenir et d’excellence!».
Jean-Claude Targuet envisage l’avenir du BTP confiant avec le déploiement de la fibre sur  la Corrèze, les besoins en qualifications spécifiques pour la gestion des réseaux enterrés ne manqueront pas. Les formations proposées par les établissements d’Egletons répondant aux besoins des entreprises. La Corrèze est un monde parfait !

Sabine Parisot