Fil info
19:10Thenay : L’incroyable résurrection du calvaire d’Usseau -> https://t.co/e00UXRflgJ
19:08Châteauroux : Un air de rentrée à la librairie -> https://t.co/5MpJzmxxlP
19:06Châteauroux : Des cours de français pour profiter au mieux du stage -> https://t.co/3wdQwk9Ngf
18:32Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/1qf140gvWm via
18:08Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/XlpIgXlahp via
18:05Dordogne : La SPA arrivée à saturation -> https://t.co/t4vmfDX8DX
17:31Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive -> https://t.co/HaWRhfR7EZ
16:05Bergerac : Elles font un périple cyclo pour vaincre la mucoviscidose -> https://t.co/Q5lQL7iNJm
16:01 peut- t-il y vivre? Se prétendre 2eme force de l'opposition française fait 😂😂😂… https://t.co/vjtt2BtWEM
11:26https://t.co/h3Hxzp6wkW la fête en 2018 c'est à Lacelle, Corrèze https://t.co/8Mhuxs3GQR
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj

Les militaires de l'Ecole de Gendarmerie de Tulle s'entraînent pour le défilé du 14 juillet à Paris

Fête nationale

Quelque 70 militaires en formation à l’école de gendarmerie de Tulle préparent sur l’aérodrome d’Egletons, le prochain défilé du 14 juillet à Paris.
La 6e Compagnie d’instruction de l’école de gendarmerie de Tulle a été retenue pour participer au défilé du 14 juillet sur les Champs Élysées. De nombreuses heures de travail et d’efforts sont nécessaires pour parvenir à la perfection requise pour le défilé de la Fête Nationale à Paris.
Ils seront soixante-dix élèves gendarmes et encadrants de l’école de Tulle à fouler les pavés de la plus célèbre avenue du monde à l’occasion de la prochaine Fête Nationale. À leurs côtés, une dizaine d’élèves gendarmes assureront la logistique de ce grand événement. Sur proposition du Colonel Stephan Thévenet, commandant de l’école de gendarmerie et au regard des résultats obtenus par les promotions antérieures de l’école, la 6e Compagnie d’instruction a été désignée par la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale. C’est avec une grande fierté que la nouvelle a été
accueillie par les apprentis gendarmes en fin de cycle de formation. La préparation du défilé nécessite de très nombreuses heures de travail pour
régler les détails qui aboutiront à une marche parfaite. C’est pourquoi, en plus du travail au sein de l’école, et en amont de la grande répétition parisienne, la compagnie s’entraîne sur le vaste terrain plat de l’aérodrome d’Égletons. Là, les espaces doivent être ajustés entre le colonel, qui dirigera la compagnie, la garde au drapeau, constituée de cadres de l’école et la 6e Compagnie d’instruction, commandée par le capitaine Chevray. Le port des bras se règle. Pour les aider dans ces fastidieux réglages, les gendarmes ont recours à la photographie et à la vidéo. Car, filmé sous tous les angles, y compris aérien, le 14 juillet, la moindre faute donnerait une impression de déséquilibre à toute la troupe.
Le travail nécessaire sera vite oublié le 14 juillet prochain lorsque les élèves, âgés de 18 à 34 ans, originaires de toute la France, auront l’immense honneur et le plaisir de défiler devant leurs proches, amis et les plus hautes autorités de la République.
À l’issue de l’exercice, les militaires ont pu profiter d’un moment de détente sur l’île du Lac du Deiro, en accord avec le maire Charles Ferré qui est venu les saluer et les féliciter pour leur engagement.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.