Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Les militaires de l'Ecole de Gendarmerie de Tulle s'entraînent pour le défilé du 14 juillet à Paris

Fête nationale

Quelque 70 militaires en formation à l’école de gendarmerie de Tulle préparent sur l’aérodrome d’Egletons, le prochain défilé du 14 juillet à Paris.
La 6e Compagnie d’instruction de l’école de gendarmerie de Tulle a été retenue pour participer au défilé du 14 juillet sur les Champs Élysées. De nombreuses heures de travail et d’efforts sont nécessaires pour parvenir à la perfection requise pour le défilé de la Fête Nationale à Paris.
Ils seront soixante-dix élèves gendarmes et encadrants de l’école de Tulle à fouler les pavés de la plus célèbre avenue du monde à l’occasion de la prochaine Fête Nationale. À leurs côtés, une dizaine d’élèves gendarmes assureront la logistique de ce grand événement. Sur proposition du Colonel Stephan Thévenet, commandant de l’école de gendarmerie et au regard des résultats obtenus par les promotions antérieures de l’école, la 6e Compagnie d’instruction a été désignée par la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale. C’est avec une grande fierté que la nouvelle a été
accueillie par les apprentis gendarmes en fin de cycle de formation. La préparation du défilé nécessite de très nombreuses heures de travail pour
régler les détails qui aboutiront à une marche parfaite. C’est pourquoi, en plus du travail au sein de l’école, et en amont de la grande répétition parisienne, la compagnie s’entraîne sur le vaste terrain plat de l’aérodrome d’Égletons. Là, les espaces doivent être ajustés entre le colonel, qui dirigera la compagnie, la garde au drapeau, constituée de cadres de l’école et la 6e Compagnie d’instruction, commandée par le capitaine Chevray. Le port des bras se règle. Pour les aider dans ces fastidieux réglages, les gendarmes ont recours à la photographie et à la vidéo. Car, filmé sous tous les angles, y compris aérien, le 14 juillet, la moindre faute donnerait une impression de déséquilibre à toute la troupe.
Le travail nécessaire sera vite oublié le 14 juillet prochain lorsque les élèves, âgés de 18 à 34 ans, originaires de toute la France, auront l’immense honneur et le plaisir de défiler devant leurs proches, amis et les plus hautes autorités de la République.
À l’issue de l’exercice, les militaires ont pu profiter d’un moment de détente sur l’île du Lac du Deiro, en accord avec le maire Charles Ferré qui est venu les saluer et les féliciter pour leur engagement.