Fil info
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M

La nature s'expose dans la ville

Festival Natura l'Oeil

Natura l’Oeil, le premier festival international de photographie animalière et de nature en plein air a été inauguré vendredi dernier. Organisé par Egletons Photo Nature, il présente des centaines de clichés dans la ville, jusqu’au 15 septembre.

«Une exposition de photos en plein air et qui dure trois mois, c’est suffisamment original pour le souligner», lance Dominique Agnoux, président de l’association Egletons Photo Nature et cheville ouvrière de l’événement. En effet, le festival Natura l’Oeil n’est pas comme les autres. Porté par des passionnés, il s’est construit autour de la «sensibilisation à l’environnement et à la protection de la nature à travers l’art photographique». Il a demandé une année de préparation, l’implication des habitants et commerçants d’Egletons, des institutionnels et entreprise et la générosité des internautes via la campagne de financement participatif tenu sur ulule.
En tout 300 photos sont exposées dans la ville. Une majorité de clichés sont reproduits en grand format et présentés sur des bâches au coeur d’Egletons : sur la façade de l’église, sur des pan de maison, en enfilade sur des murs, le long des rues, dans les jardins. Ces images sont issues d’un concours international organisé par Egletons Photo Nature entre septembre 2017 et mars 2018. 3.050 photos ont été envoyées par 415 photographes du monde entier : France, Haïti, Colombie, Espagne, Russie, Canada... Treize nationalités différentes ont été recencées.  
Lors de l’inauguration du festival,  vendredi dernier au cinéma, le grand prix du jury 2018 a été dévoilé ainsi que les lauréats des cinq catégories primés (paysages, proxi/macro, oiseaux sauvages, mammifères sauvages et autres animaux sauvages). Le premier prix du jury 2018 revient à David Greyo (Suisse) avec «Cascade au soleil de minuit (Islande)», premier prix catégorie oiseaux sauvages Paul Wagner (Luxembourg) avec «Balbuzard pêcheur montre sa pleine force et son élégance dans le vol», premier prix catégorie Mammifères sauvages Olivier Gutfreund (Haut Rhin) avec «jeune faon de chevreuil (Alsace)», premier prix catégorie autres animaux sauvages Luis Rojo (Espagne) avec «tortue de rivière (Espagne)» et premier prix catégorie macro, proxi faune flore Emmanuel Graindpice (Cambrai) avec «collembole sur galet humide (Nord de la France)».

Du 100% corrèze

A cela s’ajoute des photos 100% Corrèze, à voir dans le jardin du Presbytère de 8h à 18h, mais aussi des images des membres de l’association à découvrir chez les commerçants, et deux autres expositions intérieures. La première, de Stéphane Raimond, à voir à l’Office du Tourisme à partir du 14 juillet, porte sur la loutre en Haute-Corrèze, la seconde de Jean-François Amelot à l’église Saint Antoine. De ses nombreux voyages en France, le photographe corrézien installé à Seilhac, a ramené de nombreux clichés sur son intérêt pour l’art religieux. Il présente durant toute la période du festival, une quarantaine de clichés visibles aux heures d'ouverture de l’édifice hors offices et activités paroissiales.
Une petite plaquette avec un plan de la ville à retirer à l’OT guidera le visiteur dans toute cette déambulation poétique. Toutefois, des visites conduites par les membres de l’association organisatrice sont également prévues les week-end.
Des animations figurent aussi au programme comme un safari photo ou une balade à la découverte de la faune et de la flore du château de Ventadour. C’est dans ce site historique qu’une grande soirée aura lieu le lundi 13 août à 20h30. Un temps fort avec projection sur grand écran en plein air et en musique d’images sur la vallée de la Luzège et de sa biodiversité au fil des saisons. Elle sera suivie d’un bal trad avec le groupe Triptype. L’entrée est à six euros, gratuit pour les moins de 18 ans.
En attendant ce temps fort du festival, il est proposé d’apprendre à «photographier les plantes et insectes dans un jardin aromatique» le samedi 30 juin de 9h à 12h30. L’atelier a lieu dans le Jardin du Centaure. Le rendez-vous est fixé à 9h devant l’Office de Tourisme. Gratuit mais sur inscription.
Le 15 juillet, Stéphane Raimond conduira le public à la recherche de la loutre, dont il est spécialiste, en pays d’Egletons. Le départ est fixé à 14 heures devant l’Office de Tourisme. Gratuit, sur inscription. Prévoir de bonnes chaussures de marche.


Des visites guidées
Si l’exposition est visible tous les jours en plein air, des visites guidées sont prévues les week-end. Les samedis et dimanches, les membres de l’association accompagnent le public dans la rue pour une balade en images. Ils donnent des détails sur les sujets photographiés, mais aussi sur les techniques employées lors de la prise de vue ainsi que sur l'histoire de la commune. Visite guidée gratuite, le départ est fixé à 10 heures devant l'office du Tourisme. Renseignements au 05 55 93 04 34. La prochaine a lieu ce dimanche 24 juin. Contact à accueil@tourisme-egletons.com.
Informations sur www.epnature.com.

Mercurial X Proximo