Fil info
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

Jérôme Leroy rencontre le public

Dans le cadre de sa résidence d'auteur, cet écrivain de romans noirs et de poésie, a échangé, mercredi dernier avec un groupe de personnes venu nombreux à la bibliothèque. En parallèle de temps consacrés à l'écriture, une résidence d'auteur permet à celui-ci de rencontrer le public (jeunes, adultes ou clubs de lecture) afin d'échanger avec eux sur plusieurs sujets relatifs à son processus d'écriture, ses romans mais également sur des sujets plus précis comme le sujet choisi pour sa rencontrele thème choisi avec les personnes hébergées au CADA* «10 images qui évoquent la France» ou celui d'une prochaine rencontre «10 objets qui parlent d'Eymoutiers, regards d'un écrivain sur un bourg du Limousin.»

Un écrivain qui observe le monde

Cette semaine, il a donc rencontré plusieurs personnes à la médiathèque pour répondre à leurs questions qui pouvaient concerner tant sa méthode d'écriture, que le style qu'il utilise... Pour lui, le roman noir diffère du roman policier à proprement parler car le sujet choisi est plus global que dans le second : «dans ces romans, je peux aborder un sujet tel que les banlieues par exemple comme dans celui que j'avais écrit avant l'embrasement de ces banlieues que l'on dit périphériques, en 2005.» Par ailleurs, il écrit des poèmes car pour lui, le processus d'écriture est similaire «en poésie comme dans le roman noir, l'auteur se place en observateur de la situation.» Pour tout écrivain, c'est la focale – l'angle de vue – qui détermine le processus de création ; pour un roman noir, le choix des sujets guide également l'auteur dans ce-même processus.

Ces rendez-vous sont autant de moyens d'aborder son écriture et ce style particulier des romans noirs non seulement au niveau des sujets mais également sous l'angle de l'écrivain – écrivant, un peu comme s'il s'agissait d'un processus d'un observateur de son travail. Il sera, samedi, à la librairie du Passe-temps pour échanger à nouveau avec le public à 12 h.

 

Air Max 95 20th Anniversary