Pierres et minéraux ont envahi la halle

La 36e bourse aux minéraux et fossiles s’est tenue le premier week-end du mois d’août dans la halle des sports pelaude.

Sur les étals des vingt-et-un exposants : des pierres brutes, d’autres plus affinées laissant apparaître toutes les beautés que les différentes phases de la formation ont pu entraîner mais aussi des pierres taillées.

Des incrustation
dues
différentes facteurs

Sur certaines d’entre elles qui ont été trouvées dans la région d’Ambazac ou de La Villedieu, on peut remarquer l’action d’une radioactivité naturelle par exemple, qui a noirci le quartz ; sur d’autres, on note des incrustations de calcite qui est un minéral chimique composé de carbonate naturel de calcium avec d’autres éléments chimiques (manganèse, fer, zinc...) comme l’explique un des passionnés du club.

Venus
de très loin

Les exposants sont venus de plusieurs régions de France – Bretagne, Isère, Hauts-de-France et bien sûr, du Limousin – mais pas seulement : un malgache et un espagnol étaient là également faisant découvrir des minéraux différents de ceux que l’on peut trouver sur le territoire français.

De pierres taillées, les visiteurs ont pu inventer eux-mêmes les agencements pour un futur bijou à mettre autour du cou ou simplement dans son salon par exemple.

Chaque édition de cette bourse est aussi l’occasion de connaître un peu mieux les différents pierres et fossiles grâce à des revues de minéralogie installées sur un autre étal. Que ce soit au sujet de la formation des minéraux ou celle des fossiles, ces livres ont contribué à la connaissance de chacun.

Comme tous les ans, un minerai a été mis en lice. Cette année, il s’agissait d’une rose des sables dont les visiteurs ont dû déterminer le poids, condition sine qua non pour pouvoir repartir avec.

Si vous avez raté l’événement, vous pouvez toujours aller visiter le musée des minéraux sur la route de Nedde.

Ouvert tous les après-midis sauf le dimanche jusqu’au 10 septembre.

 

Photo : La beauté des minéraux avait rendez-vous dans la halle des sports d’Eymoutiers.