Fil info
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH

C'est parti pour le festival Folie ! les Mots

Animation

Dimanche matin à Faux-la-Montagne, le temps est clément pour l’inauguration du festival qui débute avec la présentation de Serge Ternisien qui présente le programme des trois jours de fête ainsi que quelques-uns des artistes présents pour l’occasion.
Depuis 16 ans les spécialistes des lettres, qu’ils soient écrivains, chanteurs, libraires ou passionnés par les sens des mots se succèdent pendant trois jours animant les lieux pour le plus grand plaisir des petits enfants et des grands enfants que sont les adultes ayant gardés une part de leur insouciante âme.
Trois jours d’histoires passionnantes et de créativité de l’esprit avec des ateliers poésie pour les enfants de 7 à 12 ans animés par Véronique Decker les lundis et mardis matins, des ateliers de jeux de sociétés modernes proposés par Cyril avec du maniement et remaniement de vocabulaire, d’expression mais aussi des jeux d’ambiance pour s’amuser avec la langue française. également un atelier d’écriture où Nathalie Eudes invite les visiteurs à réfléchir sur eux-mêmes. Toutes ses activités se déroulent les lundis et mardis matins après inscription le dimanche. Tous les matins, il y aura également des Apéros-lecture de 10h à 12h suivi de repas (aussi servis le soir), piliers du festival où de beaux produits locaux sont partagés et qui permettent au festival d’exister. Les bénévoles de cuisine mettent les petits plats dans les grands pour faire plaisir à leurs hôtes, à tel point que le cuisinier a pris la parole inquiet de voir autant de monde ! Heureux bien évidemment, mais il se posait tout de même la question de savoir si son équipe pourrait contenter tout le monde.
Ce dimanche, il était possible d’écouter à 15h la conférence de Fabienne Potherat «pique-nique sacrés et sacrés pique-nique» avec des mets plutôt végétariens et surtout de belles images à découvrir. A 16h Manuela Yapas improvisait des histoires avec les mots du public puis à 17h Anna Desreaux interprétait un texte sur le climat de Laurent Grisel et enfin à 18h Serge Quadruppani auteur du livre «Sur l’île de Lucifer» clôturait la journée du dimanche.
Un livre disponible dans les espaces librairies avec deux stands celui de la librairie d’Aubusson La Licorne et l’autre appelé Chantepage, spécialisé dans l’édition pour les jeunes. Et le festival accueille pour la première fois la maison d’édition Gnac qui propose la vente de textes d’auteurs méconnus à prix libre.
Le lundi, à 14h, la mère et la fille Vacher vibreront d’émotion avec les Effroyables jardins, lecture d’une histoire de guerre pleine de secrets, à 15h30 René-Claude Girault envoie un texte de Jim Dodge qui contera l’histoire d’un vieil anar tombé amoureux d’un canard femelle. Autre acte inédit cette année, la venue d’un spécialiste de la bande-dessinée à savoir Joël Polomsky qui sera là pour 16h30. Une petite virée à l’ancien presbytère vous conduira auprès de Sophie Roussel, libraire et écrivaine qui a choisi une méthode originale pour découvrir des histoires grâce à des poupées Totem qui contiendront des phrases sauvegardées par ses soins, démontrant la force magique de la littérature qui n’a point besoin de livre pour prospérer. A 18h45, Christian Lefaure partagera ses connaissances acquises lors de ses voyages en revenant sur certaines de ses rencontres tel un sculpteur de monde.
La soirée s'achèvera à 22h20 avec Sandrine et Vincent un duo qui promènera les spectateurs dans Faux-la-Montagne en racontant des histoires de monstres accompagnées de musique. Le mardi la fête se poursuit également (voir programme ci-dessus) tout comme la cérémonie d’inauguration avec les mots de la maire de Faux-la-Montagne, Catherine Moulin, particulièrement applaudie, surtout en fin de discours après qu’elle se soit exprimée sur l’actualité de l’année, le fameux festival An Zéro ayant mis la zizanie dans le coin creusois. Son message se voulait affirmer une vraie volonté de pacifisme, c’était une façon pour elle de dire stop aux clivages et de montrer qu’un événement ne s’organise pas comme ça, que les gens se rendent compte du travail accompli par les bénévoles, notamment pour le festival Folie ! les Mots. Son discours porté sur l’envie de synergie, de coopération, de partage et de paix a été très applaudi et sera prochainement visible sur le site  internet.

Le programme de mardi

10h : ateliers d’écriture, poésie, jeux de société, apéro-lecture (au Volubilis).
12h30 : repas servi dans la cour de l’école.
14h30 : salle des fêtes : Le berger amoureux, lecture et création sonore de Gilles Monfort & Alissa Jasmine.
15h30 : jardin de Nicole Bordas : La Bedaine du ciel contes du commencement avec Sandrine Gniady (récits) et Vincent Brusel (mandoline et chant).
16h30 : jardin de Aïala et Jeannot (maison de Zulmée) : rencontre avec... Alain Nocus-Ghellab Racontés poétiques.
17h30 : jardin de Katell et Samuel Deléron pour une rencontre avecc l’auteur Michèle Pedinielli pour son roman «Après les chiens».
18h30 : jardin de Françoise et Patrick Romanet : L’envers du Nord, lecture spectacle par Laurent Benoit et Hervé Leroy.
Après les grillades... à 22h cour de l’école, soirée concert scène ouverte... bienvenue à tous les talents ! Buvette ouverte jusqu’à pas d’heure !