Fil info
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn

La centrale photovoltaïque redonne dynamique au village

Services publics - Environnement

Active depuis bientôt un an et demi, la centrale photovoltaïque de Faux génére l’une des prinicipales ressources financières de la commune qui multiplie les projets pour ses habitants.

C’est un véritable océan de panneaux solaires qui couvrent désormais plus de seize hectares de terrains communaux. Au nombre de quarante mille, ils sont devenus la fierté du maire de la commune. Il faut dire qu’Alain Legal s’est particulièrement investi dans ce projet né au lendemain de l’abandon du circuit automobile qui faisait en son temps le renom de Faux, et d’un ancien terrain de ball-trap. Dans ce village rural s’est alors posée la question de la reconversion de cette friche totalement polluée, artificialisée et impropre à la culture agricole. L’idée de la centrale se fait jour, elle sera la première en Dordogne.
Cinquante tonnes de pneus, quarante de ferraille et quinze de plomb ont été dégagées du site par la municipalité afin d’installer les panneaux solaires que l’entreprise Urbasolar exploite depuis janvier 2018. « Le retour sur investissement pour la commune s’est fait sur la première année », indique le maire, « nous n’avons pris aucun risque grâce à un bail emphytéotique contracté avec Urbasolar ». Une formule plus que gagnante pour la commune de Faux qui demeure donc propriétaire des terrains et encaisse ainsi les loyers s’élevant à cent mille euros par an, soit un tiers du budget du village. Un gain qui a boulversé le quotidien des six cents habitants du village.

« On réinjecte cette manne dans les services publics », Alain Legal

« Nous n’avons pas à augmenter la fiscalité, et nous neutralisons même celles faites par la communauté de communes », indique Alain Legal qui s’attache à faire l’inventaire des récents investissements engagés par sa municipalité : « La création d’une agence postale communale, la construction d’un city stade, d’un parcours santé, et bientôt la réhabilitation de la bibliothèque qui emploiera un salarié ». La commune mise également sur la formation autour de l’activité photovoltaïque et rénove actuellement l’ancienne tour de contrôle du circuit automobile pour y accueillir les étudiants du territoire. « Nous avons tous les services de proximité pour la population », se félicite le maire, « c’est une nouvelle dynamique pour le village qui en un an enregistre neuf demandes de permis de contruire de jeunes familles qui souhaitent s’installer ». Dans un contexte général de restrictions budgétaires et de désertification des zones rurales, Faux démontre là que les services publics sont des gages d’attractivité. Dans ce paysage solaire, le village fait donc figure d’Ovni. Impatient de présenter la vingtaine de moutons qui depuis tout juste quinze jours pâturent les sols de la centrale, Alain Legal a réussi son pari : concilier technologie et environnement, budget et avancées sociales concrètes. « C’est une reconversion de ce site en tout point positive qui nous encourage à poursuivre dans de nouveaux projets pour la biodiversité et les énergies renouvelables ».

La politique énergétique dans la campagne européenne

C’est cette centrale photovoltaïque de Faux que le candidat sur la liste EELV pour les Européennes Jean-Yves Grandidier a choisi de visiter ce jeudi soir. Accompagné de l’ancienne députée du Bergeracois Brigitte Allain, ce dernier a pu constater les intérêts apportés par un projet de production d’énergie renouvelable pour le village. Jean-Yves Grandidier sera de nouveau en Bergeracois ce vendredi. Il donnera en effet une conférence sur les politiques énergétiques, dès 20 h 30 à la Maison des Syndicats de Bergerac.

nike air max 90 custom