Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

De l’Histoire aux histoires...

Livres

La 24e édition de la Journée du livre de Felletin aura lieu le vendredi 16 août de 9 à 18 heures au gymnase communal. Au programme, des rencontres avec des auteurs régionaux ou nationaux, mais surtout un plaisir partagé autour des livres...

On peut parler de volonté ou alors des hasards de l’édition, mais les deux sont fortement liés pour faire de la 24e édition de la Journée du livre de Felletin, le lieu qui montre « la seconde guerre mondiale sous un autre éclairage »...
Un éclairage on-ne-peut-plus régional, cela va sans dire, mais aussi inédit, en témoignent La mention rouge de Christophe Moreigne ou encore Histoire de la milice en Creuse de Christian Penot, tous deux là parmi les quelques 130 écrivains présents. Des livres d’Histoire, mais aussi des romanciers qui se sont emparés du sujet, à l’instar de Jacques Jung et son Sortie de route en Creuse ou encore Pierre Louty avec La fille de la meunière...
Il y aura les habituels écrivains locaux, bien entendu, mais aussi quelques grandes pointures nationales, telles que Anny Duperey qui présente Les photos d’Anny, Gilles Clément avec Le grand BAL, le généticien Axel Kahn et son dialogue avec le journaliste Denis Lafay : L’éthique dans tous ses états, ou encore Jean-Baptiste de Froment et sa fable satirique : Etat de nature.
Mais, comme le dit Nicole Goguet, « tous se valent, quelle que soit la notoriété ». Il y a ceux qui sont là depuis toujours, ceux qui sont connus nationalement, et ceux qui montent... Parmi ces derniers, Franck Bouysse sera présent cette année encore, « il nous a rappelé pour nous dire qu’il était disponible, c’est que notre journée doit les intéresser », commente Nicole Goguet, la présidente de Plaisir de Lire, l’association organisatrice. Parce qu’ils sont bien accueillis, et qu’il trouve un vrai public : « ici, ils ont des gens à qui parler, qui ne viennent pas que pour se faire photographier ».
Nature, romans, essais, histoires, toutes les thématiques sont abordées, « ce qui nous manque, c’est la bande dessinée », regrette Nicole Goguet, mais le choix a été fait compte tenu de la place disponible... La jeunesse n’est pas oubliée pour autant avec de nombreuses animations d’associations partenaires et la présence des éditions Utopique notamment. Patrick Mérand donnera un nouvel éclairage de l’œuvre d’Hergé, cette fois sur la faune et la flore.
La journée du livre, ce sont des auteurs présents, mais aussi des animations autour du plaisir de la lecture. Un hommage sera rendu à Julien Bosc, en matinée avant la remise des prix. à la suite de l’hommage qui sera fait au philosophe Michel Serres, son fils Jean-François Serres présentera son nouvel ouvrage, Vaincre l’isolement.
Evènement marquant de l’été felletinois, la journée du livre ne serait rien sans les partenaires de l’association, à commencer par la municipalité de Felletin, assure Nicole Goguet, qui chapeaute la Journée pour la dernière année : elle laisse la présidence à Robert Guinot, ancien journaliste et écrivain local.
Il travaille en collaboration avec Nicole Goguet depuis quelques temps déjà et a lancé en début d’années un cycle de conférences à la médiathèque de Felletin. « On a voulu une transition en douceur, c’est lui qui s’est lancé dedans à corps perdu cette année, d’où le nombre important d’auteur », sourit Nicole, qui fait partie de l’association depuis 14 ans. Une page se tournera donc pour Le plaisir de lire à la fin de cette édition...

 Le chiffre : 130     écrivains environ et une dizaine de maisons d’édition sont présents pour cette 24e Journée du livre, le 16 août de 9 à 18 heures, au gymnase de Felletin. L’association recherche toujours des bénévoles pour aider à l’installation : www.journeedulivre.fr

Programme

lecture de poésie de Julien Bosc par ses amis, à 10 heures.
Inauguration officielle à 10h30
Prix proclamation du Prix Georges-Nigremont des collégiens à 11 heures, et du prix Jules-Sandeau à 11h15, suivi à 11h30 de la présentation du livre lauréat par son auteur.
Hommages
- à Michel Serres, philosophe, à 14h30.
- à la romancière creusoise Pierrette Fleutiaux à 15h15
Conférences
- Halte aux aliments ultra-transformés, d’Anthony Fardet, à 16h.
- Points d’Aencrage, le rôle d’une maison d’édition associative au service des travaux d’historiens locaux, par Christophe Moreigne et Guy Avizou.