Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Les Bleues arrachent la victoire

FOOTBALL - EURO-2017 (groupe C) : France 1 - Islande 0

L'Autriche, qui l'a emporté plus tôt contre la Suisse (1-0) grâce à un but de sa capitaine Nina Burger, partage avec les Bleues la tête du groupe C. Le duel entre les deux co-leaders samedi prochain s'annonce déjà décisif pour la qualification au prochain tour.
Et dire que les Bleues, 3e nation au classement Fifa et outsider de la compétition, auraient pu connaître fortune inverse, si l'on repense notamment à l'action litigieuse de Laura Georges dans sa surface qui aurait pu valoir penalty pour l'Islande juste avant la pause...
Pourtant, les coéquipières de Wendie Renard étaient prévenues du piège que l'Islande, modeste 18e nation mondiale sans complexes portée par ses 2000 supporters, avait prévu de lui tendre: "Force, mentalité, défense, et attitude", les quatres principes énoncées la veille par la capitaine islandaise Sara Björk Gunnarsdóttir, ont bien été au rendez-vous.
Seule Amandine Henry, indispensable dans son rôle de sentinelle, a semblé au niveau dans le combat physique imposée par les Nordiques, tandis qu'Eugénie Le Sommer s'est retrouvée trop esseulée en pointe pour faire la différence.
Les Bleues, à l'instar de leur dernier match de préparation contre la Norvège (1-1), avaient plutôt bien débuté. Clarisse Le Bihan, titulaire surprise côté gauche, a failli conclure un sublime mouvement collectif mais son ballon brossé est passé tout près du poteau islandais (7e).
Moins d'une demi-heure plus tard, Renard, à la réception d'un coup-franc de Camille Abily, pensait avoir débloqué la partie de la tête mais une défenseure adverse a sauvé le ballon à un mètre de sa ligne (36e).
Hormis ces deux actions, les Françaises ont surtout connu de nombreux passages à vide inquiétants, et enchaîné les erreurs techniques surprenantes, qui auraient pu leur coûter cher si les Islandaises s'étaient montré plus adroites à défaut d'être opportunistes.
Cela a commencé à 25e minute, quand Laura Georges a manqué de maîtrise sur un tacle qui aurait pu valoir rouge, suivi d'une passe mal aussurée de Thomis qui a obligé Bouhaddi à dégager en catastrophe.
Puis des oublis flagrants dans le marquage ont laissé passer un grand frisson à la centaine de supporters français présents à Tilsburg, à l'image de l'action de Brynjarsdottir, complètement seule dans la surface pour reprendre un corner de la tête finalement au-dessus (37e).
C'est surtout le léger fauchage de Georges dans sa surface juste avant la pause qui aurait pu coûter très cher, mais l'arbitre n'a pas accordé de penalty, provoquant la rage du sélectionneur islandais.
Dans la dernière demi-heure, les Bleues, avec l'entrée de Gaëtane Thiney et Marie-Laure Delie, ont réussi à se remettre les idées en place pour tenter de forcer la décision malgré sa fébrilité.
Si la tête de Renard sur la transversale (73e) laissait craindre un scénario frustrant, Henry a finalement réussi à provoquer la faute de la défenseure Elin Jensen, arrachantr un penalty dans les cinq dernières minutes.
Le Sommer s'est chargé de le transformer (86e) et de soulager ses coéquipières. Mais pour espérér atteindre le « dernier carré », objectif fixé par Noël Le Graët, les Bleues devront impérativement élever leur niveau de jeu.

jordan shoes for sale outlet USA