Fil info
18:50RT : Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
18:49RT : Le 20/9/17 était arrêté à la préfecture de , il faisait son métier de en filmant… https://t.co/ze1YoNyWTG
18:49RT : A la préfecture de , en Creuse , l’an dernier à la même date, lors de l’occupation par les… https://t.co/sEDGkus9oh
18:49RT : Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
18:12Indre : Une nouvelle association pour les acharnés du jeu -> https://t.co/JaOpdOPM4A
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL

Un dernier round sans les gants

Pour le dernier rendez-vous de la saison, qui plus est à domicile, la Berrichonne se doit de régaler son public. Lors du match aller, les bretons s’étaient inclinés au terme d’un match à rebondissement. On en espère autant.

Le maintien assuré, la montée compromise, les enjeux sportifs se réduisent donc à peau de chagrin pour la berrichonne dans cette dernière journée du championnat de Ligue 2 2017-2018. L’objectif des protégés de Jean-Luc Vasseur sera donc de « terminer sur une bonne note » en s’improvisant juge de paix pour Brest et les cinq autres équipes encore dans la course aux barrages.
A l’aller à Brest sur la pelouse de Francis-Le Blé, la Berrichonne l’avait emporté au terme d’un match épique. Menée 2 à 0 à la mi-temps, les bleus et rouges avaient crucifié les Bretons 2 à 3 dans les dernières minutes.
blessures et incertitudes
Pour ce soir, trois blessés manqueront à l’appel : Yann Mabella, Miloud Djouaher et Sidi Sarr. Ce dernier souffre d’une simple contusion au genou mais « on ne veut pas prendre de risque », révèle Jean-Luc Vasseur, l’entraîneur de la Berrichonnne.
Deux incertitudes planent également sur l’effectif : Oumare Tounkara, victime d’un choc à l'entraînement, attend les résultats de ses examens médicaux, quant à Saïd Benrahman, il souffre des ischio-jambiers.
« L’enjeu ce soir est de terminer en beauté cette saison magnifique pour se projeter dans le futur, indique le technicien. On n’est pas encore en vacances. On espère fermer la parenthèse comme on l’avait ouverte à Brest, avec un match de dingue. On avait fait un mauvais coup, on est prêt à réitérer. On se doit de faire le meilleur des matchs pour mettre un point d’orgue à cette saison, avec l’équipe la plus compétitive du moment. »
Freiner à 59 points dans leur ascension vers la Ligue 1, les bleus et rouges veulent dépasser la barre symbolique des 60 points. « Pour trouver d’aussi bon résultats, il faut remonter à vingt ans et l’épopée de la montée en Ligue 1, reprend le technicien. Auxerre et Orléans sont un regret, trois points qui filent dans les dernières minutes. Ce soir, ce match ne terminera pas seulement le championnat mais lancera aussi un message pour la saison prochaine. Ce sera un match de boxe sans les gants. »
Pour cette rencontre de gala, le staff de la Berrichonne a mis les petits plats dans les grands pour embraser Gaston-Petit.
7.000 spectateurs sont attendus, priés de venir habillés en bleu et rouge. L'ambiance devrait être folle avec une fanfare, un DJ avant le match, des clap-clap sur les sièges pour soutenir les joueurs et un feu d’artifice tiré du rond central après le match.

Ce soir à 20h 45
Le groupe
Alhadhur, Angoula, Barthélémé, Benrahma, Boukari, Bourillon, Fofana, Goba, Hassen, Khadda, Mandanne, Mbone, Merghem, Nyamsi, Operi, Pillot, Sanganté, Traoré.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.